Bien choisir sa brouette

Vieille brouette en bois
Vieille brouette en bois

Travailler au jardin c’est tout un sport : tondre, aménager, décorer, tout cela implique de transporter des charges qui demandent des efforts. La brouette, outil simple et efficace, peut éviter bien des peines au jardinier. Choisir une brouette peut cependant être plus compliqué qu’il n’y parait. Il en existe une multitude et à tous les prix : 1 roue, 2 roues et même à moteur ! Voici quelques conseils pour un choix éclairé.

Le choix du châssis

Le châssis est la structure sur laquelle repose la caisse. Bien construit, il oriente la charge vers la roue, limitant vos efforts. Les châssis en acier ou en aluminium de forme tubulaire (Ø32mm) sont reconnus pour leur robustesse. Une brouette sera d’autant plus stable que ses pieds seront éloignés. Certains châssis intègrent une butée qui entoure la roue : pratique pour vider la brouette mais gare aux chutes si vous la penchez trop en roulant !

Brouette 1 ou 2 roues ?

Une brouette 1 roue est très maniable et coûte en général moins chère qu’une brouette 2 roues. Cependant le transport des charges lourdes peut devenir problématique puisque c’est vous qui devez fournir l’effort pour équilibrer la brouette! La brouette 2 roues sera donc beaucoup plus stable mais elle se faufilera avec moins d’aisance lors des manœuvres délicates.

Roue pleine ou roue gonflable ?

Une roue pleine est par définition increvable, ce qui est un avantage non négligeable sur des terrains propices aux crevaisons (sous-bois, chantiers). Un pneu gonflable permet cependant d’amortir les aspérités du terrain pour plus de confort (Il existe des roues gonflées increvables pour un prix un peu plus élevé). Dans tous les cas, une grande roue passera les obstacles avec plus d’aisance qu’une petite.

La caisse / le bac de la brouette

Le choix du bac doit être minutieux. Une caisse en plastique (thermoplastique, polypropylène,…) est légère et correspond à un usage pour les petits travaux. La caisse en acier (acier peint ou galvanisé) est robuste et correspond aux travaux intensifs avec charge lourde. L’acier peint risque de rouiller rapidement si les rayures ne sont pas traitées contrairement à l’acier galvanisé.

Si vous voulez une caisse étanche, assurez-vous qu’elle n’est pas percée aux fixations avec le châssis. (Les vis papillon permettent cela)

Enfin il existe de nombreuses formes de caisse : Large, profonde, avec dénivelé progressif, etc. Une caisse étroite et profonde vous permettra de passer facilement par les portes par exemple.

Tout est question d’usage

Pour un jardinier amateur une brouette 1 roue avec caisse en plastique peut donc suffire, bien qu’investir dans une caisse en métal galvanisé n’est jamais une mauvaise idée. Pour des terrains en pente ou très boueux, une brouette 2 roues est sans doute une alternative raisonnable. Pour le bricolage ou les travaux de bâtiment, une brouette avec caisse en acier galvanisé est indispensable si on veut la garder durablement.

On trouve des brouettes à partir de 55€ pour les plus simple, jusqu’à plus de 700€ pour les modèles motorisés (utiles pour les grosses charges de plus de 200kg).

Avec tous ces conseils, vous pouvez partir à la recherche de la brouette de vos rêves !

Dernier conseil : Bien manipuler sa brouette

Même avec une brouette de compétition, il est important d’avoir une posture adéquate pour le pas s’abimer le dos. Il faut ainsi veiller à toujours garder le dos bien droit avec les bras tendus le long du corps. Les efforts doivent être fournis avec les jambes (ne pas hésiter à plier les genoux pour lever la brouette) et les épaules. Il faut épargner vos lombaires et donc éviter de forcer avec votre dos. Une brouette doit donc avoir des dimensions adaptées à celui qui l’utilise.

Article proposé par Countrymarket

Lire aussi
Bien choisir sa tondeuse à gazon Bien choisir sa tondeuse à gazon

Une tondeuse à gazon est un investissement conséquent pour le jardinier. Pour bien choisir, les critères à prendre en compte sont multiples : surface à tondre, largeur de coupe, type de moteur,...

Bien choisir son figuier Bien choisir son figuier

Pierre BAUD des pépinières BAUD nous conseille sur le choix des figuiers. Il possède une collection de plus de 250 variétés Il faut savoir que les  figuiers peuvent être plantés au nord de Lyon, et...

Bien choisir ses bulbes Bien choisir ses bulbes

Les bulbes de printemps sont rustiques et peuvent être plantés tant que le sol n'est pas gelé. Cela tombe bien car à la fin de l'automne, de nombreuses promotions tentantes sont disponibles. Mais...

Bien choisir une orchidée Bien choisir une orchidée

Les orchidées, autrefois plantes rares et mystérieuses, deviennent de plus en communes ; difficile de ne pas craquer devant ces beautés si accessibles ! Pour éviter les déceptions, encore faut-il...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Bricoleurvert (Île de France)
    La brouette sera toujours un outil indispensable pour le travail en jardin. En revanche, elle ne convient pas pour tout et il faut bien faire attention à sa posture comme le dit l'article. Personnellement, j'utilise la brouette pour transporter des choses volumineuses mais pas super lourdes. Pour le reste, j'utilise généralement un chariot multi-fonctions qui a l'avantage d'être plus léger et polyvalent.
    Répondre à Bricoleurvert
    Le 18/10/2017 à 17:28