Le cèdre, une silhouette imposante et majestueuse

De leurs lointaines contrées les Cèdres nous ont amené leurs silhouettes imposantes et majestueuses, au style paysager incontournable. Mais avec eux est venu aussi un bois aromatique, apprécié des menuisiers, une huile essentielle réputée, et de belles histoires.

Un cèdre de l'Atlas isolé impose sa silhouette
Un cèdre de l'Atlas isolé impose sa silhouette

Un arbre majestueux

Dressés dans les parcs, jardins botaniques, les Cèdres s'imposent par leur haute stature, majestueusement étalés en étages. Ils semblent là depuis des siècles, voire des millénaires. Et pourtant le premier d'entre eux, un Cèdre du Liban, est arrivé voici un peu moins de 3 siècles, planté par Bernard de Jussieu au jardin des plantes de Paris en 1734. Depuis, ils ont été plantés pour leur rôle paysager, mais aussi forestier, au vu de la qualité de leur bois.

Il existe 4 espèces de Cèdres de part le monde. Le Cèdre du Liban, Cedrus libani, le Cèdre de l'Atlas, Cedrus atlantica, le Cèdre de l'Himalaya, Cedrus deodora, et le Cèdre de Chypre, Cedrus brevifolia.

Des origines diverses

Le Cèdre du Liban, originaire du pays dont il est l'emblème, mais aussi d'Asie Mineure, était apprécié pour ses remarquables qualités depuis des millénaires, et son exploitation dès l'Antiquité fit régresser ses vastes forêts d'origine.

Arrivé en France un peu plus tardivement, le Cèdre de l'Atlas nous vient des montagnes de l'Afrique du Nord. Planté pour ses qualités ornementales, tirant sur le glauque, mais aussi pour son bois et sa croissance rapide, on le trouve autant en sujet isolé que dans de grandes forêts exploitées.

Le Cèdre de l'Himalaya, arbre des montagnes d'Afghanistan, du nord-ouest de l'Himalaya, nécessite un écosystème particulier, et se rencontre essentiellement dans les jardins botaniques, les arboretum, les parcs...

De lointaines propriétés médicinales

Les noms anciens des arbres emmêlent les pistes pour retrouver leurs utilisations médicinales passées. Le mot Cèdre ne désignait pas autrefois uniquement les Cedrus. De nombreux Genévriers portaient ce nom, y compris le Genévrier Oxycèdre, d'où la difficulté de retrouver des écrits précis.

Actuellement on utilise l'huile essentielle issue du Cèdre de l'Atlas, aux propriétés antifongiques, antiseptiques, apaisantes... Elle semble convenir également aux soins des cheveux, au traitement de la cellulite, pourrait jouer un rôle dans les affectations des voies respiratoires.... Comme pour toutes les huiles essentielles, des précautions d'usage s'imposent, dosages, dilutions, conseils de professionnels, doivent être suivis.

Utilités aromatiques

Le bois de Cèdre, fortement aromatique, a une action répulsive sur les insectes, en particulier les mites. Boules, et même cintres en bois de Cèdre, limitent la présence de ces indésirables. Cette propriété lui vaut de servir d'embauchoir, support en forme de pied sur lequel se range les chaussures : en plus du maintien de la forme et du séchage le bois de Cèdre apporte un agréable parfum.

La résine, très caustique, aromatique, était utilisée pour les embaumements des corps.

Des flottes navales en bois de Cèdre

Réputé pour la construction navale, ce qui lui a valu d'être surexploité au Liban, le bois de Cèdre est de teinte beige rosâtre, avec une belle finesse de grain. Durable, il a une bonne résistance mécanique, mais se montrerait cassant et n'aimerait pas les chocs. La menuiserie, l'ébénisterie, l'utilisent. Son caractère imputrescible l'a placé en bois de choix pour la fabrication des sarcophages, des traverses, dans les mines.

Les qualités des bois de Cèdre sont directement liées à son habitat. Une croissance trop rapide dans un milieu favorable lui fera perdre tout intérêt d'exploitation.

Quelques histoires...

Selon ses origines, le Cèdre représente grandeur sagesse et durée, mais aussi pureté, majesté, noblesse, puissance, frôlant parfois l'orgueil... Plus qu'arbre, il serait un être divin capable de prédire le temps. La Bible le cite de nombreuses fois.

Dans l'épopée de Gilgamesh, le gardien de la forêt des Cèdres, Humbaba, trouve la mort, dès lors les arbres ne cesseront plus d'être coupés...

Les noces de cèdre célèbrent 49 ans de mariage.

Les Cèdres ont de longues histoires communes avec les hommes. Arbres ornementaux, mais aussi aux multiples utilités, résistants à la pollution humaine, se resemant avec vigueur, ils semblent pouvoir s'installer durablement dans nos paysages.

Lire aussi
Pézize du cèdre, Géopore du cèdre, Geopora sumneriana Pézize du cèdre, Géopore du cèdre, Geopora sumneriana

La pézize du cèdre est peu fréquente à rare. Découvrons ce champignon étonnant et son milieu de vie.

Cèdre de l’atlas, Cedrus atlantica Cèdre de l’atlas, Cedrus atlantica

Le cèdre de l'atlas, Cedrus atlantica, est un magnifique conifère persistant, de la famille des Pinacées, originaire des montagnes de l'Afrique du nord, notamment l'Atlas. Bien rustique, cette...

Thuya d'Occident, Thuya du Canada, Cèdre blanc, Thuja occidentalis Thuya d'Occident, Thuya du Canada, Cèdre blanc, Thuja occidentalis

Le thuya d'occident peut faire de sympathiques arbres ou arbrisseaux paysagers, disponibles en cultivars nains ou compacts.

Cèdre du Japon, Cryptoméria, Cryptomeria japonica Cèdre du Japon, Cryptoméria, Cryptomeria japonica

Arbre sacré du Japon, le cryptoméria est très présent dans la culture japonaise. Dans son pays d'origine, c'est un grand arbre qui exprime toute sa noblesse à proximité de nombreux[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire