A LA UNE »
Far aux fraises

Comment lutter contre la cloque du pêcher ?

Maladie courante chez le pêcher, la cloque peut aussi apparaître sur le cerisier ou l’amandier. Comment se manifeste-t-elle, comment la prévenir et la traiter ? C'est ce que nous allons essayer de déterminer.

La cloque du pêcher est courante et peut faire tomber l'ensemble du feuillage
La cloque du pêcher est courante et peut faire tomber l'ensemble du feuillage

Qu'est-ce que la cloque ?

La cloque est un champignon (Taphrina deformans) qui attaque certains végétaux. Elle se traduit par une déformation des feuilles qui se cloquent et s'enroulent avant de prendre une couleur rouge /brun. Elles finiront par tomber. Les tiges et le tronc sont souvent atteints de suintements de gomme caractéristiques. Cette maladie se développe généralement dès le début du printemps surtout si l'hiver précédent a été pluvieux et doux. Le champignon a la faculté d'hiverner dans l'écorce et les écailles des bourgeons, un temps humide aidera à sa propagation.

Comment prévenir la cloque du pêcher ?

Préférez planter des variétés de pêcher résistantes comme 'Orion', 'Alexandra', 'Sundor' ou 'Topaze' dans votre jardin.

Si un arbre est atteint, ne laissez pas les feuilles et les fruits tomber au sol. Coupez-les et brûlez-les au plus vite car en tombant à terre ils risqueraient de la contaminer et la cloque pourrait alors se propager inexorablement.

Dès les premiers signes de reprise de végétation au printemps, pulvérisez de la bouillie bordelaise sur toutes les parties aériennes (dosée à 15g par litre d'eau) tous les 15 jours, jusqu'au débourrement. Vous pouvez aussi utiliser de l'hydroxyde de cuivre. Un autre traitement en début d'automne pourra aussi prévenir la maladie.

Pour limiter l'usage du fameux produit bleu, il est possible de composer une décoction de prêle en portant à ébullition durant 20 minutes, 5 litres d'eau additionnée de 50g de plante sèche. Après refroidissement et filtration, diluez à 5%, puis pulvérisez en tout début de printemps tous les 15 jours. Renouvelez l'opération tous les mois jusqu'en automne.

Astuce : un arbre non carencé est toujours plus apte à lutter contre les maladies et les parasites, griffez un engrais organique bio ou du compost à l'aplomb de la ramure pour bien le nourrir en automne et au printemps.

Comment lutter contre la cloque du pêcher ?

Outre les traitements préventifs dont nous avons déjà parlé, la macération d'ail sera parfaite pour lutter contre la cloque.

  • Hachez 100 g d'ail et laissez-le macérer dans 2 cuillères à soupe d'huile d'olive pendant une nuit.
  • Mélangez votre macération à un litre d'eau puis filtrez.
  • Conservez ensuite la préparation dans un bidon hermétique et opaque.
  • Au premiers signes de cloque, diluez le mélange à un vingtième et pulvérisez toutes les parties aériennes.

Autre astuce plus étrange : placez des coquilles d’œufs dans de petits filets et accrochez-les aux branches de votre pêcher. La technique a de nombreux adeptes, tous très satisfaits.

Lire aussi
Des coquilles d'oeufs contre la cloque du pêcher Des coquilles d'oeufs contre la cloque du pêcher

Contre la cloque du pêcher, faites des omelettes et suspendez les coquilles d'oeufs dans vos pêchers dans un filet c'est efficace et faites dès la floraison. Ça marche mais ne[...]

De l'ail contre la cloque du pêcher De l'ail contre la cloque du pêcher

Pour éviter la cloque du pêcher, plantez de l'ail au pied.

Du zinc contre la cloque du pêcher Du zinc contre la cloque du pêcher

Pour ne plus avoir la cloque du pêcher, mettre dans la terre près des racines un bout de zinc de 2dm2 au moins : au bout de deux ans, on[...]

Du cuivre contre la cloque du pêcher Du cuivre contre la cloque du pêcher

Pour la cloque du pêcher mettre aux pieds des arbres des morceaux de tuyaux de cuivre et des morceaux de vieille gouttière de zinc lors des arrosages il se produit[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Lwiz (Morbihan)
    Hélas, le petit filet qui a contenu des oignons ou des agrumes rempli de coquilles d'oeufs ne marche pas ! Que je change les coquilles tous les 3 mois, ou que je les laisse toute l'année, rien n'y fait. Je retire les feuilles rabougries et les rameaux atteints et je les brûle. Je n'utilise pas de bouillie bordelaise, mais je vais essayer la décoction de prêle. RDV dans un an !
    Répondre à Lwiz
    Le 16/04/2020 à 18:31
    MAMIC (Charente)
    La décoction de prêle, vous la pulvérisez à quel moment ?? Sur les bourgeons naissants ? les coquilles d'oeufs, cà ne marche pas, on me dit aussi de l'ail au pied du pêcher, je vais aussi essayer cela...
    Répondre à MAMIC
    Le 20/04/2020 à 23:14
  • Sofie (Territoire de belfort)
    Pour lutter contre la cloque du pécher ,je suis adepte des coquilles d'oeufs. Il suffit de les mettre en filet (d’échalotes ou autres ..) et de les accrocher aux branches. Et c'est gagné plus de cloque. Il est vrai que ce n'est pas très joli, mais terriblement efficace.
    Répondre à Sofie
    Le 05/09/2015 à 21:16
  • Daniel (Pays de Loire)
    Pour lutter contre la cloque du pêcher, et éviter d'utiliser trop de bouillie bordelaise, je fais simplement depuis plusieurs années, une pulvérisation au purin d'ortie (dilué au 1/20eme), dès la reprise de végétation, environ chaque semaine, jusqu'en juin. Le résultat est très satisfaisant.
    Répondre à Daniel
    Le 29/08/2015 à 15:31