La décoction d'ail

Produit naturel préventif et curatif, la décoction d'ail est facile à réaliser. Permettant de lutter contre les maladies cryptogamiques et certains parasites qui touchent les plantes ornementales, potagères et même les arbres fruitiers, cette décoction toute simple à réaliser rend de grands services au jardinier !

Des gousses d'ail pour préparer la décoction
Des gousses d'ail pour préparer la décoction

Comment préparer une décoction à base d'ail ?

Préparez juste ce dont vous avez besoin selon la taille de votre pulvérisateur et le nombre de plante à traiter car la décoction ne se conserve pas.

Matériel nécessaire :

  • 100g d'ail pour un litre d'eau ou 500 g pour 5 litre d'eau ;
  • une casserole ;
  • un couteau ;
  • de l'eau ;
  • une passoire ;
  • un entonnoir ;
  • un pulvérisateur.

Comment procéder ?

Épluchez l'ail et détaillez-le avec un couteau. Inutile de le hacher trop menu.

Placez l'ail dans une casserole et couvrez-le avec la quantité d'eau froide nécessaire (1 litre /100gr).

Portez progressivement à ébullition.

Dès que l'ébullition est effective, baissez le feu et laissez réduire le mélange d'un tiers en surveillant bien.

Laissez refroidir avant de filtrer avec une passoire fine et de verser le produit dans un pulvérisateur avec un entonnoir si nécessaire.

Utilisez immédiatement.

Comment utiliser la décoction d'ail ?

Pulvérisez sur toutes les parties aériennes en n'oubliant pas le revers des feuilles.

Procédez par temps sec et sans vent, si possible le soir après le coucher de soleil.

Répétez l’opération deux à trois fois par semaine en curatif. Notez que plus vous agirez tôt dans le développement de la maladie, meilleur sera l'effet.

En prévention au printemps et en début d'été, utilisez une fois par semaine sur les plantes à risque comme les fraisiers, les rosiers, les courgettes, les concombres, les asters, le solidago, la vigne, le groseillier et bien sûr le pêcher.

Cette décoction fonctionne aussi contre la fonte des semis, pulvérisez le substrat dès le semis, puis chaque semaine jusqu'à la levée.

Pour nettoyer les feuilles atteintes de fumagine, appliquez un coton imbibé de décoction d'ail.

Une décoction d'ail pour prévenir et traiter quelles maladies ?

Les propriétés antifongiques de l'ail sont sublimées par cette décoction qui en extrait tous les principes actifs. Elle fonctionne très bien sur les maladies cryptogamiques (provoquées par de micro-champignons). Parmi elles, le mildiou, l'oïdium, la cloque, la fumagine, la moniliose, la rouille ou le botrytis.

Vous pouvez tester la décoction d'ail sur certains parasites comme les araignées rouges et les pucerons, car elle a également un effet répulsif.

Lire aussi
Décoction de feuilles de tomates contre pucerons et aleurodes Décoction de feuilles de tomates contre pucerons et aleurodes

Contre pucerons et aleurodes, la décoction de feuilles de tomates froide à laquelle je rajoute une cuillère à soupe d'alcool et une de savon liquide.

Les décoctions Les décoctions

Pour bénéficier de toutes les propriétés des parties coriaces d'une plante, comme sa racine ou son écorce, il existe un procédé simple à mettre en oeuvre : la décoction. Il[...]

Feuilles de rhubarbe contre les pucerons Feuilles de rhubarbe contre les pucerons

Pour éradiquer l'invasion des pucerons dans mon jardin sans nuire aux autres insectes (abeilles, papillons...) j'utilise une décoction de feuilles de rhubarbe. Couper 500g de feuilles de rhubarbe...

Quelques recettes d'insecticides Quelques recettes d'insecticides

Gilbert nous livre ses recettes naturelles contre quelques insectes ravageurs

Vos commentairesAjouter un commentaire