Comment repiquer les tomates au potager ?

Plants de tomates achetés ou semis maison : ayez les bons gestes  pour les repiquer en pleine terre. Le repiquage doit favoriser au mieux l’enracinement du pied de tomates dans le potager : c’est une condition impérative pour obtenir une belle récolte.

Je m'abonne 

Pour obtenir une récolte massive de grosses tomates ou de tomates cerises, il faut réussir à développer de belles plantes qui fleuriront abondamment. Plus vos pieds de tomates seront robustes et mieux ils fructifieront. D’autre part, un bon enracinement permet à la tomate de moins souffrir de la soif et de mieux se nourrir. Donc pour résumer, tout ce qui se passe au-dessus de la terre est finalement tributaire de la vigueur des racines, de l’absorption de l’eau comme des nutriments. C’est pourquoi il faut particulièrement soigner le repiquage des plants de tomates.

Quand peut-on repiquer les plantes de tomates au jardin ?

Le jardin peut accueillir des tomates en pleine terre dès qu’il n’y a plus aucun risque de gelée. Cela peut dépendre des régions : ainsi dans le nord de la France, nous attendons que les fameux ‘Saints de Glace’ soient passés, elles seront repiquées à partir du 15 mai. Dans le sud, près de Toulon, il y a peu de risques à repiquer ses tomates mi-avril. Quoi qu’il en soit, les tomates apprécient que le sol soit assez réchauffé également, et donc les repiquer même début juin ne limite pas forcément la production.

Puisqu’on ne peut pas les repiquer très tôt, il faut donc les hâter auparavant en intérieur ou en serre hors gel : d’où l’intérêt de faire des semis maison ou d’acheter des plants déjà levés à la jardinerie, c’est une manière de gagner 1 mois ou 2 sur son développement.

Adapter le plant de tomates à la terre de son jardin

Plants semés ou plants achetés, au moment du repiquage en pleine terre, vos tomates doivent déjà connaître la terre de votre jardin pour bien s’adapter :

Les plants de tomates achetés en petit godet de terreau ont été biberonnés à l’eau et à l’engrais ; ils gagnent à être repiqués au plus vite. La motte est simplement posée dans un pot plus grand, dans un mélange moitié terre de jardin/moitié terreau.

5 jours plus tard, la différence est déjà nette entre la tomate repiquée et celle qui ne l’a pas été : tige plus grosse, feuilles plus larges et plus vertes… et ce n’est que la partie visible, car sous la surface, les racines apprennent à s’adapter à la terre de votre potager.

Bien préparer la fosse de plantation :

  • creuser un trou large et profond, où la terre est bien affinée.
  • y ajouter de la matière organique, c’est-à-dire du compost, du fumier (en granulé, il est très pratique et ne sent pas), ou des feuilles d’ortie.
  • arroser le fond du trou : l’eau à cet endroit reste présente longtemps et attire les racines.
  • puis y poser le plant de tomates démoulé de son pot.
  • remettre la terre autour sans avoir peur d’enterrer la partie basse de la tige, d’où pousseront de nouvelles racines. Les plants de tomates déjà grands que l’on enterre davantage en les couchant et en dénudant le bas de la tige s’enracinent encore mieux.
  • Tasser au pied délicatement.

Espacement des pieds de tomates : pour éviter la transmission rapide du mildiou, les plants de tomates sont bien écartés, quitte à planter quelques salades entre eux. Si l’on dispose d’assez de place, une distance de 70 cm évite le contact direct entre les plantes.

Un copieux arrosage est indispensable ensuite pour mettre la terre en place, et finir de chasser les poches d’air. Cette transplantation se termine par le tuteurage (attention où vous enfoncez le tuteur : évitez tiges et racines) puis par un paillage léger de pelouse tondue (si elle n’est pas traitée) qui protège la surface de la terre de la dessiccation.

La tomate aime des arrosages réguliers, la chaleur et le soleil, mais elle peut croître et produire aussi en mi-ombre.

Lire aussi
Comment semer et repiquer les tomates ? Comment semer et repiquer les tomates ?

Le semis de tomate est facile ! Il se démarre environ 2 mois avant le repiquage au jardin. Semer les tomates ne coûte pas cher et permet d'avoir qualité et[...]

Comment et quand repiquer les courgettes au potager ? Comment et quand repiquer les courgettes au potager ?

Les plants de courgettes se plantent au potager quand il ne gèle plus, de mi-mai jusqu'au 20 juin. Quelques précautions assurent une excellente reprise et favorisent l'enracinement. Bien nourries...

Comment repiquer des salades en période sèche ? Comment repiquer des salades en période sèche ?

Repiquer des salades pendant la saison chaude est un défi à la sécheresse. Voici une astuce écologique pour économiser l'eau et favoriser la reprise de vos laitues ou scaroles à[...]

Comment choisir ses tomates ? Comment choisir ses tomates ?

Gérard BOURGES répond à vos questions concernant le choix de la variété de vos tomates et sur comment réaliser ses propres semis.

Vos commentairesAjouter un commentaire