Conduire une glycine en arbre

Glycine conduite en arbre
Glycine conduite en arbre

Fabuleuse, odorante, graphique, la glycine est généralement plantée le long d'une façade ou utilisée comme grimpante pour orner tonnelles et pergolas auxquelles elle apporte un charme incontestable. Conduite en arbre, au centre d'une pelouse ou en arrière plan de massif, elle prend alors une toute autre dimension. Essayez, vous ne serez pas déçus !

Le choix de la glycine

Si vous avez l'âme aventurière, vous pouvez vous lancer dans la conduite en arbre d'une glycine à partir d'un simple semis, ce qui vous permettra d'intervenir tout au long de la croissance de la plante. Cependant, n'espérez pas obtenir de fleurs avant une dizaine d'années !

Il est donc préférable de choisir un plan greffé, en jardinerie ou en pépinière, ce qui vous assurera une mise en fleurs plus rapide.

Choisissez une plante saine, sans trace de blessure ou de maladie et demandez conseil au vendeur pour acquérir la variété la plus adaptée à votre région.

L'emplacement de plantation

Choisissez un emplacement bien abrité du vent pour que votre glycine ne se casse pas. Cette plante apprécie le plein soleil et un sol non calcaire. Vous pouvez faire un apport de compost, de terre de bruyère et de terre humifère avant la plantation.

  • Creusez un trou de 40 cm en tous sens et plantez-y un tuteur en fer ou en bois imputrescible de 2,5 m que vous enfoncerez d'au moins 60 cm dans le sol à l'aide d'une masse.

  • Plantez votre glycine au pied du tuteur et reboucher le trou.

  • Tassez bien le collet de la plante.

  • Arrosez abondamment.

  • Accrochez la glycine à son tuteur en réalisant des liens croisés peu tendus.

Les gestes de taille indispensables pour conduire la glycine en arbre

Pour obtenir un beau sujet en arbre, il suffit juste de tailler votre plante très régulièrement. Conservez uniquement la tige principale et coupez les petites tiges et les départs de végétation au ras de la tige principale. La plante ne doit pas se ramifier. Vérifiez bien au fur et à mesure de la pousse que les liens qui la relient au tuteur ne soient pas trop serrés.

Attendez que votre tige principale atteigne environ 1,8 m de hauteur pour commencer à garder trois ou quatre tiges dans sa parties supérieure. Celles-ci constitueront les branches charpentières. Taillez-les à 3 yeux, puis les pousses secondaires qu'elles formeront, elles aussi à 3 yeux.

Vous continuerez à supprimer toutes les nouvelles pousses sur le tronc tout au long de la croissance. Faites de même sur les charpentières pour donner une belle forme à votre arbre.

En quelques années vous obtiendrez un sujet qui captera tous les regards !

Lire aussi
Planter un arbre au jardin Planter un arbre au jardin

Planter un arbre nous réapprend le rythme de la nature : celui des saisons avec la floraison, les couleurs d’automne, la chute de ses feuilles ; celui des années car il prend son temps pour...

Conseils de plantation d'un arbre Conseils de plantation d'un arbre

L'introduction d'un nouvel arbre dans un jardin est toujours un événement. Il grandira au fil du temps voyant des générations se succéder, immuable et fier. Pour réussir sa plantation, quelques...

La dévitalisation d'une souche d'arbre La dévitalisation d'une souche d'arbre

Il est parfois difficile de se débarrasser d'une souche d'arbre. La nature reprenant bien vite ses droits, vous verrez apparaître de nombreuses pousses dès le printemps, réduisant votre travail à...

Interview de Patrick Dujardin, président de l'Arbre en pot Rouen Interview de Patrick Dujardin, président de l'Arbre en pot Rouen

Patrick Dujardin, président de l'Arbre en pot Rouen répond à nos questions. Pouvez-vous présenter votre association "Arbre en pot Rouen" et ses objectifs ? L'Arbre en Pot existe depuis 8 ans et...

Vos commentairesAjouter un commentaire