La conservation des pommes de terre

La conservation des pommes de terre
La conservation des pommes de terre

Il existe autant de variétés de pommes de terre que d'époques de récolte. Pour assurer une consommation durant une longue période de l'année, une bonne conservation est nécessaire. Voyons comment mettre toutes les chances de notre côté !

De nombreuses variétés

Le choix est vaste puisque plus de 120 variétés de pommes de terre sont de nos jours proposées à la vente. Toutes différentes, certaines sont appréciées pour leur précocité, leur rendement, leur saveur, d'autres pour leurs qualités culinaires, leur couleur, ou encore leur capacité à la conservation. Selon les variétés, les récoltes interviendront entre 60 jours à 150 jours après la plantation ; mieux vaut donc être informés.

Il faut alors faire un choix, en prenant compte les goûts de chacun, mais aussi en adoptant des variétés complémentaires dont les récoltes se succéderont de mai à octobre, assurant ainsi une consommation de longue durée jusqu'au cœur de l'hiver.

Une récolte dans les règles de l'Art

Pour être sûrs que les pommes de terre se conserveront bien, ils faut bien sûr privilégier les variétés adaptées au stockage. La 'Bintje', la 'Roseval', 'l'Atlas', ou la 'Ratte', pour ne citer que les plus connues, pourront être conservées sans souci.

Lorsque les parties aériennes jaunissent et se couchent, il y alors temps de récolter. Pour cela, procéder par temps chaud et sec, à l'aide d'une fourche-bêche en prenant soin de ne pas heurter les tubercules. Laissez-les alors sur le sol jusqu'au soir pour qu'ils sèchent bien avant le stockage dans le but d'éviter les attaques de fusariose.

Des conditions optimales de stockage

Éliminez les tubercules blessés lors de la récolte et ceux présentant des taches suspectes ou des moisissures sur la peau. Jetez aussi les tubercules flétris ou verdâtres.

Nettoyez doucement les excès de terre à la main, puis stockez les tubercules à plat sur des clayettes dans un local frais, sec, aéré et sans lumière. Un cave peu parfaitement faire l’affaire d'autant que la température y reste constante. Sachez que la température idéale se situe aux alentours de 10° C. ainsi, le phénomène de flétrissement sera ralenti.

Autre solution, vous pouvez constituer un tas d'un mètre de hauteur posé sur des palettes pour une meilleure aération. Sinon des cageots en bois ou en plastique tapissés de paille constitueront un lit douillet pour les accueillir.

Pour éviter la germination précoce de vos pommes de terre, il est impératif de plonger le local dans l'obscurité et au sec car l'humidité et la lumière ont tendance à enclencher le processus de germination.

Vous pouvez toutefois supprimer les germes en les pinçant simplement entre les ongles du pouce et de l'index.

Une surveillance accrue

Une fois stockées, les pommes de terre demandent quelques visites régulières afin de supprimer les tubercules pourris qui risqueraient de contaminer rapidement les autres. Il faudra alors prélever les tubercules encore sains situés à proximité pour les consommer dans les plus brefs délais.

Lire aussi
Cultiver les pommes de terre selon la lune Cultiver les pommes de terre selon la lune

Plantations, buttage des pieds, récoltes et conservation sont des opérations bien connues des jardiniers amateurs de ce légume racine qu'est la pomme de terre. En travaillant en phase avec la lune,...

Récolte et conservation des pommes et poires Récolte et conservation des pommes et poires

Durant des siècles nos aïeux campagnards ont accordé une grande importance à la conservation de leurs récoltes de fruits. Dans le passé il existait les grands fruitiers de châteaux et des grandes...

La germination des pommes de terre La germination des pommes de terre

La pomme de terre fait partie des aliments incontournables de notre alimentation. Quelle que soit son accommodation culinaire, elle constitue un régal pour les petits et grands. Cultiver ses...

Vos trucs pour la culture des pommes de terre Vos trucs pour la culture des pommes de terre

Retrouvez vos trucs pour la culture de la pomme de terre... Pour éviter les doryphores, je coupe les fanes de pommes de terre dès la fin de la floraison. Ainsi elle grossissent + et c'est moi qui...

Vos commentairesAjouter un commentaire