Mimosa de Bailey, Acacia de Cootamundra

Acacia baileyana, le mimosa de Bailey est un mimosa attrayant pour son très beau feuillage de fougère. En plus de sa floraison vaporeuse et parfumée, la variété pourpre apporte une couleur rare dans les jardins secs.

Mimosa de Bailey, Acacia de Cootamundra, Acacia baileyana

Botanique

N. scientifique Acacia baileyana
Origine Australie
Floraison fin d'hiver
Fleurs jaune
Typeplante méditerranéenne
Végétationarbustif
Feuillage persistant
Hauteur3 à 10 m

Planter et cultiver

Rusticité peu rustique, jusqu'à -6 °C
Exposition mi-ombragée à très ensoleillée
Soldrainant, minéral
Acidité acide à neutre
Humidité normal à un peu sec
Utilisationconteneur, pleine terre, véranda, industrie de la fleur coupée, plante mellifère, excellent en bonsaï
Plantationprintemps, automne
Multiplicationsemis, boutures, rejets
Mimosa de Bailey, Acacia de Cootamundra, Acacia baileyana

Acacia baileyana, l’acacia de Cootamundra ou acacia de Bailey est un petit arbre au feuillage persistant appartenant à la famille des Fabacées, comme le pois ou la fève, mais de la sous-famille des Mimosoideae. Acacia baileyana est originaire d’une toute petite région, dans le sud-est de l’Australie (Nouvelle Galles du Sud), présent sur les versants ensoleillés de la vallée de Cootamundra. Cependant, largement cultivé pour ses qualités paysagères, il est parfois naturalisé dans d’autres régions, en Australie comme en Nouvelle-Zélande ou aux USA, au point d’être parfois considéré comme une plante invasive, une plante pionnière qui supplante dans les espèces indigènes dans certains milieux naturels dès qu’ils sont perturbés.

Néanmoins, l’acacia de Bailey est un bel arbuste méditerranéen, un mimosa élégant, florifère et mellifère, de plus facile à cultiver, car assez tolérant. Son feuillage est également plus intéressant que chez la plupart des autres mimosas.

Attention aux confusions :

Acacia en latin représente un genre contenant les mimosas. Cependant en français ‘acacia’ correspond souvent à l’espèce Robinia pseudoacacia, dont le nom vernaculaire est robinier faux acacia.

Description du mimosa de Bailey

Acacia baileyana produit un petit arbre haut de 5 à 10 m dans sa contrée natale, mais généralement de 3 à 6 m lorsqu’il est cultivé ailleurs. Il fait généralement un tronc unique dont l’écorce est grise et lisse. Ramifié bas, il prend une silhouette élancée dont les branches retombent légèrement sous le poids des fleurs qui l’alourdissent en fin d’hiver et début du printemps.

Les feuilles du mimosa de Bailey sont bel et bien des feuilles, et non les phyllodes qui caractérisent la plupart des mimosas. Il montre donc un agréable feuillage persistant, fin et ornemental, qui rappelle la finesse des fougères.

Les feuilles alternes sont pennées, composées de 5 folioles elles-mêmes encore découpées en pennes bien serrés.

Elles sont assez coriaces, raides, et donc avec un découpage très régulier. Leur limbe est bleu vert, les jeunes feuilles en bout de rameaux étant plus bleues.

Les fleurs s’épanouissent en épis cylindriques à partir de l’aisselle des feuilles. Ces racées axillaires sont longs de 3 à 10 cm, sont faits d’une suite de glomérules de 5 mm, vaporeux, jaune mimosa. De ces fleurs, on ne voit quasiment que les étamines, hérissées en tout sens. Les fleurs sont parfumées et leur huile essentielle est utilisée en parfumerie.

Pollinisées par les insectes, ces fleurs se transforment en fruits. De petites gousses plates de 3 à 10 cm de long, qui libèrent les graines en s’ouvrant à maturité.

Variétés de mimosas de Bailey

2 principales variétés horticoles sont cultivées :

  • Acacia baileyana ‘Purpurea’ ou ‘Purpurea Songline’, peut-être parfois légèrement moins florifère, montre un feuillage pourpre violacé, vibrant sur les jeunes croissances, puis s’estompant en gris argenté. Ce très beau feuillage pourpré est d’autant plus précieux pour les paysages xériques que cette teinte est assez rare dans les climats chauds et secs. Il contraste harmonieusement avec les inflorescences.

  • Acacia baileyana ‘Prostrate From’, montre un port prostré et pleureur. Ces mimosas de Bailey n’excèdent pas 60 cm de hauteur, mais s’étale plus largement en coussinet de tiges retombant en cascades, une sorte d’arbuste couvre-sol.

Comment cultiver le mimosa de Bailey ?

Acacia baileyana exige une exposition ensoleillée à mi-ombre, une terre qui n’est pas lourde, donc avec un minimum de drainage et un hiver doux. En dehors de ces critères, il est relativement tolérant.

Il croît en sol acide à neutre, qu’il soit riche à assez pauvre. Il supporte des pluies ou des arrosages réguliers, mais résiste également très bien à la sécheresse, véritable arbuste xérophyte une fois enraciné en profondeur.

Attention : lorsque le climat est pluvieux et qu’il bénéficie d’une terre assez riche, sa croissance est très rapide. Il doit alors être installé dans un endroit abrité du vent, car il devient fragile. Une taille de formation qui le densifie et le limite en hauteur est alors presque indispensable.

Le mimosa de Bailey est rustique jusqu’à -6 °C. Cependant en climat plus rude, il peut être cultivé en pot et hiverné en serre froide ou véranda, où l’on profitera de son parfum floral. Il supporte si bien la culture en pot et la taille de formation qu’on en fait de très beaux bonsaïs.

En pleine terre, il est installé en fin d’hiver, après les gelées les plus fortes : il sera ensuite arrosé régulièrement toute cette première saison de croissance pour lui permettre de développer un excellent enracinement avant de subir son premier hiver.

Autres usages de l’acacia de Cootamundra

  • la fleur est cultivée dans le sud de la France pour faire des bouquets, mais aussi dans le but de récolter son huile essentielle.

  • la forme ‘Prostrate’ fait un couvre-sol utile sur les pentes, car il retient bien la terre.

  • Acacia baileyana est un bon arbuste pour les zones sèches, mais pauvres également, car en tant que légumineuse, ses racines sont capables de se nourrir de l’azote atmosphérique grâce à des ses nodules symbiotiques. D’ailleurs, en tant qu’espèce pionnière, il contribue à enrichir les sols maigres.

Comment multiplier le mimosa de Bailey ?

Bouturages : en été, des rameaux semi-aoutés de 5 à 15 cm sont trempés dans l’hormone de bouturage. Ils sont ensuite installés dans un mélange de terreau et de sable un peu humide, le tout maintenu à l’étouffée.

Semis : le semis se pratique plus facilement entre mai et juillet. Les graines d’Acacia baileyana sont scarifiées (tégument griffé superficiellement avec un couteau), puis trempées 24 heures dans de l’eau chaude (mais non bouillante). Elles sont semées entre 15 et 20 °C  sur un substrat humide, mais non détrempé ; elles germent alors en 2 à 3 semaines. Les jeunes plants sont rempotés individuellement au stade 4 feuilles.

Ils ne fleuriront que dans leur 4e année.

Espèces et variétés de Acacia

90 espèces arbustives dans ce genre

  • Acacia dealbata, le mimosa
  • Acacia riceana, mimosa de riz
  • Acacia pravissima, mimosa à feuilles triangulaires
  • Acacia boormanii, Mimosa de la rivière Snowy, Acacia de Snowy River
  • Acacia pubescens, une espèce menacée
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Mimosa de la rivière Snowy, Acacia de Snowy River, Acacia boormanii Mimosa de la rivière Snowy, Acacia de Snowy River, Acacia boormanii

Acacia boormanii, le mimosa de la rivière Snowy, est un arbuste ornemental appartenant à la famille des Fabacées, sous-famille des Mimosacées. Acacia boormanii est originaire d'Australie du...

Mimosa chenille, Mimosa à longues feuilles, Acacia longifolia Mimosa chenille, Mimosa à longues feuilles, Acacia longifolia

Acacia longifolia, le mimosa chenille ou acacia à longues feuilles, est un petit arbre appartenant à la famille des Fabacées. Il est originaire de l'Australie orientale, spécialisé pour le bord[...]

Mimosa des quatre saisons, Acacia retinodes Mimosa des quatre saisons, Acacia retinodes

L'acacia des 4 saisons ou Acacia retinodes est un arbuste ornemental de climat méditerranéen. Il y est fiable en culture, car tolérant sur le sol et résistant à la sécheresse.[...]

Mimosa d'hiver, Acacia dealbata Mimosa d'hiver, Acacia dealbata

Véritables boules d'or parfumées, les mimosas en fleurs attirent le regard de très loin. En plein hiver, non contents d'illuminer le jardin à un moment où ce dernier préfère le[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire