Des dragonniers du jardin à la maison

Dracaenas en vente en jardinerie
Dracaenas en vente en jardinerie

Vaste genre, Dracaena comprend 40 espèces et de multiples cultivars aux silhouettes graphiques à souhait ! Au jardin dans les régions les plus douces ou en intérieur partout ailleurs, ces plantes faciles de culture ont tout pour vous séduire !

Des dragonniers pour tous les goûts

Faisant partie de la famille des Agavacées, les dragonniers poussent spontanément dans les fourrés, les forêts ou les pentes sèches des îles Canaries et d'Afrique tropicale.

Quelques espèces sont originaires d'Amérique centrale et d'Asie mais ce ne sont pas les plus nombreuses.

Des petits sujets à croissance modérée au fameux Dracaena draco, plus connu sous le nom de 'Dragonnier des Canaries', qui peut atteindre 10 m de hauteur et 8 m d'étalement, vous trouverez forcément la plante qu'il vous faut.

Frileux, les dragonniers sont gélifs et ne peuvent être cultivés au jardin que dans les zones très privilégiées où ils prendront alors une belle ampleur.

Partout ailleurs, ils constituent un choix judicieux dans un appartement très lumineux. Faciles de culture, de croissance plutôt lente, ils ne demandent pas un entretien très soutenu !

Les tiges ligneuses, élancées, parfois ramifiées portent à leur extrémité une rosette de feuilles coriaces et vernissées, la plupart du temps vert vif bien que certaines espèces comme Dracaena marginata ou Dracaena sanderiana présentent des feuillages panachés. Ces espèces se déclinent en de nombreux cultivars très ornementaux mêlant sur chaque feuille du rose, du jaune et du vert.

Des dragonniers au jardin

Dans les régions les plus douces, le dragonnier trouve sa place en pleine terre, toujours bien drainée, sur un talus, une pente ou dans une rocaille. Le plein soleil est nécessaire à cette plante qui apprécie la chaleur et une forte luminosité.

La nature du sol importe peu ! Le dracaena poussera très bien en sol pauvre, sablonneux mais ne tolérera cependant pas une humidité stagnante.

Dracaena australis, souvent nommé 'Cordyline' dans les pépinières ou les jardineries est une des espèces les plus rustiques, puisqu'il peut tolérer de faibles et courts épisodes de gel (-5°C) une fois bien installé et en sol très drainé.

Pouvant atteindre 10 m de hauteur, cette plante est devenue commune dans les jardins du Sud auxquels elle confère une touche d’exotisme indéniable. Elle y fleurit même en panicules délicats attirant les insectes pollinisateurs en été.

Si vous aimez les couleurs chaudes, optez pour 'Red Star' au feuillage pourpre, ou 'Sunrise' qui présente des feuilles pourpres au centre bordées de rose fuchsia clinquant.

Les amateurs de feuillages panachés, se tourneront vers 'Torbay Dazzler' aux feuilles striées de vert et de jaune lumineux.

Dracanea draco peut aussi trouver sa place au jardin, d'autant que sa taille adulte et les pointes piquantes de ses feuilles n'en font pas le meilleur sujet d'appartement !

En pleine terre, il devient un arbre aux branches très ramifiées à son sommet et au tronc puissant. Très décoratif, il constitue un sujet isolé idéal.

Sa floraison ne gâche rien au plaisir visuel qu'il vous offrira !

Si vous avez de la chance et que toutes les conditions de culture sont réunies, vous pourrez admirer ses fruits ressemblant à des tomates cerises. Seulement admirer car ils ne sont pas comestibles.

Les dragonniers en intérieur

Les dragonniers sont très appréciés en tant que plantes d'intérieur, pour leur côté ornemental bien sûr, mais aussi pour leur capacité à dépolluer l'air ambiant.

Pour cultiver le dracaena en appartement, placez-le à la pleine lumière, si possible au plein Sud non loin d'une fenêtre. Attention toutefois, car dans les régions les plus chaudes, la vitre peut avoir un effet de loupe surtout sous le soleil de midi, ce qui risque d'occasionner des brûlures. La mise en place d'un voile en organza ou d'un store peut alors être nécessaire.

Cultivez votre dracaena dans un pot percé en son fond de préférence en terre cuite non vernissée qui retiendra bien moins l'humidité et favorisera les échanges gazeux. Ménagez une couche de graviers au fond du pot et complétez avec un bon terreau du commerce additionné d'un peu de sable pour assurer un bon drainage.

Arrosez copieusement mais seulement quand le substrat est bien sec en surface pendant toute la belle saison. Ajoutez un engrais pour plantes vertes tous les 15 jours. De septembre à mars, arrosez seulement lorsque le substrat est complètement sec et stoppez les apports en engrais. Ne laissez jamais d'eau dans la coupelle.

Dracaena marginata est un sujet très apprécié en intérieur. Sa croissance lente et la beauté de son feuillage vert marginé de rouge y sont pour beaucoup. Notez que la version 'Tricolor' est encore plus ornementale.

Autre espèce très présente en intérieur, Dracaena sanderiana aux tiges semblables aux chaumes d'un bambou qui lui ont donné son nom commercial de 'Lucky Bambou'. On le trouve dans de petits vases remplis d'eau, souvent les tiges sont torsadées ou tressées et il est censé porter bonheur.

Il est préférable de ne pas acquérir ce type de plante qui est condamnée à une courte vie.

Préférez toujours un beau sujet en pot installé dans du bon substrat, il pourra ainsi vous accompagner de longues années et atteindre près d'un mètre de hauteur.

Lire aussi
Didier Danet, Le Jardin Jour & nuit pour Ma Maison, Mon Jardin Didier Danet, Le Jardin Jour & nuit pour Ma Maison, Mon Jardin

Dans le cadre de Jardins jardin 2014 aux Tuileries, Didier DANET a proposé pour Ma Maison, Mon Jardin, une vision conceptuelle d’un jardin de jour et de nuit. Le parcours s’ouvre de...

Création d'un jardin Création d'un jardin

Exemple de création de jardin par Rossano BARBONE Voici un jardin que j'ai réalisé pour une grande entreprise de vin prestigieux. Le dessin de ce jardin de 250 m2 a été guidé par différents points...

Un jardin tout en longueur Un jardin tout en longueur

Une demande de Nicolas Mulet J'ai un terrain qui est tout en longueur 20 m sur 80 m avec une légere pente. Notre proposition d'aménagement Platanus x acerifolia Cercis siliquastrum Sophora japonica...

Un jardin à mi-ombre Un jardin à mi-ombre

Une demande de Gilles Petit Je viens de créer un jardin d'ornement sur une des facades ( 4 fenêtres se partagent le mur à 1m20) de ma maison (Longueur de 8 mètres sur 1 à 2 m de largeur) , exposé...

Vos commentairesAjouter un commentaire