Baie du miracle

Baie du miracle, Synsepalum dulcificum cultivé en pot sous serre

Botanique

Nom latin  : Synsepalum dulcificum
Famille  : Sapotacées
Origine  : Afrique de l'Ouest
Période de floraison : printemps, été
Couleur des fleurs  : crème
Type de plante : arbre fruitier tropical
Type de végétation : arbustive
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 1 à 3 m
Toxicité : fruits comestibles

Planter et cultiver

Rusticité  : 1 °C minimum
Exposition  : mi-ombre
Type de sol : tourbeux
Acidité du sol  : acide
Humidité du sol  : qui ne sèche pas
Utilisation : fruitier rare, véranda, intérieur
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : semis, bouture
Maladies et ravageurs : cochenilles, acariens

Généralités

Synsepalum dulcificum, qui produit la baie du miracle, est un petit arbre appartenant à la famille des Sapotacées. Cette grande famille nous est peu connue, car elle distribuée plutôt en zone de climat tropical, mais elle est représentées par environ 80 espèces, dont certaines produisent des fruits comestibles. Ce qui est le cas de la baie du miracle. Synsepalum dulcificum est originaire de marge forestière de l’ouest de l’Afrique, ou il profite d’un climat tropical humide. Non rustique et encore très rarement cultivée en Europe, la baie du miracle peut être maintenue en pot, à l’intérieur, véranda ou serre chaude.

Description de la baie du miracle

Synsepalum dulcificum forme un petit arbre au tronc unique de forme relativement haute et étroite. S’il peut atteindre 3 m de hauteur dans sa contrée natale, il reste plus modéré cultivé en pot, formant un arbre au feuillage attrayant.

Il porte de grandes feuilles lancéolées, un peu coriaces, vert vif, parfois velues (var Hirsutus), disposées en spirale ou faux verticilles. La sève est un latex blanc. Les fleurs s’épanouissent un peu toute l’année, on peut doc voir les fleurs à côté de fruits matures. Les fleurs poussent en groupe, sous les feuilles. Elles sont tubulaires, allongées, pendantes : un calice brunâtre et velouté et une corolle crème d’où dépasse le pistil.

Les fleurs sont bisexuées et autofertiles. Cependant, loin de leurs pollinisateurs naturels, la plante aura besoin probablement d’une pollinisation manuelle au pinceau pour produire ses fruits.

Caractéristique de la baie du miracle, le fruit

Les fruits sont des drupes ovales et rouges à maturité, longue de 2 à 3 cm, qui contient une unique grosse graine. C’est la chair rouge sans saveur qui est comestible et qui produit un effet remarquable en bouche : elle inhibe un temps (pendant ½ h ou plus) l’excitation des papilles du goût acide. Ainsi consommée avant un agrume par exemple, la baie du miracle permet de sentir les aromes du citron ou du pamplemousse, sans en ressentir l’acidité. Cette protéine a l'effet miraculeux est appelée la miraculine.

Comment cultiver Synsepalum dulcificum ?

La baie du miracle n’est pas rustique, il fut lui éviter les températures négatives. Cette plante est donc cultivée en pot, et maintenue plutôt en intérieur, sauf éventuellement pendant la belle saison. Elle est plantée ou rempotée au printemps dans un mélange acide, de ph compris entre 4,5 et 6. : par exemple dans de la tourbe, assouplie avec du sable horticole ou de l’écorce de pin. Son sol doit rester frais toute l’année, sans tremper dans l’eau. La baie du miracle est arrosée à l’eau douce (de pluie), chaque fois que son sol sèche en surface.

Synsepalum dulcificum a besoin également d’une atmosphère humide, presque autant que les orchidées épiphytes. Son pot est placé sur un plateau de billes d’argile, rempli d’eau d’où l’eau s’évapore ne permanence, et laplante peut également être brumisés à l’eau douce régulièrement.

Elle nécessite une exposition mi-ombre à lumineuse sans soleil direct et des températures chaudes, ce qui correspond à nos intérieurs. En hiver, en même temps que la baisse de luminosité, elle apprécie une baisse des températures vers 15-18 °C qui soulignera une légère saison de repos.

Lorsque cet arbre fleurit à l’intérieur, n’hésitez pas à tenter la pollinisation manuelle. Les étamines sont à l’intérieur de la corolle tubulaire. Leur pollen doit être déposé sur le pistil.

Multiplier Synsepalum dulcificum

Les boutures sont possibles en été à l’étouffée.

Les graines fraiches, bien nettoyées de la pulpe sont d’abord trempées 24 h. Elles germent dans une tourbe humide, maintenue entre 25 et 35 °C, en 1 à 3 mois. Elles perdent très rapidement leur faculté à germer si elles sont stockées au sec.

Lire aussi
Le Dubai Miracle Garden, un jardin fleuri en région aride Le Dubai Miracle Garden, un jardin fleuri en région aride

Royaume du kitsch pour les uns, merveille de l'art floral pour les autres, 'Dubai Miracle Garden' ne laisse jamais indifférent ! Spectacle à part entière, ce jardin miraculeux offre à ses visiteurs...

Pézize baie, Pézize brune, Peziza badia Pézize baie, Pézize brune, Peziza badia

non différencié, forme de coupe, 1 à 8 cmSurprise au bord du chemin de randonnée : une dinette abandonnée, aux couleurs d'argile sombre. De petites coupelles rondes, profondes, sont posées sur le...

Installation d'un arrosage automatique pour le potager Installation d'un arrosage automatique pour le potager

Mr Collinet habitant à Marseille : Je souhaite mettre en place dans mon jardin un arrosage automatique (goutte à goutte) pour le potager. Comment faut-il faire ? Les 3 principales contraintes...

Un potager au balcon Un potager au balcon

Nulle raison de se priver de la joie de récolter des légumes frais cultivés de façon naturelle sous prétexte que vous ne possédez qu'un simple balcon. A la fois décoratif et utile, cet aménagement...

Vos commentairesAjouter un commentaire