Les ficoïdes

Massif communal dans le var composé de ficoïdes
Massif communal dans le var composé de ficoïdes

Plantes de culture facile, tolérant les sols pauvres, secs, le plein soleil, et les embruns, les ficoïdes sont des végétaux idéaux pour habiller de leurs coloris éclatants rocailles, bordures et terrains en pentes.

Mieux connaître les ficoïdes

Le terme 'Ficoïde' regroupe de nombreuses espèces de plantes faisant toutes partie de la famille des Aizoacées. Originaires d'Afrique du Sud ces végétaux au feuillage succulent, à port buissonnant ou rampant, forment d'excellents couvre-sols. Il se parent dès la belle saison de fleurs en forme de petites marguerites toujours très colorées qui s'épanouissent au plein soleil.

Les ficoïdes peuvent tolérer quelques faibles épisodes de gel de courte durée et des températures avoisinant les -5 °si le sol est extrêmement bien drainé. Dans les régions froides, ils seront de préférence cultivés en larges potées pour être hivernés au chaud dans une serre ou une véranda hors gel durant la mauvaise saison. Dans les régions où les gelées sont rares, la culture en pleine terre est tout à fait envisageable au plein soleil et dans un sol très bien drainé. L'entretien sera limité à quelques arrosages en été pour prolonger la floraison et à la taille des fleurs fanées pour la même raison.

En hiver, en cas de coup de froid annoncé, couvrez votre plante d'un voile d'hivernage afin de la protéger.

Les différents types de ficoïdes

Les lampranthus

Le genre comprend près de 180 espèces pouvant atteindre de 20 à 60 cm de hauteur selon les variétés. Le feuillage succulent, gris vert et pruineux forme des coussins splendides se couvrant littéralement de fleurs à la fin du printemps. La palette de coloris est très étendue : orange vif, rouge, mauve, rose ou jaune c'est un véritable feu d'artifice !

Les Mésembryanthemums

Plus petits que leurs cousins, les Mésembryanthemums compte une soixantaine d'espèces de plantes tapissantes atteignant une hauteur maximale de 25 cm de hauteur. Les fleurs toujours en forme de marguerites sont plus petites et plus pâles. Les coloris varient du blanc au violet en passant par toutes les nuances de jaune et de rose.

Les apténias

L'espèce la plus cultivée dans nos jardins est sans conteste Apténia cordifolia. Son port compact, rampant et prostré en fait un excellent couvre-sol. C'est une plante de choix à installer dans les rocailles et les murets qu'elle couvrira rapidement de ses petites feuilles vert brillant et de ses délicates fleurs rouges.

Les carpobrotus

Plus connus sous le nom de 'griffes de sorcière' les carpobrotus sont des plantes extrêmement tapissantes et florifères qui couvrent rapidement les sols secs et sablonneux. Au jardin, ils seront parfaits pour orner un terrain en pente ou une butte aride grâce à leur croissance rapide et à leur faculté à retenir la terre. Les fleurs d'un beau rose fuchsia cernant un cœur jaune vif peuvent atteindre 10 cm de diamètre.

Les delospermas

Prostrées et rampantes, possédant de petites feuilles en forme de gouttes, les délospermas sont très utiles pour couvrir les murets ou les gros rochers. Ils forment de beaux tapis de fleurs blanches, jaunes pales ou roses à partir du mois d'août. Citons pour l'exemple le délosperma de Cooper ou le délosperma jaune.

Les drosanthémums

Ses petites feuilles gris/vert en forme de grains de riz et son port étalé en font un sujet de choix comme couvre-sol ou pour habiller un muret. Dès la fin du printemps, la plante se couvre de petites fleurs en forme de marguerites d'un beau coloris rose vif.

Lire aussi
La structure d'une fleur La structure d'une fleur

Comportant une énorme diversité de formes, de coloris, de parfums et de tailles, les fleurs ont pourtant toutes la même structure leur permettant d'abriter les organes sexuels et donc de produire...

A quoi sert une fleur ? A quoi sert une fleur ?

Qu'elles possèdent une exubérante beauté ou qu'elles soient très discrètes, les fleurs ont toutes la même fonction : celle d'abriter les organes reproducteurs de certaines plantes ayant évolué au...

L'eau de fleur d'oranger L'eau de fleur d'oranger

Merveilleuse fragrance se développant dans les pâtisseries ou les entremets, l'eau de fleurs d'oranger n'a pas son pareil pour sublimer les recettes de sa note toute en fraîcheur et en subtilité....

La fleur de sel n'est pas une fleur La fleur de sel n'est pas une fleur

On pourrait aisément imaginer une délicate fleur faite de cristaux de sel à la manière des flocons de neige... Mais cette image n'est valable que dans le monde de la poésie car la réalité est toute...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Gwenn04170 (Alpes de Haute provence)
    Article très intéressant mais jusqu'à quelle altitude peut-on cultiver ces jolies fleurs ? Je suis à 100 m.
    Répondre à Gwenn04170
    Le 27/05/2016 à 15:34
  • Agnès (Lyon)
    Merci
    Répondre à Agnès
    Le 09/06/2015 à 14:03