Le filet anti-insectes

Filet de protection des cerisiers contre la mouche de la cerise (Rhagoletis Cerasi) mais aussi efficace contre la drosophile suzukii
Filet de protection des cerisiers contre la mouche de la cerise (Rhagoletis Cerasi) mais aussi efficace contre la drosophile suzukii

Le filet anti-insectes est une méthode alternative aux traitements chimiques. Utilisé en agriculture biologique, il permet de protéger efficacement les cultures de l'attaque de certains parasites.

Qu'est-ce qu'un filet anti-insectes ?

Il s'agit d'un filet tressé en mailles Polyéthylène Haute Densité ou en PE tricoté, d'une grandeur plus ou moins importante selon le volume des cultures à couvrir. Il se fixe au moyen de tuteurs, de liens ou d'arceaux. Il peut aussi être simplement posé sur les cultures basses et fixé au sol avec de gros galets.

Les filets se déclinent en mailles de diverses dimensions selon les parasites ciblés : une maille de 0,8 mm permet de stopper la majorités des insectes volants ou rampants alors qu'un filet de 0,35 mm sera nécessaire pour les thrips.

Attention si vous désirez lutter contre les insectes piqueurs/suceurs comme les pucerons ou les aleurodes, veillez à ne pas coller le filet à la culture, car ils risqueraient de réussir à piquer tout de même à travers le filet.

Quels sont les avantages d'un tel filet ?

Ce filet assure une protection efficace des cultures contre les parasites, leurs larves et leurs piqûres d'une manière tout à fait naturelle sans nécessiter l'emploi de produits phytosanitaires toxiques aussi bien pour l'Homme que pour l'environnement. Avec ce filet, fini les pommes et poires véreuses, les carottes et navets creusés et noircis, les salades piquées !

Son utilisation n'empêche ni l'eau, ni la lumière, ni l'air de pénétrer. Léger, résistant et traité anti-UV, il possède une grande durée de vie.

Le ruissellement de l'eau de pluie sur sa surface ne laisse aucun résidu dans le sol.

Le filet a pour autres avantages de protéger légèrement du soleil direct, mais aussi des intempéries comme le vent ou même la grêle, dans le cas d'un filet tendu couvrant la culture.

Il confère également une protection efficace contre les oiseaux.

Quelles sont les cultures concernées ?

Au potager, le filet protège efficacement les légumes contre leurs divers parasites. Les salades seront à l'abri des gastéropodes et des altises, les carottes et navets de la mouche, les choux de la piéride, les poireaux de la teigne, les pommes de terre des doryphores et les aubergines, pois et tomates des thrips.

Au verger, le filet a plusieurs fonction :

  • protection contre les parasites ;
  • protection contre les éléments ;
  • protection contre les oiseaux.

Disposé sur les arbustes à petits fruits il éloigne efficacement les oiseaux. Il est aussi très utile pour lutter contre la drosophile suzukii dévoreuse de fruits rouges mais aussi de kiwi, de figues, kakis et même de raisins.

Dans les grands vergers, les filets peuvent être employés sur les pommiers et poiriers pour éviter les attaques de carpocapse ou de mouches diverses mais aussi des drosophiles toujours très virulentes.

Lire aussi
La barrière anti-rhizomes La barrière anti-rhizomes

Certaines plantes traçantes ou rhizomateuses peuvent très rapidement devenir envahissantes si quelques précautions ne sont pas prises. Une fois bien installées, elles se multiplient de façon...

Les autres insectes Les autres insectes

Les insectes forment une classe d'invertébrés de l'embranchement des Arthropodes. Les insectes sont les animaux les plus nombreux sur terre, ils représentent 80% des espèces animales. Ver luisant...

Une maison pour les insectes Une maison pour les insectes

Vous êtes préoccupés par l’écologie et désireux de revenir à un mode de jardinage plus en accord avec la nature ? Pourquoi ne pas aider les insectes auxiliaires à s’installer...

Les insectes du bassin Les insectes du bassin

La réussite d'un bassin au jardin repose sur la mise en place d'un écosystème complexe où les insectes tiennent une place importante puisqu'ils sont bien malgré eux, un véritable « garde-manger »...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Jean-Paul (Anjou)
    Tout ce que vous dites est très intéressant, il manque simplement une question essentielle : quand utiliser ce filet ? début ? fin ?
    Répondre à Jean-Paul
    Le 06/10/2015 à 09:00