Xavier Riffet, Consultant Horticole pour L'Herboretum de Saint-Ay

Sequoia du parc de l'Herboretum de Saint-Ay
Sequoia du parc de l'Herboretum de Saint-Ay

Xavier RIFFET, Consultant Horticole pour l’Herboretum de Saint-Ay près d’Orléans répond à nos questions.

Herboretum de Saint-AyQui sont les membres de l'association ?

En 2004, une dizaine d’amoureux de la Nature venant d’horizons divers (scientifiques, botanistes, juristes, industriels, etc.) décident de s’engager pour la protection de l’environnement et créent L’Herboretum, lieu de biodiversité préservée et partagée situé à Saint-Ay au cœur de la Loire sur un domaine de 9 hectares.

Ses membres fondateurs sont :

  • Geneviève BERAUD-BRIDENNE, Administrateur de la Ville de Paris
  • Jean COTTE (disparu en mars 2004), Professeur en Dermo-cosmétologie
  • Frédéric CUILLERIER, Maire de Saint-Ay
  • Pierre DELAVEAU, Docteur en Pharmacie, Docteur en Médecine et Docteur ès Sciences Naturelles
  • Pierre DEPREZ, Avocat à la Cour, spécialiste des questions relatives aux utilisations des plantes médicinales
  • Alban MULLER, Président du Groupe éponyme
  • Michel PARIS, Professeur Honoraire de Pharmacognosie
  • Joseph POUGET, Docteur en Droit de la Santé Publique
  • Jacques PUISAIS, Fondateur de l’Institut du Goût
  • Anne-Marie ROYER-PANTIN, Ecrivain

Pouvez-vous présenter votre association et ses objectifs ?

La France a pris, tant au niveau international qu’au niveau européen, dans de nombreuses conventions et traités, l’engagement de stopper la perte de la biodiversité d’ici 2010. Créée en 2004, l’Association de L’Herboretum s’associe à cette stratégie nationale et a la volonté de tout mettre en œuvre pour maintenir la diversité du vivant.

Témoin, acteur et ambassadeur de la biodiversité, L’Herboretum met en œuvre un programme d’actions s’articulant autour de 5 axes stratégiques pour garantir la réservation de la biodiversité:

  1. la conservation de la Biodiversité, par des pratiques culturales respectueuses de l’environnement
  2. la valorisation de la Biodiversité, par la présentation d’une diversité de jardins
  3. l’observation de la Biodiversité, pour mieux appréhender sa complexité
  4. la participation au suivi de son évolution
  5. la sensibilisation du public à son rôle vital.

Inscrite dans le préambule de la constitution française au même titre que la déclaration des droits de l’Homme, la Charte de l’Environnement (juin 2003) fonde une nouvelle génération de droits et de devoirs envers la Nature et les générations futures.« Toute personne a le devoir de prendre part à la préservation et à l’amélioration de l’environnement » (Article 2).

Dans ce contexte, L’Herboretum apporte son concours et veut faire vivre un esprit de « biodiversité partagée » afin que chacun se la réapproprie et comprenne la place qu’elle occupe dans son quotidien.

Le jardin d'hiver de l'herboretumQuel constat de la biodiversité ?

La disparition rapide de nombreuses espèces liée à l’activité humaine est aujourd’hui un sujet très préoccupant pour tous ceux qui se soucient de l’avenir de notre planète et surtout de nos enfants.

Une prise de conscience est en train de naître, mais trop de personnes ignorent encore ce que signifie la diversité du vivant et quels en sont les enjeux, alors que chacun d’entre nous, peut agir, à son niveau, simplement par un comportement plus respectueux et raisonné des cycles de la nature.

Quelques chiffres :

  • D’ici 2050, un quart des espèces aura disparu si rien n’est fait pour enrayer cette diminution.
  • A cause des activités humaines, l’Homme détruit 1 000 à 10 000 fois plus d’espèces
    que ne le ferait la Nature.

Visite de l'herboretum de Saint-AyQue représente l’Herboretum de St Ay ?

L’Association de L’Herboretum est partie du constat que, pour respecter, il faut comprendre. Elle s’est donc donnée pour mission de faire découvrir, à des non-spécialistes, le monde du vivant en utilisant ses cinq sens et en accompagnant le visiteur sur des observations au-delà d’un simple regard sur la nature.

Un parcours dans le domaine de 9 hectares permet d’apprécier la biodiversité sous ses trois formes : la diversité des espèces, la diversité génétique et la diversité des milieux.

Est-il ouvert au public ?

L’Herboretum est ouvert au public, d’avril en octobre, tous les mercredis sur rendez-vous, ainsi que lors des journées nationales ou internationales dédiées à la nature ou à la biodiversité. La découverte du domaine se fait à travers de visites guidées en groupe.

Que peut y découvrir le public (en fonction des saisons ou des jardins) ?

La première partie de la visite est consacrée à la découverte des nombreux services que nous apporte le monde végétal à travers les plantes textiles, tinctoriales, à parfum, celles destinées à  la cosmétique, à la phytothérapie, les potagères et surtout celles oubliées, les toxiques, les sortilèges, les ornementales, les productions agricoles, les variétés fruitières, celles utilisées pour dépolluer les eaux ou les sols, pour soigner les cultures au jardin, etc…

La seconde partie de la visite amène le visiteur à comprendre comment les plantes sauvages vivent et s’organisent entre elles et les relations qu’elles entretiennent avec le monde animal. Cela lui permet de mieux comprendre que la préservation des espèces, passe avant tout, par la préservation des milieux.

Orphrys abeille
Réapparition d'orchidées protégées à L'Herboretum de Saint-Ay dans le Loiret

Quels sont les premiers retours de l'expérience de L'Herboretum ?

Le premier retour de notre expérience est très positif.

En effet, lors des visites guidées à travers les différents jardins de L’Herboretum, nous transmettons un message qui sensibilise les visiteurs, qui n’ont souvent pas connaissance de la biodiversité qui les entoure mais, à la fin de la visite, ils ont déjà bien intégré une des dimensions de la biodiversité. Ils prennent effectivement conscience qu’elle est palpable, à travers les 5 sens. Ils peuvent la sentir, la toucher, l’écouter, la voir et la goûter !

Quels sont les rendez-vous (projets, événements) à court et plus long terme ?

Le dimanche 19 octobre 2008, L’Herboretum ouvrira ses portes pour une exposition « fruits du terroir » au cours de laquelle le grand public pourra découvrir les variétés de fruits dites « classiques » mais aussi les variétés méconnues ou oubliées du terroir. Cette manifestation signe le début d’un partenariat durable entre L’Association de L’Herboretum et L’Association des Croqueurs de Pommes qui s’engagent côte à côte dans un programme annuel d'actions de sensibilisation en faveur de la biodiversité.

A plus long terme, L’Association de L’Herboretum envisage l’inauguration d’une île aux oiseaux et d’une île aux abeilles, permettant d’observer tranquillement et de manière efficace les espèces animales présentes sur le domaine.

Merci Xavier

Lire aussi
L'herboretum de Saint-Ay, un jardin des jardins (45) L'herboretum de Saint-Ay, un jardin des jardins (45)

L’Herboretum de Saint-Ay près d’Orléans est un jardin d’herbes de référence en France. Sur 9 ha de terre il propose à ses visiteurs un vrai concentré de savoir-faire dédiés à la...

Débit et volume pour un arrosage automatique Débit et volume pour un arrosage automatique

Paul GARCIA du Loiret : J'envisage de faire un arrosage automatique. Mais je ne suis pas sur d'avoir assez de pression ou de débit. Connaissez-vous un moyen simple de calculer le pression et le...

Calcul du nombre goutteurs pour un arrosage automatique Calcul du nombre goutteurs pour un arrosage automatique

Mr Raffin (côte varoise) : Je souhaite installer un arrosage intégré suite à la canicule de l'an dernier. Voici ma question : connaissant ma pression et mon débit, comment déterminer le nombre de...

La micro aspersion pour votre jardin La micro aspersion pour votre jardin

La Micro Aspersion est un système d'arrosage particulièrement adapté aux grands massifs fleuris et aux rocailles. La Micro Aspersion produit une pluie très fine qui arrose à basse pression (cela...

Vos commentairesAjouter un commentaire