Tonneau de lait africain

Tonneau de lait africain, Euphorbia horrida

Botanique

Nom latin  : Euphorbia horrida
Famille  : Euphorbiacées
Origine  : Afrique du Sud
Période de floraison : été
Couleur des fleurs  : jaune verdâtre
Type de plante : succulente
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 15 cm
Toxicité : toxique par ingestion et sève laiteuse irritante pour la peau

Planter et cultiver

Rusticité  : minimum 10 ° au sec
Exposition  : pleine lumière sans soleil direct brûlant
Type de sol : drainé
Acidité du sol  : plutôt acide
Humidité du sol  : sécheresse totale en hiver
Utilisation : serre
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : semis
Maladies et ravageurs : cochenilles, pourriture grise, rouille

Euphorbia horrida fait partie de l'immense et complexe famille des Euphorbiacées qui comprend 2000 espèces de plantes de toutes formes et de toutes tailles répandues dans les régions tempérées, subtropicales et tropicales du globe.

Euphorbia horrida est originaire d’Afrique du Sud ; c’est une plante succulente cactiforme dioïque au corps bleuté à grisâtre, qui peut être ramifié à la base. Dans la nature Euphorbia horrida peut atteindre jusqu'à 1 mètre de hauteur, pour des tiges de 15 cm de diamètre sur lesquelles on distingue 12 à 16 côtes plus ou moins ondulées et bien séparées. Les épines sont en réalité des pédoncules stériles verts à la base puis brun rougeâtre qui, une fois secs deviennent rigides et brun foncé. Ces épines peuvent être solitaires ou groupées et atteindre un maximum de 4 cm de longueur.

Des fleurs solitaires jaune verdâtre apparaissent en été sous forme de cyathes.

La culture d’Euphorbia horrida est assez aisée : elle peut même tolérer de courte gelées si elle est maintenue au sec ; cependant pour plus de tranquillité, n'hésitez pas à l'abriter dès que la température descend en dessous de 10°. On ne pourra la planter en pleine terre que dans le Sud de la France en situation chaude et abritée.

Elle trouvera sa place en serre ou en appartement partout ailleurs ; vous lui réserverez un endroit en pleine lumière sans soleil direct, trop brûlant pour elle.

Le substrat devra être bien drainé afin d’éviter la pourriture des racines et sera composé de 2/5 de terreau, 2/5 de terre de jardin non calcaire et de 1/5 de sable de rivière. Pendant la période de croissance (avril-septembre) arrosez copieusement une fois par semaine, et ajoutez un peu d’engrais liquide une fois par mois. Ensuite, suspendez tous les arrosages durant la saison froide.

Espèces et variétés de Euphorbia

Le genre comprend plus de 2000 espèces
- Euphorbia obesa pour sa ressemblance avec un melon, 
- Euphorbia trigona succulente colonnaire ramifiée qui possède de petites feuilles arrondies, 
- Euphorbia aeruginosa aux tiges gris bleutée tachetées de marron.

Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
L'euphorbe de mrs Robb, Euphorbia robbiae L'euphorbe de mrs Robb, Euphorbia robbiae

Thierry DENIS du JARDIN DU MORVAN nous présente l'euphorbe de Mrs Robb L'euphorbe de Mrs Robb est une vivace increvable qui pousse dans toutes les conditions et qui conserve son feuillage toute...

Tapioca au lait d'amande et son coulis de fraises (sans lactose) Tapioca au lait d'amande et son coulis de fraises (sans lactose)

Préparez un lait d'amande : dans un shaker, versez les deux cuillères à soupe de purée d'amandes et ajoutez l'eau.  Secouez énergiquement. Versez le lait obtenu dans une casserole. Ajoutez-y le...

Cookies choco coco, sans gluten et sans lait Cookies choco coco, sans gluten et sans lait

Préchauffez le four à 190°C. Dans un saladier, versez le sucre complet puis l'huile de coco. Mélangez à la cuillère. Cassez les œufs au dessus du sucre et mélangez à nouveau. Dans un autre...

Panna cotta au lait de riz et d'amande (sans lactose) Panna cotta au lait de riz et d'amande (sans lactose)

Versez 25 cl de lait de riz froid dans une casserole. Ajoutez-y l'agar-agar et remuez. Lorsque l'agar-agar est bien délayé, ajoutez la vanille en poudre et posez la casserole sur feu doux. Portez...

Vos commentairesAjouter un commentaire