Qu'est-ce-que le xeriscaping ?

Xeriscaping en toiture dans un pays du sud
Xeriscaping en toiture dans un pays du sud

Par conscience écologique ou pour réaliser des économies, le xeriscaping offre une alternative intéressante au jardin traditionnel trop gourmand en apports d'eau.

Qu'est-ce-que le xeriscaping ?

Mot composé sur la base du grec 'Xero' qui signifie 'sec' et de 'scape' qui veut dire en anglais 'paysage', le xeriscaping (en français 'Xéropaysagisme) est une technique permettant de créer des jardins ne demandant aucun apport d'eau. Les plantes y poussent quasiment sans entretien, créant des tableaux aux allures sauvages ou épurées, évoquant le pourtour méditerranéen, les zones désertiques, ou des contrées lointaines.

Le xeriscaping est-il envisageable sous tous les types de climat ?

Ce type de jardin correspond tout à fait aux régions où les étés sont très longs, chauds et secs. Si le sol est pauvre, sablonneux, pierreux donc très bien drainé, c'est encore mieux !

Vous pourrez vous lancer dans ce type de projet bien plus intéressant sur le plan écologique que de créer de vastes pelouses et de planter des végétaux qui ont besoin de fraîcheur comme dans les jardins anglais !

Le xeriscaping permet donc de s'adapter au climat difficile et à la nature du sol qu'il ne sera pas nécessaire d'amender pour y faire pousser ces plantes plus que résistantes.

Pas d'arrosage, un entretien restreint et aucune modification du terrain sont les atouts majeurs du xeriscaping ! Les herbes folles poussent moins en terrain sec et sous la chaleur écrasante, c'est autant de gestes de désherbage en moins !

Quel type de plantes ?

Les plantes choisies doivent pouvoir pousser en se contentant de ce que la nature leur offre en matière de précipitations et de sol. Elles devront donc être adaptées à ce milieu spécifique et aux particularités de votre terroir. Pour cela, tournez-vous vers des plantes poussant spontanément dans votre région qui constitueront une aubaine pour la biodiversité de votre jardin.

Les insectes pollinisateurs viendront y trouver le gîte et le couvert et pourquoi pas, un lieu sûr de ponte, comme c'est le cas pour certains papillons.

Par exemple, si vous vivez sur le pourtour méditerranéen, pensez aux cistes, aux lavandes, au thym, au romarin, mais aussi au genévrier, à l'immortelle ou aux belles graminées si légères dans le vent.

Observez le feuillage des plantes : s'il est velu, étroit, coriace, parfois grisâtre ou blanc, c'est que la plante est munie des atouts pour résister à l’évapotranspiration et à la sécheresse.

Évidemment, les cactus et plantes grasses en font partie, vous pouvez donc les utiliser et en abuser dans ce type de jardin. S'ils se plaisent chez vous, vous serez étonnés par leurs somptueuses floraisons !

Pensez aussi aux plantes qui entrent en repos durant la saison sèche, certaines bulbeuses en font partie et ne réapparaîtront qu'au printemps suivant pour couvrir votre jardin de leurs floraisons colorées.

Lire aussi
Installation d'un arrosage automatique pour le potager Installation d'un arrosage automatique pour le potager

Mr Collinet habitant à Marseille : Je souhaite mettre en place dans mon jardin un arrosage automatique (goutte à goutte) pour le potager. Comment faut-il faire ? Les 3 principales contraintes...

Un potager au balcon Un potager au balcon

Nulle raison de se priver de la joie de récolter des légumes frais cultivés de façon naturelle sous prétexte que vous ne possédez qu'un simple balcon. A la fois décoratif et utile, cet aménagement...

Le calendrier du potager Le calendrier du potager

Ce tableau donné à titre indicatif présente les périodes de semis, de repiquage et de récolte pour les principaux légumes et pour un climat moyen (type Ile-de-France). Pour chaque espèce, il existe...

Débuter un potager Débuter un potager

Des légumes fraîchement cueillis et regorgeant de saveur qui n’en a pas rêvé ? Sautez le pas en créant votre potager : plaisir des sens garanti ! Le choix de l’emplacement Plusieurs...

Vos commentairesAjouter un commentaire