Les jardins du Château des Allues (73)

Le Château des Allues et son hêtre pourpre au printemps
Le Château des Allues et son hêtre pourpre au printemps

Le Château des Allues est une ancienne maison forte de Savoie qui dispose d'un ancien potager et de jardins d'agréments ouvert aux amateurs de jardin.

Le Château des Allues et son hêtre pourpre au printemps Le Château des Allues et son potager Le Château des Allues et ses carrés de tomates Le Château des Allues et son jardin sauvage du soleil

Le Château des Allues est une ancienne maison forte de Savoie, à quelques 420m d'altitude, idéalement située en bordure du parc naturel des Bauges, mais aussi dans les vignobles de la Combe de Savoie.

Un domaine modeste autrefois viticole, ancienne propriété du Marquis de Lescheraines, d'à peine 3 hectares, mais riche par son exposition, son panorama sur la chaine de Belledonne, son potager, ses jardins ,ses arbres historiques, son ancien moulin, sa chapelle et sa ferme.

Rachetée il y a un peu plus d’une dizaine d’années par d'anciens restaurateurs, complètement rénovée et transformée en chambres d’hôtes de standing, et en gite familial, ce chateau accueille de nombreux voyageurs vers les stations de ski de Tarentaise ou vers l’Italie.

C'est aujourd'hui une maison privée mais ouverte aux amateurs de jardins et aux voyageurs.

Dans la logique de la rénovation les abords ont bénéficié aussi des transformations et changements qui se poursuivent chaque année.

L’ancien potager autrefois organisé en quatre traditionnelles planches en lignes autour d’un vénérable bassin de pierre a profité de la rénovation en 2010 pour abriter désormais 88 carrés en chêne massifs que quadrillent des allées de gravier, tout en respectant la trame existante.

Plus de 150 variétés d’aromatiques, légumes anciens ou non, fruits, fleurs,( selon la saison , selon les rotations de cultures), font la nouvelle richesse de ce lieu qui a reçu le 1er prix de la Société Nationale d’Horticulture de France au concours national des potagers.

Une telle variété fait le bonheur de la table des hôtes de cette maison, qui découvrent ainsi saveurs nouvelles, aromes inconnus, ou légumes de leur enfance. A chaque carré sa découverte, à chaque plante sa variété inconnue ou oubliée, à chaque nouvelle année son nouveau thème et ses expériences de culture.

Des journées d'atelier découvertes , ou de partage de connaissances pour les jardiniers chevronnés y sont régulièrement organisées pour le plaisir de tous. L'automne et le printemps sont l'occasion d'échanger , plants, graine récoltées au potager, boutures, nouvelles expériences...

L'amour de la nature sauvage, et à peine domestiquée se devine aisément dans les jardins d'agrément, ou une variété étonnantes de fleurs, et autres végétaux comestibles (ou non) prospèrent. C'est presque mille variétés de plantes à découvrir parmi les massifs tous différents.

L'on passe du petit coin aux plantes du Sud par le massif d'ombre sous le houx plus que centenaire, au pied du pin noir d'Autriche planté une décennie après la révolution française, puis sur les berges fleuries et changeantes du bassin au carpes koï et esturgeons, en faisant une halte sous les tonnelles variées aux volubiles exubérantes pour finir par se poser sous le hêtre pourpre tricentenaire, face à la chaine de montagne et face au rare hêtre crispé datant des années 1870 .

A chaque saison ses nouvelles floraisons, connues ou inconnues. A chaque année ses nouvelles variétés de fleurs, ses nouveaux massifs. Ici pas de jardin de lignes droites, pas de massifs à la française tirés au cordeau, seulement des coins et des recoins pour se retrouver : petite tonnelle de matériaux récupérés, installations surprenantes, sentier de douves de chêne réalisée à partir des vieux foudres de la propriété, passages juste tracés. Il sera aisé d'apprécier les plantes favorites des propriétaires dès le printemps quand les tulipes s'effacent derrière l'explosion colorée des rosiers présents presque partout. Bref un jardin de flânerie discrète sans ostentation mais expression d'une variété botanique, de l'intérêt des propriétaires pour la diversité botanique (collections d'ipomées, autres grimpantes, dahlias, astéracées, ...).

C'est un jardin toujours changeant composé pour éveiller la curiosité . Les visites sont possibles , individuelles ou pour les groupes , sur rendez vous de préférence de mars à mi octobre.

Localisation

Château des Allues
Les Allues
73250 Saint-Pierre-d'Albigny

Lire aussi
Les jardins du château de Courances (91) Les jardins du château de Courances (91)

Le parc du château de Courances d'inspiration Renaissance est l'un des plus beaux jardins d'eau du XVIe siècle. Constamment remanié au travers des siècles, le parc invite le promeneur à un voyage...

Les jardins du château de Valmer (37) Les jardins du château de Valmer (37)

En Inde-et-Loire, à Chançay, il est un château du XVIe siècle dont les jardins en dénivelé célèbrent les ifs, accompagnés de superbes plantations et d’un potager-conservatoire. Un lieu de 80...

Les jardins du château Val Joanis Les jardins du château Val Joanis

Le château Val-joanis se trouve dans le Lubéron, à l'est d'Avignon et au Nord d'Aix-en-Provence au sud de la Vallée du Rhône, sur l'emplacement d'une ancienne villa romaine, dont les fondations...

Les jardins du château du Rivau (37) Les jardins du château du Rivau (37)

En Val de Loire, à 10 minutes de Chinon, les jardins du Château du Rivau ont pour décor la silhouette du château médiéval qui se dresse au milieu d’un paysage rural, manicuré par la main de...

Vos commentairesAjouter un commentaire