A LA UNE »
Pudding de chia

La micro-irrigation pour économiser l'eau

Technique efficace pour économiser de l'eau, la micro-irrigation offre une solution de choix à la fois pour les jardiniers mais aussi pour les entreprises du secteur agricole. Avec une efficacité incomparable, ce système permet d'arroser les plantes au bon moment et à la juste dose.

Un micro-aspergeur en micro-irrigation permet de cibler la ou les plantes à arroser
Un micro-aspergeur en micro-irrigation permet de cibler la ou les plantes à arroser

Qu'est-ce-que la micro-irrigation ?

Système développé au début des années soixante, la micro-irrigation assure une distribution optimale sous faible pression de l'eau d'arrosage directement aux pieds des plantes concernées. Certes, déjà à l'Antiquité, la question avait été traitée par l'emploi des oyas, ces jarres poreuses enterrées qui assuraient un arrosage efficace tout près des racines.

Mais revenons au système actuel qui a l'avantage de pouvoir être planifié par cycles, selon les conditions climatiques, et qui permet de choisir le débit destiné à chaque plante.

Autrement nommée 'irrigation localisée', cette technologie a été créée en Israël, en 1959, lorsque l'avènement des tuyaux en plastique a pu permettre son développement. Brevetée en 1960, l’irrigation par goutte à goutte a rapidement pris de l'essor en Amérique et en Australie. De nos jours, ce système est préconisé dans les pays arides et sous climat chaud. Contrairement à l’irrigation classique qui arrose tout le sol sans distinction en utilisant un maximum de pression, la micro-irrigation apporte de l'eau de manière ponctuelle, sur une zone bien déterminée du sol et à faible pression.

Comment se présente un système de micro-irrigation ?

Il existe plusieurs médias de micro-irrigation bien que le goutte à goutte soit le plus connu et le plus utilisé notamment par les particuliers.

  • Les goutteurs fonctionnent sous une pression d'1 bar. Chaque goutteur est fixé indépendamment sur toute la longueur d'un tuyau de 0,5 à 1,5 mm de diamètre. Présentant un ou plusieurs orifices permettant l'écoulement de l'eau, le goutteur peut être choisi ou réglé (selon modèle) au juste débit pour chaque plantes (de 0 à 20 l/h).

  • Les micro-aspergeurs, micro-diffuseurs ou micro-sprayers sont utilisés généralement en arboriculture. Il peuvent être fixés sur un piquet et diffusent de l'eau sur 40 cm par rotation du chapeau avec un débit réglable de 0 à 60 l/h.

  • Les tuyaux micro-poreux, sont perforés d'une multitude de petits trous dont l'eau s'écoule à faible pression sur toute la longueur.

Intérêts de la micro-irrigation

  • Cette technique d'arrosage contrôlé permet de réaliser d'énormes économies d'eau (de 25 à 40%) par rapport aux techniques d'irrigation par inondation ou par ruissellement avec une efficacité de 40% supérieure.

  • La micro-irrigation peut être couplée à un programmateur, voire même à une station météo ou à une application permettant de gérer l'arrosage selon les besoins réels correspondant aux conditions climatiques. Vous pouvez même être prévenus par notification en cas de coupure d'eau ou de souci technique.

  • L'évaporation est moindre surtout lorsque le système est déclenché en fin de journée, il permet en outre d'éviter de nombreuses maladies cryptogamiques qui se propagent par l'arrosage du feuillage.

  • Les chocs hydriques si néfastes aux plantes sont évités. Les plantes non stressées par le manque d'eau sont plus vigoureuses, moins sensibles aux parasites.

  • Dans une grande exploitation, elle permet de réduire les coûts de main d’œuvre.

  • L’enracinement des végétaux est favorisé par ce système.

  • Les herbes folles sont beaucoup moins nombreuses ce qui évite une concurrence pour les végétaux cultivés et des gestes de désherbage fastidieux et chronophages.

  • Cette technique permet un ajout direct d'engrais lors de l'arrosage dans les exploitations agricoles de grande envergure.

  • Sachant que la consommation en eau de l'agriculture intensive correspond à près de 70 % de la consommation mondiale, que les ressources hydriques commencent à péricliter voire à disparaître dans certaines zones, le problème de sécurité alimentaire risque de devenir pesant. La micro-irrigation aide à y palier.

Désavantages de la micro-irrigation

Bien qu'ils soient peu nombreux, il existe quelques inconvénients à installer un système de micro-irrigation.

  • Le coût peut être rédhibitoire lorsqu'il s'agit d'irriguer une vaste parcelle. Cependant, au niveau du jardin particulier de taille moyenne (500 m²) ou mieux encore d'un simple balcon ou d'une terrasse, il est possible de se procurer des kits tout à fait abordables qui seront très vite rentabilisés.

  • Autre souci, la technicité de la mise en place (calcul des pertes de charges, installation du réducteur de pression, connaissance des bons diamètres des tuyaux, création des différents circuits, réglage du débit des goutteurs et de leur nombre, mise en place et réglage d'un éventuel programmateur...) qui peut effrayer le jardinier néophyte ou peu bricoleur.

  • Le système de goutte à goutte doit être vérifié assez souvent car certains goutteurs peuvent être bouchés, notamment par les fourmis ou par des débris de terre.

  • Fuites et ruptures ne sont pas impossibles surtout après le passage de la débroussailleuse ! Si vous ne débroussaillez pas ou ne tondez pas vous-même, pensez toujours à prévenir la personne en charge de ce travail qu'un système d'arrosage automatique est en place, au risque de comparer votre jardin aux jeux d'eau de Versailles dès la mise en route de l'arrosage !

Lire aussi
La micro aspersion pour votre jardin La micro aspersion pour votre jardin

La Micro Aspersion est un système d'arrosage particulièrement adapté aux grands massifs fleuris et aux rocailles.

Un jardin dense et couvert de plantes pour économiser l'eau  Un jardin dense et couvert de plantes pour économiser l'eau 

Avec le réchauffement climatique, la sécheresse menace. Même dans le nord de la France, le déficit hydrique s'installe dès l'hiver. Se contenter de nos réserves d'eau de pluie impose d'envisager[...]

Rhizosphère, micro-organismes et plantes, une équipe qui gagne Rhizosphère, micro-organismes et plantes, une équipe qui gagne

Qu'est-ce que la rhizosphère, cette zone proche et en liaison avec les racines des plantes ? Détaillons ici les relations entre les micro-organismes et les plantes qui l'anime !

Comment économiser l'eau et limiter l'arrosage ? Comment économiser l'eau et limiter l'arrosage ?

L'eau devient rare et en conséquence devient plus chère alors économisons-la. Quelques conseils pour la préserver.

Vos commentairesAjouter un commentaire