L'oncidium, une orchidée prisée des collectionneurs à la portée de tous

Dans cette vidéo, Florian de l'Orchidium nous explique comment cultiver l'Oncidium, une orchidée prisée par les collectionneurs mais dont la facilité de culture la met à la portée de tous les jardiniers amateurs.

Je m'abonne 

Mieux connaître l'Oncidium

L'Oncidium est une orchidée sympodiale originaire d'Amérique tropicale, que l'on retrouve d'Argentine jusqu'en Floride en passant par l’Équateur.

Elle pousse dans les forêts où elle s'accroche aux branches des arbres, elle est donc dans la majorité des cas épiphyte, bien que parmi les plus de 750 espèces que compte le genre, il en existe des formes terrestres.

Sa floraison, tantôt élancée tantôt compacte est très délicate et aérienne. Il existe de nombreux cultivars comme le très recherché 'Cherry Baby' qui distille une délicieuse fragrance de vanille et de chocolat. D'autres variétés ne sont appréciées que pour la splendeur de leurs fleurs car elles ne sont pas parfumées. La floraison dure au moins un mois et demi. Cette orchidée ne refleurit jamais sur la même tige florale mais à partir d'une nouvelle inflorescence.

Culture de l'Oncidium

Cette orchidée est facile à cultiver en appartement ; contrairement à bien d'autres espèces, elle n'a pas besoin d'être mise en extérieur durant la belle saison pour pouvoir refleurir. Des écarts de température de 5°C minimum entre le jour et la nuit lui suffisent pour assurer une nouvelle floraison. Pour cela, vous pouvez simplement ouvrir la fenêtre devant laquelle est installée votre orchidée, durant toute la belle saison, elle profitera ainsi de la fraîcheur des nuits.

Un bon taux d'hygrométrie est également nécessaire à la culture de cette orchidée tropicale, veillez à le maintenir entre 60 et 70% d'humidité.

Emplacement idéal

Placez l'Oncidium au plus près d'une fenêtre pour que la plante bénéficie d'une lumière vive sans soleil direct à la mi-journée qui pourrait occasionner des brûlures irréversible sur les parties aériennes. Le soleil du matin ou du soir est cependant très apprécié.

Si vous avez la chance de posséder un jardin, n'hésitez pas à la sortir sous un arbre dans une zone ombragée en été. Elle profitera ainsi d'un meilleur taux d'hygrométrie et d'une bonne amplitude thermique entre le jour et la nuit.

Température

Cette orchidée apprécie une température comprise entre 14 et 26°C. Elle a besoin d'une amplitude thermique entre le jour et la nuit pour fleurir correctement.

Rusticité

Cette orchidée d'origine tropicale est gélive.

Ne l'exposez pas à des températures inférieures à 10°C.

Le gel lui est fatal, si vous la sortez au jardin en été, pensez à la rentrer avant les premiers frimas.

Arrosage

Arrosez avec de l'eau non calcaire en trempant la base du pot dans de l'eau à température ambiante une fois par semaine en été. Laissez le substrat s'imprégner totalement avant de retirer la plante de son bain.

Laissez le pot s'égoutter avant de le replacer dans sa coupelle ou son cache-pot. Les racines ne devront pas demeurer détrempées afin d'éviter leur pourrissement ou le développement de maladies cryptogamiques.

En hiver, espacez les arrosages tous les 10 jours.

Cette orchidée a besoin d'un fort taux d'hygrométrie (+ de 60%). Placez le pot surélevé par des cales dans une grande coupelle contenant des billes d'argile maintenues humides. Vaporisez son feuillage et surtout les racines aériennes avec de l'eau non calcaire deux fois par jour par temps sec et chaud. Évitez de la placer près d'une source de chauffage en hiver, l'air y est bien trop sec.

Engrais

Une semaine sur deux, après un bassinage, ajoutez de l'engrais à l'eau du bain et laissez tremper la plante encore ½ heure pour qu'elle absorbe l'engrais.

Ménagez une période de repos sans engrais durant deux mois, juste après la floraison.

Rempotage

Rempotez l'oncidium tous les deux ans au printemps.

Soit la même taille de pot est maintenue, dans ce cas, on change le substrat et on coupe les racines mortes ou abîmées.
Si la plante a bien poussé, choisir un pot de taille supérieure pour le rempotage et l'installer dans un substrat neuf.

Substrat de culture

L'Oncidium est cultivé dans un substrat léger et peu fertile à forte majorité d'écorce de pin. Le calibre de l'écorce sera moyen (de 10 à 15 mm) et mélangé avec de la sphaigne avec un rapport de 2/3 d'écorces pour 1/3 de sphaigne.

Après la floraison

Coupez la tige florale au plus bas dès que l'inflorescence est fanée.

Comment faire refleurir l'Oncidium ?

Ménagez une amplitude thermique entre le jour et la nuit pour stimuler la floraison.

Sortez la plante au jardin si vous en possédez un durant toute la belle saison.

N'oubliez pas de nourrir votre plante avec de l'engrais 'Spécial orchidées' très régulièrement car le substrat de culture est peu fertile.

Coupez l'inflorescence dès que les fleurs sont fanées.

Maintenez un taux d'humidité important autour de la plante surtout par temps chaud et sec.

Lire aussi
Oncidier, Oncidium Oncidier, Oncidium

Le genre Oncidium, baptisé en 1800 par Swartz, appartient à la famille des Orchidacées. Nombre d'oncidiums sont connus pour être des orchidées tropicales florifères faciles à cultiver. Après les...

La vanda, une orchidée à la floraison bleue spectaculaire La vanda, une orchidée à la floraison bleue spectaculaire

Cette vidéo présentée par Vanessa de l'Orchidium nous propose de découvrir la vanda, une orchidée très prisée pour son exceptionnelle floraison bleue et son feuillage disposé en éventail.

L'épidendrum, une orchidée facile de culture idéale pour les débutants L'épidendrum, une orchidée facile de culture idéale pour les débutants

Vanessa de l'Orchidium, nous donne ici tous les secrets de culture de l'épidendrum, une orchidée très florifère, facile de culture et d'entretien qui convient parfaitement aux néophytes.

Orchidée jacinthe, Bletilla striata Orchidée jacinthe, Bletilla striata

L'orchidée jacinthe, ou Bletilla striata, est une véritable orchidée terrestre de jardin. Originaire d'Asie, elle émet ses jeunes pousses à partir du mois d'avril. Un bouquet de longues feuilles...

Vos commentairesAjouter un commentaire