La tonte de la pelouse

La tonte de la pelouse

C'est l'opération marquante de l'entretien du gazon, qui en révèle toute la beauté. La tonte permet de supprimer une grande partie des mauvaises herbes et si elle est pratiquée régulièrement, elle force les touffes à s'épaissir.

Remarque: veillez au bon affûtage de la lame pour une coupe nette sans risque d'arrachage et de jaunissement.

Quels sont les critères de choix d'une tondeuse ?

  • La surface à tondre conditionne la largeur de coupe
  • La fréquence de tonte influe sur le type de machine (tondeuse, mulcheuse ou faucheuse)
  • Le degré de pente est à prendre en compte dans le choix de la motorisation.
  • La présence d'obstacles sur la pelouse implique le choix d'un modèle thermique (moins contraignant qu'un modèle électrique à fil)

Préférez en général :

  • Les tondeuses électriques pour les petites superficies qui ne dépassent pas 500 m2
  • Les tondeuses thermiques pour les superficies comprises entre 500 et 3000 m2
  • Les tondeuses autoportées pour les grandes superficies de plus de 3000 m2 (dès 1000 m2 pour ceux qui souhaitent un confort de tonte optimum).

Quelle hauteur de coupe adopter ?

  • Une hauteur de coupe en rapport avec la destination finale de la pelouse (plus le piétinement est important, plus l'herbe doit rester haute pour permettre une régénération rapide)
  • Hauteur de coupe "idéale" : de 4 à 5 cm
  • Ne jamais couper plus du tiers du brin d'herbe (au printemps, une fois par semaine)

Conseils :

  • Tondre court au printemps
  • Par temps chaud (été) et pelouse à l'ombre, tondre plus haut
  • Pour la dernière tonte d'automne, relever la hauteur de coupe à 6-7 cm et ramasser les feuilles mortes.

Faut-il ramasser l'herbe coupée ?

Le ramassage permet la pénétration de l'eau et des éléments nutritifs dans le sol. Il ralentit le feutrage (jaunissement). A l'inverse, l'herbe non ramassée, loin de se transformer en compost, fermente et devient propice au développement de maladies cryptogamiques.

Les mulcheuses (ou tondeuses mulching) offrent une bonne alternative :

  • Elles permettent de hacher l'herbe en fines particules qui retombent entre les brins de la pelouse sans l'étouffer et assurera en été une meilleure résistance à la sécheresse.

Remarque : le mulching exige une tonte et une scarification plus fréquentes.

Lire aussi
La pelouse en 15 questions (Partie 3) La pelouse en 15 questions (Partie 3)

Suite de notre sujet la pelouse en 15 questions... 11. Comment se débarrasser de la mousse qui envahit la pelouse ? La présence de mousses dans le gazon indique un sol mal aéré, une exposition...

La scarification de la pelouse La scarification de la pelouse

La scarification est une méthode qui permet de régénérer un gazon ancien, envahi par les mousses et une légère couche de feutrage bloquant les échanges gazeux et le passage de l'eau. Elle aère le...

L'arrosage de la pelouse L'arrosage de la pelouse

Rien n'est moins élégant qu'une pelouse dégarnie et jaunie par un manque d'eau flagrant. Élément indispensable à la croissance du semis, à la dissolution des éléments nutritifs dans le sol, et au...

La rénovation de la pelouse en 7 étapes La rénovation de la pelouse en 7 étapes

Mettez toutes les chances de votre côté, voici les 7 étapes essentielles pour rénover votre pelouse Tondez court Tondez court, pour optimiser l'opération suivante et faire disparaître une grande...

Vos commentairesAjouter un commentaire