Le Pennisetum latifolium, une allure tropicale

Eric LAGUN-BOUGET de la pépinière L'autre Jardin nous donne ses conseils de culture du Pennisetum latifolium

Je m'abonne 

Pennisetum latifolium, une plante rustique qui venait des tropiques

Le Pennisetum latifolium est une graminée d'origine Uruguayenne qui pousse en milieu tropical, en Amérique centrale et du sud. Toutefois, arrivé à la pépinière (située à Lille, dans le nord de la France), il s'est installé, lentement mais sûrement, en extérieur et a résisté à des hivers très froids, où les températures sont descendues jusqu'à -18 °C.

Il s'agit donc une plante parfaitement rustique.

Pennisetum latifolium : tout est dans le feuillage

Tout l'intérêt du Pennisetum latifolium réside dans son superbe feuillage vert franc qui forme une touffe de feuilles érigées de 0,60 à 0,90 cm de haut pour 30 à 60 cm de large, dont les extrémités sont retombantes. Les tiges de couleur rouge sanguine sont également très esthétiques. Les fleurs, en revanche, n'offrent pas grand intérêt. Elles se développent au mois d'août et sont regroupées en épis en forme de goupillons retombants, perchés sur des tiges florales de 2,50 mètres.

L'utilisation de Pennisetum latifolium

Contrairement aux autres graminées, Pennisetum latifolium ne se dégarnit pas de la base au profit des parties hautes. Bien au contraire, il garde un feuillage basal toujours dense. Du coup, cela le rend intéressant pour former une haie ou fermer un lieu.

Au mois de novembre / décembre (en fonction de la douceur de l'hiver), le feuillage sèche. Si le temps est humide, il finit par tomber au sol, mais repart au printemps sans aucun problème.

La taille du Pennisetum latifolium

La taille du Pennisetum latifolium n'est pas obligatoire : elle vient juste satisfaire le besoin d'esthétisme du jardinier. Vous pouvez donc couper le feuillage lorsqu'il est sec et tombé au sol, en laissant une hauteur de feuille de 20 cm.

La culture de Pennisetum latifolium

Pennisetum latifolium a une croissance rapide. Lorsque les première pousses apparaissent au mois de mai, les feuilles grandissent de presque 20 cm par semaine, si les conditions de culture lui conviennent.

L'exposition

Le Pennisetum latifolium est une plante de lumière qu'il faut exposer en plein soleil. Bien installé, il ne pause aucun souci (son feuillage n'est pas sensible aux maladies).

Le sol

Pennisetum latifolium s’accommode de la plupart des sols, du moment qu'ils ont de la place pour se développer au soleil .

L'arrosage

Dans le nord de la France, les arrosages ne sont pas nécessaires. Ce n'est pas le cas dans les régions plus méridionales ; il ne faut pas oublier qu'il s'agit d'une plante tropicale.

Lire aussi
Herbe aux écouvillons, Pennisetum villosum Herbe aux écouvillons, Pennisetum villosum

Pennisetum villosum, l'herbe aux écouvillons, une graminée ornementale appartenant à la famille des Poacées. Cette espèce d'herbe aux écouvillons est originaire du nord est de l'Afrique tropicale....

Muscari latifolium Muscari latifolium

Muscari latifolium est une plante à bulbe de la famille des Asparagacées, de plus en plus cultivée depuis qu'elle a obtenu un prix du mérite de jardin. Originaire des forêts[...]

Mil perlé, Millet à chandelle, Pennisetum glaucum Mil perlé, Millet à chandelle, Pennisetum glaucum

Pennisetum glaucum est une graminée annuelle, de la famille des Poacées. Cette graminée est cultivée depuis des millénaires en Afrique, probablement issue de l'espèce Pennisetum violaceum. C'est...

Gazon kikuyu, Pennisetum clandestinum Gazon kikuyu, Pennisetum clandestinum

Le gazon kikuyu, Pennisetum clandestinum, est une graminée vivace couvre-sol appartenant à la famille des Poacées. Pennisetum clandestinum est originaire de l'est de l'Afrique, provenant d'un...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Cuba (Nord)
    Surprise de te retrouver là, "Gérard", au détours de mes pérégrinations sur le web ! Au milieu de tes graminées, fidèle à toi-même dans ton amour immodéré et intemporel d'herbes diverses ! ... Une grosse bouffée de joie inattendue et une belle occasion peut-être de se revoir. Bisous d'une amie des jardins. Margaret.
    Répondre à Cuba
    Le 21/09/2016 à 23:25