Planter un arbre fruitier formé

Fruitier formé et maintenu par des fils de fer
Fruitier formé et maintenu par des fils de fer

Les arbres fruitiers peuvent être vendus déjà formés, c'est à dire, taillés pour avoir un port bien déterminé. Le gobelet est la forme la plus courante mais les formes palissées sont aussi très présentes. Voyons comment les planter.

Quelle forme pour quel emplacement ?

Les fruitiers en gobelet, tige, ou demi-tige, sont à réserver au jardin où il y a assez d'espace pour les accueillir. En effet, ces formes sont amples et permettent le déploiement total des branches, les arbres fruitiers se développent ainsi sans contrainte. Seule une légère taille de nettoyage ou de fructification sera nécessaire.

Dans les petits jardins, les arbres fruitiers formés pour le palissage contre un mur ou le long d'un cordeau seront préférés. La palmette est une des formes les plus courantes, elle consiste en un palissage vertical de deux branches charpentières (palmette en U) ou de 4 branches charpentières (palmette verrier) séparées de 30 cm environ. L'arbre fruitier est alors palissé contre un mur ce qui a pour avantage un gain de place certain ainsi qu'une meilleure protection contre le froid. Cette forme ainsi que le 'cordon' qui consiste à guider les branches à l'horizontale le long d'un fil tendu, assurent des récoltes et des traitements facilités. Le cordon est la forme la plus facile à réaliser, elle permet de créer des bordures, des haies, voire des clôtures légères. Il faudra alors espacer les pieds de 4 m pour obtenir un bel effet contre seulement 70 cm pour la palmette.

Quand les fruitiers formés ?

L'automne et le début de l'hiver sont les périodes les plus propices à la plantation des fruitiers formés. Ne plantez pas en période de gel.

Comment les fruitiers formés ?

Creusez le trou de plantation 15 jours avant l'opération. Celui-ci devra être égal à environ deux fois la taille de la motte en tous sens.

Griffez le fond du trou et ajoutez une fumure organique.

Si un tuteur (pour les formes de plein vent) ou un système de palissage doit être mis en place, faites-le dès à présent. Si vous palissez vos arbres en plein champs et en cordon, plantez les poteaux sur une belle profondeur et n'hésitez pas à réaliser des fondations en béton pour les maintenir en place. Vous tendrez ensuite les fils à l'horizontale entre les poteaux. La mise en place d'un cadre en bois peut aussi s'avérer nécessaire si le nombre d'arbres est conséquent et que le vent souffle fort sur la parcelle.

Pour les palmettes et autres formes palissées contre un mur, fixez vos treillages ou fils de fer sur lesquels les branches seront maintenues.

Habillez et pralinez les racines.

Ajoutez du compost et de la poudre de corne broyée à la terre extraite et versez ce mélange au fond du trou ; Calculez la hauteur, pour que le point de greffe soit toujours au dessus de la surface du sol et posez les racines sur une petite butte formée avec le mélange.

Rebouchez le trou en tassant le pourtour du pied. Arrosez abondamment.

Attachez l'arbre à son tuteur ou au palissage.

Lire aussi
Planter un arbre fruitier Planter un arbre fruitier

Les arbres fruitiers offrent non seulement de succulentes récoltes mais participent aussi au plaisir des yeux lors de leurs floraisons. Plantés au verger ou comme sujets à la fois ornementaux et...

Planter un olivier Planter un olivier

L'olivier est un arbre assez rustique puisqu'il peut supporter de courtes gelées jusqu'à -10°. Suivez nos conseils de plantation pour mettre toutes les chances de votre côté ! Période de plantation...

Planter, tailler et entretenir le cassissier Planter, tailler et entretenir le cassissier

Petit fruit succulent mangé à même le plant ou préparé en confitures, en pâtisseries, en sirops ou encore en liqueurs, le cassis possède aussi des vertus médicinales. Apprenons à mieux le connaître...

Planter un arbre au jardin Planter un arbre au jardin

Planter un arbre nous réapprend le rythme de la nature : celui des saisons avec la floraison, les couleurs d’automne, la chute de ses feuilles ; celui des années car il prend son temps pour...

Vos commentairesAjouter un commentaire