Cotonéaster de Dammer

Cotonéaster de Dammer Lowfast, Cotoneaster dammeri 'Lowfast'

Botanique

Nom latin  : Cotoneaster dammeri
Famille  : Rosacées
Origine  : Chine centrale
Période de floraison : fin mai
Couleur des fleurs  : blanc
Type de plante : plante ornementale à baies, arbuste rampant
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : persistant à semi-persistant
Hauteur : 20 à 60 cm de hauteur

Planter et cultiver

Rusticité  : très rustique, jusqu'à -24 °C
Exposition  : ensoleillée à mi-ombre
Type de sol : bien drainé
Acidité du sol  : très acide à moyennement basique
Humidité du sol  : normal à sec
Utilisation : couvre-sol, espalier, mellifère, baies pour attirer les oiseaux
Plantation, rempotage : printemps, automne
Méthode de multiplication : bouture, semis

Cotoneaster dammeri, le cotonéaster de Dammer, est une plante arbustive au port prostré, appartenant à la famille des Rosacées. Ce cotonéaster couramment proposé à la vente est originaire du centre de la Chine. Il est très utilisé, car caractérisé par une croissance vigoureuse qui reste basse. Cotoneaster dummeri est principalement utilisé en couvre-sol, supportant les terres difficiles et ne demandant que peu d’entretien. Il est, de plus, attirant pour la petite faune du jardin.

Description du cotonéaster de Dammer

Cotoneaster dammeri est un arbuste bas et large, aux multiples tiges longues et rampantes. Il forme un fourré dense, haut de 20 à 60 cm et s’étalant sur plusieurs mètres. Sa croissance est rapide et il se montre très couvrant.

Les branches sont abondamment ramifiées et couvertes de petites feuilles alternes densément implantées. Ce feuillage est persistant à semi-persistant. Les feuilles sont ovales et mucronées, vertes et brillantes, un peu épaisse, longues de 2 à 3 cm.

La floraison apparait fin mai. Bien que petites, les fleurs blanches à 5 pétales arrondis sont décoratives, car très nombreuses et distribuées tout le long des branches. Ces fleurs sont mellifères et donc systématiquement pollinisées par les insectes, d’où une fructification abondante.

Les baies sphériques renferment 5 graines, et se parent d’un élégant rouge vif, très brillant. Elles murissent de septembre à octobre, persistent longuement sur l’arbuste puis finissent en nourriture pour les oiseaux. Le cotonéaster de Dammer est donc utile pour favoriser la biodiversité du jardin.

Variétés horticoles de Cotoneaster dammesri 

  • Cotoneaster dammeri ’Major’, plus grande et plus vigoureuse.
  • Cotoneaster dammeri ‘Skogholm’, vieux cultivar suédois très bas (20 -30 cm et de croissance très rapide en largeur, mais moins fructifère.
  • Cotoneaster dammeri ‘Miranda’, croissance très rapide port plus retombant, idéal à palisser.
  • Cotoneaster dammeri ‘Shoon’, à la fructification très abondante.
  • Cotoneaster dammeri ‘Royal Carpet’, 60 cm de hauteur sur 3 m de largeur, fruits rouges.
  • Cotoneaster dammeri ‘Eicholtz’, rampant et haut de 40 cm avec un feuillage plus sombre et des fruits rouge intense et précoces.
  • Cotoneaster dammeri ‘Coral Beauty’ ou ‘Royal Beauty’, prostré, avec un excellent feuillage vert brillant et une fructification abondante.

Comment cultiver le cotonéaster de Dammer ?

Cotoneaster dammeri est indiqué comme couvre-sol pour terrain ingrat ou un peu difficile d’accès, car il ne demande pas d’entretien. Il croît en exposition ensoleillée à mi-ombre, dans toute sorte de terre relativement drainante et un peu fertile. Il supporte également la sécheresse une fois bien enracinée, les terres excessivement acides, ainsi que les vents violents.

Très rustique, il est planté de préférence d’octobre à avril, à partir de plante en pot uniquement, car son système racinaire est plutôt clairsemé. Il nécessitera quelques arrosages durant l’été suivant pour l’aider à s’enraciner, puis deviendra une plante très fiable.

Les longues branches de Cotoneaster dammeri peuvent être également palissées pour habiller un mur.

Comment tailler le cotonéaster de Dammer ?

Cotoneaster dammeri reste bas et impose très peu d’entretien. Il peut cependant demander à être limité en largeur ou formé sur les bords par une taille extérieure et éventuellement une égalisation des branches les plus dressées s’il devient un peu trop hirsute.

La taille de forme peut être faite toute l’année sauf pendant les grands froids.

Une taille ponctuellement sévère sera faite plutôt à la sortie de l’hiver.

Comment multiplier le cotonéaster de Dammer ?

Les graines germent après une stratification froide : une saison d’hiver dans la terre. Il n’est pas rare d’observer quelques semis spontanés, dispersés par les oiseaux.

Les boutures de bois semi-lignifiées sont prélevées de juin à août, et traitées à l’étouffée.

Espèces et variétés de Cotoneaster

Une petite centaine d’espèces dans le genre

Cotoneastaer horizontalis, Cotoneaster lacteus, Cotoneaster salicifolia, Cotoneaster franchetii

Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Les dangers du jardinage Les dangers du jardinage

Gare aux outils de jardinage que nous laissons souvent traîner ici ou là, lorsque l'on a des enfants. Savez-vous que ce type d'accident est parmi les plus courant en France. Bien évidemment , on...

Le jardinage urbain Le jardinage urbain

Marre de la grisaille de nos villes ! Qu’à cela ne tienne, pourquoi ne pas créer un jardin sur le balcon, la terrasse ou même sur le toit des immeubles. Les citadins ont besoin de ce retour à...

Le jardinage avec les enfants Le jardinage avec les enfants

Le contact des enfants à la nature est spontané et intuitif. Naturellement portés à aller à la découverte des petites bêtes, des plantes, de l’eau et de la terre, les enfants éprouveront un...

La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale ! La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale !

Des grenades, des bombes... Voilà un artillerie bien lourde qui pourrait causer quelques dégâts si elle n'était destinée à fleurir nos villes de manière secrète et révolutionnaire. Focus sur les «...

Vos commentairesAjouter un commentaire