A LA UNE »
Histoires de Frêne

Plantes adaptées à un intérieur peu lumineux

La lumière est essentielle à la croissance et au bien-être de nos plantes. Certaines s’accommoderont toutefois d'un intérieur moins lumineux que d'autres. Sachons les reconnaître pour ne pas commettre d'erreur !

Feuillage coloré d'un calathéa
Feuillage coloré d'un calathéa

Quelques notions fondamentales sur la luminosité en appartement

La luminosité d'une pièce varie selon son exposition et suivant le nombre et la taille des fenêtres présentes, mais dépend aussi de la saison et de l'environnement direct de l'habitation. Si celle-ci est entourée de grands arbres ou d'immeubles, la luminosité sera forcément plus faible même si elle est exposée plein Sud.

La couleur des murs joue aussi sont rôle : un mur blanc réfléchira la lumière alors qu'un mur de couleur sombre l'absorbera. Plus la fenêtre est éloignée plus l'intensité lumineuse diminue et ce, très vite. Ainsi, placée à 2 mètres d'une fenêtre une plante recevra 4 fois moins de lumière que si elle était placée juste devant.

Les plantes adaptées à un intérieur peu lumineux

Aucune plante ne peut survivre dans une pièce totalement obscure, toutefois, certaines poussant naturellement sous le couvert des forêts s'adapteront à un intérieur peu lumineux.

Spathiphyllum

Facile de culture, peu demandeur en lumière, le spathiphyllum se plaira dans un appartement peu éclairé. Il y fleurira même sans souci.

Dieffenbachia

Plante particulièrement accommodante, le dieffenbachia tolérera quelques lacunes au niveau de la lumière sans trop en souffrir.

Les fougères

Habituées aux sous bois, les fougères comme l'Asplenium, la capillaire, le Nephrolepis ou le Pteris cretica seront parfaites dans les appartements peu lumineux si le taux d'hygrométrie nécessaire à leur bonne santé est respecté. Elles pourront même être placées dans une salle de bain munie d'une petite fenêtre.

Fatsia japonica

De grandes feuilles vert brillant palmilobées et très ornementales pour le Fatsia japonica qui est une plante facile se satisfaisant d'une luminosité et d'un arrosage modérés.

Calathéa

Le genre est très apprécié pour son feuillage coloré et panaché au revers souvent teinté de pourpre. Il existe de nombreuses espèces et variétés de calathéas, certaines aux feuilles oblongues, d'autres aux feuilles rondes, le tout couvrant une échelle allant de 15 cm à près d'un mètre de hauteur. De quoi réjouir les collectionneurs !

Maranta leuconeura

Les marantas sont surnommées 'plantes dormeuses' car elles replient leur feuillage lorsqu'il fait nuit. Il existe de nombreuses variétés, toutes présentant un feuillage fort ornemental marginé, rayé ou tacheté mais toujours très contrasté.

Piléa

Les piléas sont de petites plantes au feuillage texturé et au port souvent rampant. Les teintes varient de l'argenté au bronze en passant par toutes les nuances de vert et de bleuté. Les feuilles sont généralement gaufrées et très ornementales en composition.

Lire aussi
Rempoter les plantes d'intérieur Rempoter les plantes d'intérieur

Nos plantes d'intérieur vivent dans un substrat limité par le volume du pot. Celui-ci s'épuise vite de ses nutriments. Un rempotage sera nécessaire à la bonne santé des plantes. Voyons[...]

La culture des plantes d'intérieur en hiver La culture des plantes d'intérieur en hiver

Il n'est pas toujours facile de réussir à faire passer la période hivernale à nos plantes d'intérieur ou aux plantes d'extérieures que nous avons rentrées à la maison. Nombreuses sont[...]

Les plantes adaptées au climat méditerranéen Les plantes adaptées au climat méditerranéen

Le climat méditerranéen, s'il est bien spécifique, n'empêche pas moins d'y adapter certaines plantes venant des quatre coins du globe. Arbres, arbustes, fruitiers ou vivaces, le choix est vastes...

Les plantes dépolluantes d'intérieur Les plantes dépolluantes d'intérieur

Depuis 20 ans, les scientifiques sont formels : certaines plantes d'intérieur comme l'Aloe Vera, le Philodendron, le Lierre, le Ficus... s'avèrent être d'efficaces agents de dépollution.

Vos commentairesAjouter un commentaire