Plantes d'intérieur et lumière

Les plantes d'intérieur sont parfois soumises à des conditions de culture difficiles, elles souffrent alors de divers symptômes. La lumière est indispensables à la vie de la majorité de nos plantes, un manque peut, à long terme, s’avérer fatal. Voyons comment y remédier.

Suspension avec des orchidées dans une véranda en exposition nord sans soleil direct
Suspension avec des orchidées dans une véranda en exposition nord sans soleil direct

Comment reconnaître une plante souffrant d'un manque de lumière ?

Plusieurs symptômes peuvent évoquer un manque de lumière :

  • feuilles vert très pâles ;
  • tiges qui s'allongent excessivement et deviennent trop souples et minces ;
  • arrêt de la croissance ;
  • croissance asymétrique de la plante ;
  • floraison inexistante ou très rare et peu abondante ;
  • feuillage panaché devenant exclusivement vert.

Quelles sont les plantes les plus sensibles au manque de soleil ?

D'une manière générale, il faut toujours se renseigner sur l'origine de la plante et sur son habitat naturel. Les plantes poussant en plein soleil devront être évitées dans un intérieur sombre. Les feuillages panachés ont besoin de beaucoup de lumière pour garder leurs coloris particuliers, de même pour les feuillages argentés, pourpres, duveteux ou pruineux qui dans la nature constituent une protection contre les rayons du soleil ardent et qui perdront toute leur splendeur dans un appartement obscur.

Les plantes fleuries requièrent aussi un maximum de luminosité, sans elle, elles ne fleuriront que très rarement.

Enfin les semis devront toujours être exposés à une forte luminosité pour éviter un étiolement des jeunes pousses.

Comment corriger un manque de lumière ?

Il faut essayer de procurer aux plantes l'éclairement auquel elles sont soumises dans leur environnement naturel. Il est important de savoir que la quantité de lumière qui traverse une fenêtre diminue très rapidement avec la distance, elle varie aussi selon l'exposition.

Exposez toujours vos plantes à la quantité de lumière adéquate et attention aux plantes des forêts tropicales dont le feuillage ne supporterait pas le plein soleil juste derrière une vitre qui causerait des brûlures irrémédiable.

Tout est donc question de dosage selon les espèces.

Quelques conseils sont tout de même adaptables à la plupart des intérieurs :

  • tout d'abord même si cela semble évident, ne laissez pas vos rideaux constamment fermés durant la journée ;
  • installez vos plantes au plus près des fenêtres surtout en hiver, si votre appartement n'est pas exposé plein sud et que les rayons ne sont pas brûlants ;
  • tournez vos potées toutes les semaines pour que chaque côté bénéficie de la même intensité lumineuse ;
  • si votre appartement est très sombre et comporte peu d'ouvertures, créez des puits de lumière ou investissez dans un système de lumière artificielle spécialement dédié à la culture des plantes d'intérieur.

Lire aussi
La culture des plantes d'intérieur en hiver (suite) La culture des plantes d'intérieur en hiver (suite)

Suite de notre sujet sur la culture des plantes en intérieur; l'arrosage, l'engrais, la lumière et le rempotage...

Plantes adaptées à un intérieur peu lumineux Plantes adaptées à un intérieur peu lumineux

La lumière est essentielle à la croissance et au bien-être de nos plantes. Certaines s'accommoderont toutefois d'un intérieur moins lumineux que d'autres. Sachons les reconnaître pour ne pas...

La culture des plantes d'intérieur en hiver La culture des plantes d'intérieur en hiver

Il n'est pas toujours facile de réussir à faire passer la période hivernale à nos plantes d'intérieur ou aux plantes d'extérieures que nous avons rentrées à la maison. Nombreuses sont[...]

Rempoter les plantes d'intérieur Rempoter les plantes d'intérieur

Nos plantes d'intérieur vivent dans un substrat limité par le volume du pot. Celui-ci s'épuise vite de ses nutriments. Un rempotage sera nécessaire à la bonne santé des plantes. Voyons[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire