Des plantes qui soignent

Une diversité végétales est immense dans les forêts humides équatoriales, des plantes qui soignent restent à découvrir
Une diversité végétales est immense dans les forêts humides équatoriales, des plantes qui soignent restent à découvrir

La nature nous offre bien des remèdes à portée de main qui peuvent soigner des pathologies très variées. Utilisées dans le domaine de la phytothérapie, les plantes entrent aussi dans la composition de médicaments plus officiels avec une efficacité reconnue.

Une pratique millénaire qui perdure

Les plantes sont utilisées à usage médicinal depuis des temps reculés et ce, à travers le monde, toutes civilisations confondues.

Empirique, acquis au fil du temps et transmis de générations en générations, ce savoir perdure malgré les avancées de la médecine moderne qui les utilise d'ailleurs dans un quart des produits pharmaceutiques vendus actuellement.

Substances très actives, les plantes agissent aussi bien sur les bobos de tous les jours comme la fièvre et les maux de tête avec l'acide acétylsalicylique extrait du saule blanc qui a inspiré l'aspirine, que sur les pathologies plus lourdes comme les douleurs violentes calmées par le pavot au travers de la morphine ou les cancers soignés par la pervenche de Madagascar  sous la forme de 'Vinblastine'. Les troubles cardiaques sont modérés par la 'Digitaline', médicament bien connu, à base d'une plante poussant en lisière de forêts, la digitale.

Les plantes au service de l'industrie pharmaceutique

Les découvertes en la matière n'en sont qu'à leur prémices tant la diversité végétale terrestre et aquatique est immense. La bioprospection est donc de mise pour les labos pharmaceutiques à la recherche de la molécules miracle. Prêts à chercher dans les parties les plus reculées du monde et à interroger les 'sorciers' et chamanes de peuplements en tous genres, soudain devenus intéressants alors que si souvent décriés par la science, les prospecteurs des labos ne reculent devant rien.

Cette pratique a déclenché le pillage sans vergogne de certaines ressources naturelles et intellectuelles que le protocole de Nagoya, ratifié par 51 pays, tente de réguler actuellement.

Les propriétés réelles des plantes

Outre l'aspect naturel copieusement exploité par le marketing pour vendre un maximum de produits à base de végétaux, il est indéniable que les plantes possèdent des substances actives réelles et prouvées. Un simple saut dans l'histoire nous rappelle que le empoisonnements à base de plantes étaient légion pour se débarrasser efficacement d'un ennemi. Les plantes sont donc à utiliser avec moult précautions tout autant que certains médicaments officiels uniquement disponibles sur ordonnance.

Certaines soignent, d'autres tuent, provoquent des avortements ou des lésions internes graves, il faut donc les employer avec discernement et certitude et toujours bien se renseigner auprès d'un phytothérapeute ou d'un médecin dès le moindre doute.

Lire aussi
Des plantes pour les cheveux Des plantes pour les cheveux

L'être humain, insatisfait de nature, voit toujours quelque chose à redire à propos de ses cheveux ... Trop secs, trop gras, pas assez brillants ou pire encore, ayant tendance à tomber, les cheveux...

Des plantes pour le massage Des plantes pour le massage

Quoi de plus agréable que de faire une pause et profiter d'un bon massage ? Certaines plantes se prêtent tout particulièrement à l'élaboration d'huiles qui y seront dédiées. Voyons quelles sont...

Les plantes à sucre Les plantes à sucre

Le sucre est présent dans les plantes de manière naturelle puisqu'il entre dans le processus de photosynthèse. Certaines plantes remplacent à merveille le sucre de canne ou le classique sucre blanc...

Des plantes contre la toux Des plantes contre la toux

L’hiver est encore parmi nous et nous avons du mal à nous débarrasser de certains maux d’hiver qui nous empoisonnent la vie. Les rhumes et les toux sèches et grasses à répétition ont du...

Vos commentairesAjouter un commentaire