Un potager vertical

Un potager vertical : quelle idée ! Et pourtant, nombreuses sont les plantes adaptées à cette culture qui vous fera gagner de la place et permettra même de profiter de vos récoltes sur votre bacon.

Les cucurbitacées peuvent être cultivés verticalement
Les cucurbitacées peuvent être cultivés verticalement

Intérêts du potager vertical

Les plantes rampantes ou grimpantes possédant des vrilles, s'enroulant naturellement ou ayant besoin d'un léger palissage, pourront tout à fait être conduites à la verticale.

Nombreux sont les intérêts de ce type de culture : la lumière et le soleil pourront pleinement pénétrer sur toute la surface de la plante, et les arrosages pourront être réalisés directement au pied sans risque d'éclaboussures de terre sur les feuilles. Ainsi épargnée, la plante aura bien meilleur aspect, car n'étant pas en contact direct avec le sol, elle sera moins sensible à divers parasites et maladies.

Autre avantage : la récolte sera facilitée. Nul besoin de se courber pour ramasser fruits et légumes puisqu'ils seront à portée de main. En outre, les effets crées par les divers moyens de palissages (tipis, piquets ou grillage...) permettent de définir des zones dans le jardin ou le potager et d'en briser la monotonie.

Enfin, cette culture possède un atout majeur, celui du gain de place. Là où il faudrait 16 m² de surface au sol pour cultiver une seule plante, il ne faudra plus que 2 m² ! La verticalité est donc une bonne astuce dans les petits potagers ou même sur les balcons de ville bien exposés, où il sera possible de planter dans de grands bacs et de palisser sur un treillage.

Quelles plantes pour une culture verticale ?

Dans un potager, tout est permis : les grands haricots à rames portés par des tipis toujours très esthétiques, offrent un rendement exceptionnel, bien supérieur aux variétés naines, certes plus précoces mais moins productives. De même pour les pois à rames, idéaux pour habiller un grillage de façon naturelle. Pois ou haricots, choisissez des variétés qui se consomment à plusieurs stades, en gousses, en grains ou secs, vous ferez ainsi d'une pierre trois coup !

Les tomates portées par des tuteurs torsadés et taillées à bon escient, viendront s'ajouter au tableau.

Les cucurbitacées ne sont pas en reste : concombre, melons, calebasses, potirons et cornichons pourront sans souci être cultivés à la verticale. Attention : ces plantes réclament soleil, chaleur et terre bien fertile pour produire. Palissés sur un treillage près d'un mur, ils seront ainsi mieux abrités et bénéficierons la nuit de la réfraction de la chaleur du mur. Pensez aussi à pailler leurs pieds et à les arroser copieusement. Si vous désirez faire pousser des courges, choisissez des variétés à petits fruits qui supporteront mieux ce type de culture. Dans le Sud, tentez la plantation de chayottes, toujours très surprenantes !

Les amateurs d'originalité vivant dans des zones moins privilégiées, sèmeront l'épinard malabar, une belle grimpante au feuillage brillant et aux tiges rouge vif qui s'enroule sur tout support et peut être consommée durant toute la belle saison.

Plus classiques les fraisiers seront quant à eux cultivés en corbeilles en anglaises suspendues à portée de main ; ils trouveront place même sur un petit balcon.

Enfin, pensons aux fleurs comestibles comme les capucines grimpantes, délicieuses pour agrémenter nos salades et toujours si éclatantes dans un jardin !

Lire aussi
Organiser son potager Organiser son potager

Un potager, tout comme un jardin ornemental, reflète souvent la personnalité de son propriétaire. Que votre style soit créatif, fantaisiste ou classique, une bonne organisation de l'ensemble du...

Un potager aux notes asiatiques Un potager aux notes asiatiques

Envie d'originalité au potager ? Voici quelques idées pour faire entrer de nouvelles saveurs, formes et textures dans votre quotidien. D'inspiration asiatique, le potager que nous vous proposons...

Ou et quand aménager un potager ? Ou et quand aménager un potager ?

Comment aménager son potager ? Gérard BOURGES répond à vos questions.

Concevoir un petit potager surélevé Concevoir un petit potager surélevé

Gérard BOURGES nous conseille sur la conception d'un petit jardin ou d'un potager surélevé.

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • LILIANE EDITH (ISERE RHONE ALPES)
    Merci pour ces informations qui m'encouragent à me jeter à l'eau. Je dispose de 34m2 de terrasse au 4ème et dernier étage en forme de L. Le sol étant recouvert de gros carreaux légèrement granuleux ; J'ai des jardinières avec aromates côté Sud mais je voudrais bien optimiser la partie Est qui est vide et inutilisée. J'habite en Isère donc hiver parfois froid. Question : - Dois-je me lancer dans une organisation en escaliers le long du mur coté Est ? - Dois-je au contraire occuper une superficie à plat et dans ce cas quoi mettre comme support sur le sol ? - Est-il possible de faire pousser des kiwis sur une sorte de pergola ? - Quels seraient les légumes/fruits le mieux adaptés à ma région ? Merci infiniment
    Répondre à LILIANE EDITH
    Le 26/04/2020 à 13:32