Organiser son potager

Organiser son potager

Un potager, tout comme un jardin ornemental, reflète souvent la personnalité de son propriétaire. Que votre style soit créatif, fantaisiste ou classique, une bonne organisation de l'ensemble du potager sera nécessaire pour qu'il reste fonctionnel.

Mettre toutes les chances de son côté

Avant d'envisager un croquis ou un plan détaillé de votre potager, vous devez choisir son emplacement avec soin. Pour cela, il faudra tenir compte de certains paramètres :

  • L'exposition est un critère primordial car de nombreux légumes ont besoin de plein soleil pour bien se développer. Choisissez donc un emplacement bien ensoleillé, loin des grands arbres qui pourraient occasionner un ombrage trop important ;

  • Préférez toujours un emplacement préservé des vents dominants ;

  • Pensez à ménager un accès facile à votre potager, avec assez de place pour le passage d'une brouette, toujours utile pour le transport des mauvaises herbes ou pour celui des amendements ;

  • Un robinet d'eau devra être placé non loin de votre potager afin de faciliter les arrosages, vous pouvez aussi vous équiper d'un récupérateur d'eau de pluie pour faire des économies.

  • Un potager nécessite l'emploi d'outils, une cabane de jardin attenante sera un plus non négligeable !

  • Toujours dans le domaine des équipements, pensez au composteur qui vous permettra de réaliser votre propre amendement.

Un plan bien dessiné

Nul besoin d'avoir des talents d'artiste pour dessiner correctement le plan de votre futur potager, un simple schéma fera l'affaire. Veillez à respecter une échelle afin de déterminer avec précision les dimensions.

  • Sur votre plan, prévoyez les éléments d'aménagements fixes comme les accès, les éventuels points d'eau et les allées principales qui devront être spacieuses pour mener à bien toutes vos opérations de façon aisée.

  • Si votre jardin est en pente, il faudra en tenir compte et placer vos cultures perpendiculaires à celle-ci afin de limiter le phénomène de lessivage et de cuvette en bas de votre potager.

  • En ce qui concerne les cultures, là encore rien ne devra être laissé au hasard. Composez des planches de culture assez larges pour contenir vos légumes mais pas trop afin de faciliter entretien et récoltes.

  • N'oubliez pas de matérialiser l'emplacement de vos rangées de légumes selon leur espèces et la place qu'ils demandent. L'espacement devra être suffisant entre les rangs afin de laisser pénétrer l'air et la lumière et ainsi éviter une fragilisation des végétaux qui pourrait occasionner l'apparition de maladies et de parasites.

  • Lors de la préparation de votre plan, essayez de placer les végétaux de grandes tailles de sorte à ce qu'ils ne fassent pas trop d'ombrage aux plus petits à moins que ceux-ci ne le nécessitent (salades, radis...).

  • Enfin pour les plus courageux, prévoyez plusieurs schémas afin de tenir compte des légumes pérennes et de la rotation des cultures.

Lire aussi
Le calendrier du potager Le calendrier du potager

Ce tableau donné à titre indicatif présente les périodes de semis, de repiquage et de récolte pour les principaux légumes et pour un climat moyen (type Ile-de-France). Pour chaque espèce, il existe...

Débuter un potager Débuter un potager

Des légumes fraîchement cueillis et regorgeant de saveur qui n’en a pas rêvé ? Sautez le pas en créant votre potager : plaisir des sens garanti ! Le choix de l’emplacement Plusieurs...

Un potager bio Un potager bio

Pour débuter son premier potager bio quelques principes fondamentaux sont à connaître notamment en terme de choix des plantes, d’engrais naturel, de rotation des cultures et autres...

Le potager en lasagnes Le potager en lasagnes

Méthode de culture aussi astucieuse qu'originale, le potager en lasagnes présente bien des avantages. Plus besoin de se fatiguer à retourner la terre et préparer le sol de manière fastidieuse,...

Vos commentairesAjouter un commentaire