Un relief venu d'ailleurs

Un relief venu d'ailleurs
Un relief venu d'ailleurs

Pour ce jardin Marilyne LEVECQ, créatrice de jardins a trouvé son inspiration avec un relief venu d'ailleurs.

Un relief venu d’ailleurs, vue gauche Un relief venu d’ailleurs, vue gauche Un relief venu d’ailleurs, vue centrale Un relief venu d’ailleurs, vue droite

Ce terrain de 1000m² en vallée de Chevreuse possède une forte pente avec un bâti en bas du terrain. Un talus à 30% de pente enfermait ses habitants en bas du jardin et la vallée était masquée par la présence d’arbre au bout de la parcelle.

La volonté du paysagiste est toujours d’agrandir visuellement le jardin d’autant plus dans ce cas de figure où la contre-plongée le rétrécie. Elle a tout de suite compris qu’un terrassement pour agrandir l’espace plan autour de la maison était nécessaire. La tache est lourde en budget et en travaux. Elle a tout d’abord pensé reculer cette ligne de front en la repoussant de quelques mètres. Les 200m3 à évacuer demandait un budget trop élevé. Elle a donc repensé le projet.

Ce terrain en longueur amène alors pleins d’interrogations : comment amener de la lumière en bas ? Comment amener de la légèreté pour éviter de sentir que le jardin nous tombe dessus ? Elle définie ses intentions de projet. Créer des paliers plans qui n’enferment pas, installer de la transparence vers la vallée en créant des vistas et en amenant de la lumière, créer un rythme souple qui apaise en donnant de l’ouverture. Elle veut éviter avant tout le jardin de lanière qui tronçonne l’espace et enferme. 13m3 de terre seront enlevé mais au bon endroit.

Elle dessine alors le jardin en plaçant des massifs à cheval sur les pentes et sur les plats afin d’amener du lien entre les espaces. Une partie des paliers sont aussi engazonnés car ils font le lien entre le haut et le bas. Elle cherche des sources d’inspiration pour traiter le relief et repense aux plantations de thé qui dessinent les courbes de niveaux dans la montagne et aux murets courbes de Lanzarote pour cultiver la vigne. L’homme sait respecter la géographie en la façonnant, la modelant. Ces images sont comme des fils rouges pour elle.

Quel matériau va lui permettre de réaliser des restanques souples ? Elle aime l’acier Corten pour son coté brut et contemporain. Des plaques d’acier d’une hauteur de 40cm  permettent de créer des paliers courbes qui répondront bien aux cages de bois de la chicane d’entrée.

Les accès sont toujours capitaux dans un jardin et doivent respecter les usages. Comment relier le haut et le bas avec les différents usages ? Pour la tondeuse et la brouette il faut une rampe. Ou placer l’escalier afin que l’on ne le voie pas trop du salon ? Après plusieurs essais, l’escalier est laissé au centre du terrain mais il sera souple, en forme d’éventail. Sa couleur sera complémentaire à celle de l’acier Corten, le violet. La structure est haute en couleur.

Les matériaux sont choisi alors quels végétaux introduire ? Ses intentions de projets sont toujours présentes et elle choisit des végétaux aux feuillages légers, des formes rondes apaisantes. Les formes retombantes savent diminuer la sensation de pente lorsqu’elles sont placées en bas. Les couleurs seront douces : des blancs, des bleus et quelques pourpres pour mettre du contraste.

Le chantier a été rude à cause des intempéries météo et de la terre très glaiseuse. Il faut savoir où redistribuer les terres. Après un automne de travaux, le nouveau gazon printanier révèle la nouvelle topographie. Le jardin est neuf, il nécessite encore beaucoup d’attention. Sa beauté naissante est un appel aux soins.

Pour elle, ce qui fait un beau jardin ce sont les répartitions des masses, la topographie et les arbres. Ces 3 niveaux de création sont difficiles à aborder et demandent beaucoup de patience.

"Combien de créateur de jardin ont vus la pleine beauté des jardins qu’ils ont crée ? Il y a un coté qui nous échappe comme dans toute création et c’est ce qui me fascine." nous dit Maryline.

Maryline LEVECQ, conceptrice de jardins

Maryline LEVECQ est diplômée de l’école nationale supérieure de paysage de Versailles. Elle possède également une connaissance solide en plantes médicinales acquise grâce à son diplôme de docteur en pharmacie et sa formation en ethnobotanique. Ses bureaux d’étude collaborent pour des réalisations avec des entrepreneurs paysagistes de qualité. La volonté de travailler avec des matériaux de qualité et une technique rigoureuse permettent d’obtenir des jardins soignés et garantissent une longue durée.

Lire aussi
Créer du relief au jardin Créer du relief au jardin

Rien n'est plus monotone qu'un jardin plat où l’œil ne peut s'accrocher à rien de particulier sinon quelques arbres plantés çà et là sur une vaste pelouse. Apprenez à donner du relief à...

Le Husky de Sibérie, un chien venu du grand Nord Le Husky de Sibérie, un chien venu du grand Nord

Avec ses allures de loup et sa fière attitude, le Husky est un chien bien moins solitaire que l'on ne pourrait l'imaginer. Tendre et presque collant avec son maître, il déteste être seul et a...

Installation d'un arrosage automatique pour le potager Installation d'un arrosage automatique pour le potager

Mr Collinet habitant à Marseille : Je souhaite mettre en place dans mon jardin un arrosage automatique (goutte à goutte) pour le potager. Comment faut-il faire ? Les 3 principales contraintes...

Un potager au balcon Un potager au balcon

Nulle raison de se priver de la joie de récolter des légumes frais cultivés de façon naturelle sous prétexte que vous ne possédez qu'un simple balcon. A la fois décoratif et utile, cet aménagement...

Vos commentairesAjouter un commentaire