La technique des baissières

Très utilisée en permaculture afin de profiter du relief du terrain pour capter les ressources naturelles en eau et les mettre à disposition des cultures, la technique des baissières ou 'swale' mérite que l'on s'y attarde.

Baissières incorporées dans les chemins du potager
Baissières incorporées dans les chemins du potager

Qu'est-ce qu'une baissière ?

Une baissière est un ouvrage permettant de conduire l'eau dans un fossé surmonté par une butte sur laquelle des cultures seront mises en place. Cette technique permet de capter les ressources naturelles en eau, d'éviter l'inondation de la partie basse du terrain tout en conduisant l'eau par le moyen d'un petit terrassement aux pieds de buttes de culture où celle-ci va lentement s'infiltrer.

Les baissières sont souvent délestées par des fossés de délestage en cas de trop plein. Ces fossés de délestage peuvent être reliés à une cuve de récupération d'eau de pluie enterrée ou à un impluvium comme au bon vieux temps, voire à une mare naturelle ou récemment créée.

Applications et intérêts de la technique

La méthode des baissières est très bien adaptée aux terrains pentus où l'eau ruisselle sans s’attarder, voire aux sols très argileux et donc imperméables et asphyxiants.

  • La création de baissières perpendiculaires à la pente, évite le lessivage des nutriments et l'érosion. Elle permet de stocker l'eau de ruissellement qui sera plus facilement accessible au plantes cultivées aux pieds des fossés créés.

  • La vie du sol et sa texture sont ainsi stimulés autour de la baissière, la terre y est de meilleure qualité car la matière organique transportée par l'eau ou transformée par les micro-organismes du sol y demeure sous la forme d'humus fertile.

  • Les plantes ne sont jamais submergées par un excès d'eau en cas de fortes pluies et elles peuvent profiter de l'humidité résiduelle dans la butte lorsqu'il ne pleut pas.

  • Une fois mis en place et bien rodé, ce système ne demande que très peu d'entretien et fonctionne sur de longues années de façon passive. Il permet d'alimenter un verger, un potager, voire un jardin d'ornement.

Comment réaliser des baissières sur son terrain ?

Commencez par observer une carte IGN de votre terrain pour déterminer le sens des courbes de niveau et où elles sont situées.

Une fois sur le terrain, munissez-vous d'un niveau laser, ou d'un niveau à eau. Vous pouvez également fabriquer vous-même un niveau de maçon antique à base en triangle muni d'une corde et prolongée par un plomb. C'est aussi économique qu'efficace pour que votre fossé demeure bien plat !

Plantez des poteaux le long de la ligne déterminée par le niveau.

Creusez ensuite votre fossé et utilisez la terre extraite pour constituer la butte coté pentu. Pensez à creusez assez large et profond pour que le fossé ne déborde pas et que votre butte ne soit pas emportée dès la première forte pluie.

Laissez ensuite la nature végétaliser le fossé et plantez vos cultures sur la butte. Les racines s'y développeront et la retiendront.

Lire aussi
Le local technique de la piscine Le local technique de la piscine

Véritable coeur de votre piscine, le local technique accueille tous les équipements nécessaires au bon fonctionnement et au traitement de l'eau de votre bassin. Plusieurs critères sont à prendre...

Les 3 sœurs, une technique de culture ancestrale Les 3 sœurs, une technique de culture ancestrale

Venant d'Amérique où les indiens la pratiquaient de manière empirique, la technique 'des trois soeurs' associe des plantes compagnes installées en harmonie sur la même parcelle pour améliorer les...

La technique de la culture in vitro La technique de la culture in vitro

Dominique MENARD des pépinières André BRIANT nous présente la technique de culture in vitro en laboratoire.

Les ollas, une technique d'arrosage ancestrale Les ollas, une technique d'arrosage ancestrale

Technique d'arrosage ancestrale et très efficace, l'olla permet d'alimenter les plantes en eau directement au niveau des racines. Écologique, économique, elle n'a que des avantages. Découverte...

Vos commentairesAjouter un commentaire