Les restanques, aménager un terrain trop pentu

D'inspiration provençale, les restanques permettent d'aménager un terrain très pentu en terrasses de culture. Traditionnelles et très esthétiques, elles structurent le jardin et lui donnent un cachet particulier.

Des restanques dans le sud mise en place pour la culture de la pomme de terre
Des restanques dans le sud mise en place pour la culture de la pomme de terre

Une tradition bien ancrée

Très représentatives du patrimoine provençal, les restanques ou « bancaou », sont des constructions ancestrales faites en pierres sèches trouvées sur le terrain. Elles sont les dignes représentantes de l'adaptation de l'Homme à son milieu permettant à la fois d'augmenter la surface de sol cultivable et de limiter son érosion. Le savoir, transmis de générations en générations depuis le XVIIIe siècle a permis au fil du temps de s'adapter au relief du terrain. En effet, plus la pente est forte plus les restanques seront étroites et le mur élevé. Ces murets dont la longueur peut être importante ne dépassent pas généralement le mètre de hauteur.

Autrefois, ces terrasses de culture étaient dédiées à la culture de la vigne ou de l'olivier. Cette technique est un peu tombée en désuétude au siècle passé car les pratiques agricoles ont changé radicalement. Ce patrimoine a peu à peu été envahi par la végétation et les pierres des murets se sont écroulées faute d'entretien. Pour mettre en valeur ce patrimoine, certaines communes ont pris des mesures de protection obligeant à conserver les restanques lors des travaux de construction ou d'aménagement.

Les restanques de nos jours

De nos jours les restanques sont à nouveau utilisées dans le domaine agricole. Elles servent de pâtures aux bêtes, mais aussi à cultiver des oliviers, des vignes, des agrumes, ou même du safran et des plantes aromatiques ou médicinales.

Au jardin d'ornement, la technique des restanques revient en force notamment dans les œuvres des paysagistes, qui apportent grâce à elles une touche très structurée aux jardins crées par leurs soins. Ces terrasses permettent aussi bien de donner un aspect rustique à un jardin qu'un élan contemporain, tout dépendra alors du style de la maison et des plantes qui y seront installées.

Des plantes méditerranéennes comme les lavandes, les agapanthes ou les romarins rampants débordant en cascades sur les murets, surmontées d'un bel olivier apporteront un cachet certain au jardin.

Les amateurs de plantes succulentes pourront aussi utiliser les restanques pour y cultiver leur passion puisque ces construction permettent de bien drainer la terre et restituent un maximum de chaleur. Les jardiniers producteurs s'en donneront, quant à eux à cœur joie dans leur joli potager en terrasses cultivant, choux, fraises ou tomates à la bonne hauteur.

Lire aussi
Ou et quand aménager un potager ? Ou et quand aménager un potager ?

Comment aménager son potager ? Gérard BOURGES répond à vos questions.

Jardiner en terrain sec Jardiner en terrain sec

Pour des raisons climatiques ou pour cause de nature du sol, certains jardins sont implantés sur un terrain sec. Le jardinier interloqué se demande alors ce qu'il va pouvoir y[...]

Des plantes pour un terrain caillouteux Des plantes pour un terrain caillouteux

Si votre terrain est plein de cailloux et qu'il vous est difficile de planter une haie, pensez au buddleia ! Prélevez les boutures après la taille automnale,plantez les a 5[...]

Jardiner en terrain humide Jardiner en terrain humide

Un sol humide, gorgé d'eau de façon permanente ou saisonnière implique des conditions de culture spécifiques car la majorité des plantes de jardin ne tolèrent pas d'avoir les racines constamment[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire