Charançon rouge du palmier

Charançon rouge du palmier adultes, Rhynchophorus ferrugineus, larve et loges de la nymphose

Dégâts

ResponsableLes larves de Rhynchophorus ferrugineus autrement connu sous le petit nom de charançon rouge
DégâtsLe palmier atteint a les palmes qui jaunissent puis qui tombent, ne laissant que le stipe en place. La larve se développe à l'intérieur du palmier rendant les dégâts invisibles sauf lorsqu'il est déjà trop tard. La couronne s'affaisse alors, une odeur de fermentation se fait sentir, un liquide brun et visqueux s'échappe.
PériodePrintemps, été, automne
PlantesPlantes les plus sensibles : de nombreuses espèces de palmiers sont touchées par les attaques notamment Phoenix canariensis, Cocos nucifera, Chamaerops humilis, Jubaea chilensis, Livistona decipiens, Phoenix dactylifera, Trachycarpus fortunei, Washingtonia.
ConditionsCe charançon originaire des pays tropicaux apprécie un climat chaud et sec et un hiver doux.
Charançon rouge du palmier adultes, Rhynchophorus ferrugineus, larve et loges de la nymphose
» Proposer une photo

Traitements

Traitement préventif

Observez tous les mois la base des palmes afin de détecter d'éventuels petits tas de fibres broyées, signe d'une infestation possible.

Appliquez un insecticide (Confidor, Kiros EV) sur le cœur du palmier et sur les 50 cm du stipe situés sous le cœur ainsi qu'au niveau de l'insertion des palmes. Il est aussi possible d'appliquer 'Palmenem' un insecticide biologique. En cas de contamination une déclaration obligatoire doit être faite auprès de la commune ou du SRPV (Service Régional de la Protection des Végétaux). Un traitement préventif devra être effectué sur tous les palmiers environnants et le palmier atteint sera détruit par le feu ou évacué pour ne pas être une source de contamination future.

Traitement biologique

Les pièges à phéromones, placés dans les zones à risque piègent les mâles et empêchent donc la reproduction, limitant ainsi la prolifération de l'espèce. Renouvelez souvent les phéromones car le charançon sévit de mars à novembre.

Les Nematodes Sc (Steinernema carpocapsae) constituent aussi une bonne solution de traitement. Ces vers microscopiques pulvérisés en solution aqueuse sur le cœur, la couronne et le bourgeon terminal vont coloniser les larves, se développer à l’intérieur et les détruire de façon très naturelle. Le champignon pathogène le Beauveria bassiana a aussi une action positive dans la lutte contre le charançon rouge.

Traitement chimique

Insecticides dès mars (Confidor, Kiros EV)

Conseils

Le charançon rouge est un coléoptère originaire des îles indonésiennes et de l'Inde méridionale. Il détruit sur ses terres d'origine les plantations de cocotiers ; il est donc considéré comme nuisible. Il sévit dans notre pays depuis 2006 détruisant les palmiers de la Côte d'Azur et de la Corse, il est même présent dans le département du Morbihan. Il se propage peu à peu en Italie mais aussi dans le Sud de l'Espagne.

Depuis le 22 juillet 2010, la lutte pour l'éradication du charançon rouge du palmier a été rendue obligatoire par arrêté ministériel (arrêté du 21 juillet 2010) en France. Si la mise en œuvre de mesures de surveillance et d'éradication édictées dans cet arrêté ne sont pas respectées, le contrevenant s'expose à de lourdes sanctions (30 000 euros d'amende et 6 mois de prison selon le Code rural et de la pêche maritime, article L251-20 et 21). La prévention et la destruction systématique sont les seuls moyens de lutte efficaces car une fois les dégâts constatés, il est déjà trop tard ; Le palmier est mort et il constitue un foyer d'infestation pour les espèces voisines. Les larves se développent à l'intérieur rongeant l'arbre jusqu'à ce qu'il en meure. Elles seront alors prêtes à se transformer en adultes capables de se reproduire et de continuer le travail un peu plus loin, c'est pourquoi la lutte préventive est si importante. Les pulvérisations d'insecticides tous les 15 jours constituent une des solutions, mais la lutte biologique à base de pièges à phéromones et de nématodes Sc fonctionne aussi très bien.

Lire aussi
Palmier à tronc rouge, Cyrtostachys renda Palmier à tronc rouge, Cyrtostachys renda

Cyrtostachys renda, le palmier à tronc rouge, est une plante tropicale de la famille des Arécacées. Le palmier à tronc rouge est originaire de Malaisie et d'Indonésie centrale. Il est[...]

Palmier chanvre, Palmier de Chine, Palmier moulin, Trachycarpus fortunei Palmier chanvre, Palmier de Chine, Palmier moulin, Trachycarpus fortunei

Palmier de Chanvre ou palmier de Chine, Trachycarpus fortunei est l'une des espèces de palmier les plus rustiques que l'on peut acclimater même sur la moitié nord de la France.[...]

Palmier de Formose, Palmier de Taiwan, Palmier à sucre nain, Arenga engleri Palmier de Formose, Palmier de Taiwan, Palmier à sucre nain, Arenga engleri

Arenga engleri, le palmier de Formose est un palmier de petite taille, appelé parfois palmier à sucre nain, en référence à Arenga pinnata, producteur de sucre roux. Il appartient à[...]

Palmier trièdre, Palmier triangle, Dypsis decaryi Palmier trièdre, Palmier triangle, Dypsis decaryi

Dypsis decaryi, le palmier trièdre ou palmier triangle est un palmier originaire de Madagascar, où il croît sur les pentes rocheuses et ensoleillées. Il appartient à la famille des Arécacées....

Vos commentairesAjouter un commentaire