Arbre à houppettes, Calliandre

Arbre à houppettes, Calliandre, Calliandra haematocephala

Botanique

Nom latin  : Calliandra haematocephala
Origine  : Brésil, Bolivie
Période de floraison : du printemps jusqu’aux gelées
Couleur des fleurs  : rouge
Type de plante : arbuste tropical
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 1.5 à 4 m

Planter et cultiver

Rusticité  : peu rustique, -6°C
Exposition  : ensoleillée à mi-ombre
Type de sol : léger et humifère
Acidité du sol  : basique
Humidité du sol  : normal
Utilisation : potée extérieur, serre, intérieur
Plantation, rempotage : printemps, automne
Méthode de multiplication : bouture, semis

Calliandra haematocephala, l’arbre aux houppettes, est un joli buisson originaire des régions tropicales d’Amérique du sud, notamment présent en Bolivie et au Brésil. Appartenant à la famille des Fabacées, la même que les petits pois ou les lupins, Calliandra haematocephala se rapproche davantage de la forme du mimosa, puisque ses splendides fleurs montrent des étamines démesurées, d’où le nom d’arbre à houppettes.

D’origine tropicale, l’arbre aux houppettes aime la chaleur et l’humidité. En France il est surtout cultivé en pot, sauf dans les régions du sud épargnées par le gel. Maintenu à l’intérieur il est capable de fleurir toute l’année.

Description de l’arbre à houppettes

Calliandra haematocephala est un arbuste dépassant rarement les 3 m, plus large que haut. Ses branches sont de vives croissances. Elles portent un feuillage persistant : de belles et grandes feuilles composées de 5 à 10 paires de folioles. Les fleurs naissent à l’aisselle des feuilles, généralement du printemps jusqu’aux premiers froids. Elles sont regroupées en une masse arrondie. Rosées en boutons, leurs corolles serrées en glomérule s’épanouissent et disparaissent sous de nombreuses étamines colorées très longues formant un pompon flamboyant de 8 cm. La forme naturelle est framboise à rouge vif, mais des variétés peuvent montrer des fleurs blanches très lumineuses, ou roses.

Les fleurs attirent les insectes pollinisateurs, les papillons entre autres. Les fleurs fécondées forment des gousses contenant quelques graines rondes.

Culture de l’arbre à houppettes

Calliandra haematocephala se cultive dans une lumière vive, du plein soleil à la mi-ombre. Il demande un sol léger et humifère. Un mélange de terreau, de terre franche de jardin avec un peu de sable lui convient très bien. Les températures de l’intérieur de la maison, de 13 à 29°C lui sont favorables. C’est une plante idéale pour la culture en serre, en véranda ou en intérieur devant une fenêtre ensoleillée.

Cependant, il faut lui assurer une bonne humidité atmosphérique. L’atmosphère humide est naturelle en serre ou en extérieur sous les arbres, mais dans la maison, le pot de Calliandra haematocephala doit être déposé sur une grande soucoupe pleine d’eau et de billes d’argile : l’eau apporte une humidité atmosphérique autour des feuilles en s’évaporant. Une autre méthode pour augmenter l’humidité atmosphérique consiste à regrouper plusieurs plantes, proches les unes des autres.

Les arrosages sont réguliers, la terre ne doit pas sécher complètement entre chaque arrosage. Durant l’hiver, les quantités d’arrosages sont diminuées, surtout si la température chute en dessous de 15°C.

L’arbre à houppettes demande à être rempoté presque chaque année au printemps. Si le pot est trop encombrant, on peut se contenter d’un renouvellement du substrat pour les 6 cm de surface.

Calliandra haematocephala peut-être sorti dehors au printemps et rentré pour l’hiver. Il vaut mieux attendre une journée où les températures intérieures et extérieures sont proches pour le déménager.

Cet arbuste peut être taillé sans problème.

Rusticité de l’arbre à houppettes

Calliandra haematocephala est capable de survivre à des températures baissant jusqu’à -6°C. A partir de 0°C, les parties aériennes de l’arbre à houppettes sont abimées par le gel, voire totalement détruites. Mais les racines survivent et un Calliandra haematocephala recépé par le gel déploie une vive force de croissance au printemps, au point d’être à nouveau capable de fleurir à partir du mois de mai.

Multiplication

Par bouture en aout dans du sable humide.

Par semis : les graines sont trempées une journée dans l’eau tiède, puis semées entre 20 et 30°C.

Espèces et variétés de Calliandra

environ 200 espèces dans ce genre
Calliandra tweedii, jolie arbuste aux feuilles très élégantes
Calliandra haematocephala ‘Alba’ très lumineux
Calliandra haematocephala ‘Rosea’ une forme rose
Calliandra haematocephala ‘Nana’ est forme naine, inférieur à 1,50 m

Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
La dévitalisation d'une souche d'arbre La dévitalisation d'une souche d'arbre

Il est parfois difficile de se débarrasser d'une souche d'arbre. La nature reprenant bien vite ses droits, vous verrez apparaître de nombreuses pousses dès le printemps, réduisant votre travail à...

Interview de Patrick Dujardin, président de l'Arbre en pot Rouen Interview de Patrick Dujardin, président de l'Arbre en pot Rouen

Patrick Dujardin, président de l'Arbre en pot Rouen répond à nos questions. Pouvez-vous présenter votre association "Arbre en pot Rouen" et ses objectifs ? L'Arbre en Pot existe depuis 8 ans et...

L'arbre remarquable L'arbre remarquable

Certains arbres attirent le regard pour différentes raisons, découvrons-en quelques uns mais soumettez-nous aussi vos plus belles rencontres. L'arbre remarquable est un arbre qui par son histoire,...

Planter un arbre au jardin Planter un arbre au jardin

Planter un arbre nous réapprend le rythme de la nature : celui des saisons avec la floraison, les couleurs d’automne, la chute de ses feuilles ; celui des années car il prend son temps pour...

Vos commentairesAjouter un commentaire