Le bouturage des rosiers

Le bouturage des rosiers
Le bouturage des rosiers

Vous voudriez tellement avoir ce beau rosier qui illumine le jardin de votre voisine, mais ne le trouvez par dans le commerce ! On vous a offert des roses particulièrement belles et vous aimeriez bien en garder une trace… Pas de souci, le bouturage des tiges est assez facile à réussir en automne. 

Sachez toutefois que le monde de la rose est impitoyable et que les créateurs se livrent une véritable bataille. Certaines roses ont aujourd’hui une marque déposée qui les protège, et comme toute œuvre, leur reproduction est en théorie interdite. Toutefois, tant que la production reste dans le domaine privé et individuel, cela reste toléré…

Le choix de la future bouture

La tige de votre rosier choisie doit être de l’année. Vigoureuse, exempte de toute trace de maladie, choisissez-la bien droite, aoûtée ou semi aoûtée. Sur une pousse de 25 cm de long, coupez en biseau sous la feuille la plus basse et faite de même à 0,5 cm au dessus de la feuille supérieure. Prenez soin de ne pas couper un bourgeon puis enlevez délicatement les épines et toutes les feuilles exceptées les deux feuilles du haut pour limiter l’évaporation qui affaiblirait la plante.

Le bouturage

Deux options s’offrent à vous : le bouturage du rosier en pleine terre au jardin si vous en possédez un, sinon dans des pots ou  des caissettes en polystyrène profondes récupérées chez votre poissonnier.

Dans le premier cas, choisissez un endroit ombragé et abrité du jardin si possible le long d’un mur.

  • Creusez une tranchée en V dans laquelle vous mettrez du sable grossier afin de favoriser la reprise. 
  • Après application d’une hormone de bouturage sur la partie inférieure de la tige du rosier, placez-y les boutures tous les 15 cm, en ne laissant dépasser  que  les deux dernières paires de feuilles et un morceau de tige de 2cm pour que les feuilles ne soient pas en contact avec le sol. 
  • Remplissez de terre légère puis tassez et arrosez.

Si tout se déroule normalement vous pourrez transplanter vos boutures d’ici un an. 

En pot ou caissette le mélange sera composé de terreau léger et de sable. Plongez les tiges de rosier dans l’hormone de bouturage puis plantez-les assez profondément. Vous pouvez installer plusieurs tiges par pot. Maintenez la terre toujours fraîche mais sans excès au risque de faire échouer le processus.

Attention, en pot vous devrez transplanter vos boutures dès que les racines sortent du trou de drainage afin d’assurer une bonne reprise.

Dès le printemps, vous pourrez les mettre en pleine terre en veillant à arroser copieusement la première année.         

Lire aussi
Les nouveaux rosiers résistants aux maladies Les nouveaux rosiers résistants aux maladies

Tâches noires, feuilles jaunes, pucerons... les rosiers sont des plantes naturellement fragiles. Pour limiter les traitements, de nouvelles variétés résistantes aux maladies voient régulièrement le...

La taille des fleurs de rosiers La taille des fleurs de rosiers

En pleine explosion de floraison au printemps, les rosiers offrent un spectacle extraordinaire au jardin. Les fleurs se fanent ensuite une à une, et il est alors temps de les tailler. Pourquoi...

La taille des rosiers La taille des rosiers

La plupart des rosiers nécessitent d'être taillé, petit tour d'horyzon. Les rosiers buissons à grandes fleurs, à fleurs groupées ou les rosiers tiges Mars est la meilleure période pour tailler vos...

Le label ADR pour des rosiers résistants Le label ADR pour des rosiers résistants

Aucun jardin ne peut se passer de la présence des roses. Plantes ornementales très appréciées pour leur valeur esthétique incontestable, les rosiers sont pourtant sujets à de nombreuses maladies....

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Meniri (Orange)
    J adore les roses comment faire pour les planter !
    Répondre à Meniri
    Le 27/02/2014 à 10:17
  • MENIRI (Oran)
    Voila j adore les roses j en avais de belles mais chaque fois que j en donne les miennes ont fanees et celles que j ai donnees sont belles pourquoi !!!!!
    Répondre à MENIRI
    Le 27/02/2014 à 10:15
    Fée du jardin (France)
    Les roses, comme tout autre végétal, sont vivantes et sensibles. Avez-vous essayez de leur dire que si vous donnez quelques-unes de leurs compagnes celles que vous gardez sont vos préférées et que c'est pour cela que vous voudriez tant qu'elles continuent à embellir votre vie et votre jardin... Cela peut sembler un peu loufoque mais essayez, cela ne coûte rien, et surtout soyez convaincant, vous serez étonné(e) du résultat. Parlez-leur et faites-le pour tout ce qui pousse, faites vous plaisir et prenez du plaisir à le faire... tout deviendra plus beau.
    Répondre à Fée du jardin
    Le 21/08/2016 à 14:39