Sapin de Noël et environnement

Sapin de Noël et environnement
Sapin de Noël et environnement

Symbole de festivités et de retrouvailles familiales, le sapin de Noël demeure un élément indispensable de décoration pendant les fêtes. Sa culture nécessite cependant l'emploi de produits phytosanitaires et son transport implique un impact nocif sur l’environnement.

Une tradition bien ancrée

Environ un foyer sur cinq choisit d'acheter un sapin de Noël chaque année, ce qui représente près de 6,5 millions de sapins de Noël vendus en France chaque année toutes catégories confondues, soit quelques 5,5 millions de sapins naturels pour 1 million de sapins artificiels.

Heureusement la majorité d'entre-eux ne sont plus arrachés sauvagement dans la nature, mais sont désormais cultivés à des fins commerciales sur une superficie estimée à plus de 5000 hectares en France, notamment dans le Morvan ou en Franche Comté. L’Épicéa est l'espèce la plus vendue dans notre pays mais elle est de plus en plus concurrencée par le Nordmann qui a l'avantage de ne pas perdre ses aiguilles et qui nous vient des pays de l'Est ou du Danemark.

Problèmes posés par la culture du sapin de Noël

De nombreuses ressources sont mises en œuvre pour la culture en mode agricole du sapin de Noël. Le cycle de vie d'un sapin de taille moyenne est de 7 à 10 ans pour une utilisation malheureusement limitée à seulement quelques semaines. On est en droit de se poser la question : la tradition justifie-t-elle de tels moyens ?

Les méthodes de culture, la coupe, le ramassage, et le transport ont un impact non négligeable sur l'environnement. En effet, les plantations engendrent une pollution des nappes phréatiques par les produits phytosanitaires employés, et bien que des efforts considérables aient été concédés depuis dix ans par les producteurs qui utilisent cinq fois moins de pesticides qu’auparavant, le problème reste d'actualité. Une convention a été signée en 2003 entre l’Association française du sapin de Noël naturel et le Parc naturel régional du Morvan pour le développement environnemental de la filière. Toujours est-il que de nombreux producteurs pressés par les impératifs commerciaux entretiennent leurs plantations à grands renfort d'herbicides néfastes pour la qualités des eaux.

Les insecticides utilisés pour lutter contre les insectes et les acariens afin d'obtenir une plante parfaite, à la ramure idéale, ne sont pas non plus sans danger. Le diazinon, pesticide à large spectre nuisible pour la biodiversité, est un poison extrêmement dangereux pour les oiseaux, les poissons et les êtres humains ; en cas d'ingestion il peut même s'avérer mortel. Son lessivage lors des précipitations naturelle pose donc un problème car lui aussi s'infiltre dans la nappe phréatique.

Alors pour ou contre le sapin naturel ?

La solution « sapin artificiel », n'est en aucun cas une solution écologique. Les matériaux le composant étant souvent issus de l'industrie pétrochimique et l'impact du transport étant trop important car ils sont pour la plupart produits dans des pays asiatiques. Pour finir le recyclage est absent et ils finissent incinéré, ce qui d'autant plus problématique que les derniers modèles proposés par les grandes surfaces intègrent parfois les éclairages.

Des solutions alternatives sont recherchées pour changer les pratiques culturales du sapin naturel et se tourner vers des conditions de culture plus respectueuses de l’environnement.

La plantation du sapin naturel s'effectue sur des terres inutilisables pour l’agriculture classique, qui seraient alors laissées en friches. Il n'y a donc pas de déforestation au profit de ces plantations qui dans leur jeune âge absorbent plus de gaz à effet de serre que les arbres adultes.

A chacun de faire son choix en toute connaissance de cause !

Lire aussi
Le sapin de Noël Le sapin de Noël

Les légendes et les traditions s'emmêlent autour du sapin de Noël. Popularisé en Alsace puis en Allemagne, le sapin de Noël brillamment décoré est aujourd'hui une institution dans pratiquement tous...

Planter son sapin de Noël Planter son sapin de Noël

Il était resplendissant orné de boules colorées et de guirlandes lumineuses, mais la période des fêtes a une fin qui ne doit pas correspondre avec celle du sapin s'il est en motte. Une...

Bien choisir son sapin naturel pour Noël Bien choisir son sapin naturel pour Noël

Forme, taille, présentation, coloris..., les producteurs français de sapins de Noël s'engagent à offrir un très large choix aux consommateurs pour combler toutes les attentes et correspondre à tous...

Des jardinières pour Noël Des jardinières pour Noël

Aujourd’hui, le décor de Noël s'ouvre vers l'extérieur ! Venue d'Europe du Nord, l'envie nous gagne de donner à nos fenêtres, façades et jardins leurs joyeuses parures de fête. Des concours...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Chico (Mayenne)
    "La plantation du sapin naturel s'effectue sur des terres inutilisables pour l’agriculture classique, qui seraient alors laissées en friches. Il n'y a donc pas de déforestation au profit de ces plantations qui dans leur jeune âge absorbent plus de gaz à effet de serre que les arbres adultes." Ce n'est pas vrai partout, de très bonnes terres agricoles ont été souillé par les sapins de noël en Mayenne.
    Répondre à Chico
    Le 06/04/2017 à 11:20
  • Angèle (île de france)
    Je suis entièrement d'accord sur le fait qu'il est inintéressant d'opter pour le sapin artificiel, ça n'a rien d'écologique
    Répondre à Angèle
    Le 25/11/2014 à 12:35