Savoir où planter ses arbustes

Chaque jardin possède un écosystème qui lui est propre, divisé en plusieurs zones présentant ou non un intérêt pour la plantation des arbustes. Encore faut-il savoir les déterminer pour s'assurer une réussite optimale.

Arbres et arbustes installés en fonction de leurs besoins
Arbres et arbustes installés en fonction de leurs besoins

Les microclimats du jardin

Chaque jardin possède ses spécificités. Exposition, climat et nature du sol vous aideront à déterminer l'emplacement idéal pour y planter vos arbustes.

1- L'exposition

Exposé plein Sud, le jardin pourra accueillir la majorité des arbustes fleuris ou à feuillages panachés car contrairement à ce que l'on peut imaginer cette exposition, n'est pas la plus délicate, excepté dans les régions très chaudes et sèches où le choix des plantes devra être fait en conséquence. Une exposition à l'Est pose un peu plus de soucis, car le soleil matinal après une gelée peut faire éclater les tissus des plantes. Les vents dominants viennent aussi bien souvent de l'Est, desséchant les végétaux, cassant les branches et induisant une évaporation plus importante. Une exposition à l'Ouest évitera le phénomène de brûlure après le gel, les arbustes seront soumis au soleil de l'après-midi et auront moins de prise directe au vent. Au Nord, le froid et l'humidité sont plus importants, on y plantera des arbustes rustiques, pouvant tolérer un faible ensoleillement.

2- Le climat

Chaque région, voire micro-région comporte son climat, bien au delà des spécificités entre le Nord et le Sud. Toutefois, dans le Nord et les régions montagneuses il sera judicieux de planter des arbustes adaptés au froid et à l'humidité. Évitez les sujets non rustiques, d'origines méditerranéennes ou tropicales qui auraient bien du mal à s'installer.

Les précipitations sont un autre paramètre important. Certaines régions sont soumises à des pluies régulières et très fréquentes. Les arbustes devront être choisis en fonction de cet état de fait. Quant à la neige, elle peut constituer une bonne protection hivernale contre le froid, mais dans les régions où elle est abondante, vous choisirez de préférence des arbustes bien rustiques et aux branches assez souples ou fortes pour ne pas se casser sous son poids.

Dans les régions très chaudes où l'été est très sec et l'hiver doux, vous pourrez introduire des sujets plus frileux appréciant ce type de conditions et résistant bien à la sécheresse afin d'éviter d'arroser continuellement.

Les régions soumises à des brouillards épais et fréquents mais où la température est douce plairont à de nombreux arbustes car la rosée déposée facilite les échanges gazeux et fait bien sûr monter le taux d'hygrométrie. Par contre, les plus fragiles risquent d'être sensibles aux maladies cryptogamiques.

3- La nature du sol

Acide, calcaire fertile, pauvre ou équilibré, le sol de votre terrain déterminera en partie le choix de vos arbustes. Inutile d’essayer de faire pousser des végétaux calcifuges et requérant un sol frais comme les rhododendrons ou les camélias dans la garrigue marseillaise ! Vous vous heurteriez à des déconvenues. Préférez toujours choisir vos arbustes selon leurs besoins spécifiques.

Lire aussi
Planter une haie d'arbustes persistants Planter une haie d'arbustes persistants

Une haie d'arbustes au feuillage persistant à bien des avantages : à la fois brise-vent et occultante elle a aussi pour avantage d'offrir un abri aux petits animaux du jardin.[...]

Bien planter échalottes et oignons Bien planter échalottes et oignons

Pour planter des oignons ou des échalotes c'est de les planter au bol. Remplir un bol a soupe de terre jusqu'au ras bord bien tasser y faire un petit trou[...]

La taille des arbustes La taille des arbustes

Certains arbustes nécessitent une taille mais pourquoi, quand et comment tailler ?

Comment planter et entretenir la pomme terre ? Comment planter et entretenir la pomme terre ?

Quand planter les pommes de terre ? Comment les planter ? Quand les récolter ? Faut-il les butter ? Faut-il les arroser ? Quelles sont les principales maladies ? Quel[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire