La scarification des graines

Parfois la nature a besoin d'un petit coup de pouce pour accélérer le processus de germination de certaines graines. Les jardiniers pressés vont adorer la méthode de scarification ! Avec elle, ils gagneront un temps fou sur l'apparition de la plantule tant attendue.

Graines de flamboyants scarifiées et trempées dans l'eau 24h
Graines de flamboyants scarifiées et trempées dans l'eau 24h

La graine, un miracle de la nature

Provenant de l'ovule, conservant sa forme mais évoluant au niveau de la dimension, la graine contient tout le potentiel pour former une nouvelle plante. Si l'on y réfléchit, il est fantastique qu'une si petite graine donne un jour un arbre gigantesque et pourtant cela fait partie des miracles de la Nature!

Une graine est en général composée de trois parties :

  • l'embryon comprenant le ou les cotylédons qui se transformeront en parties aériennes (feuilles, tiges...) et la radicule première racine à pointer dans le sol lors de la germination et qui se divisera en un système racinaire plus complexe au fil du temps ; L'embryon contient tout le patrimoine génétique de la graine, il s'agit donc de sa partie essentielle.

  • l'albumen qui sert de réserves nutritives à l'embryon et dont la durée de vie est variable ;

  • le tégument qui constitue l'enveloppe protectrice de l'embryon et de l'albumen. Ce tégument présente à sa surface le hile (cicatrice marquant le point d'attache de la graine dans son enveloppe) et le micropyle (partie qui va s'ouvrir pour laisser sortir la plantule).

Notons que chez les graines exalbuminées, les cotylédons possèdent leurs propres réserves et remplissent toute la graine, il n'y a donc pas d'albumen dans ces graines.

Focus sur le tégument

Le tégument d'une graine constitue sa protection, son enveloppe externe. Sa dureté varie d'une plante à l'autre et permet à la graine de se conserver plus longtemps intacte, par exemple lorsque les conditions climatiques ne permettent pas une germination immédiate. Le problème se pose alors pour le jardinier qui désire faire germer ce type de graine sans attendre : la scarification constitue une bonne solution pour accélérer le processus de germination.

En quoi consiste la scarification d'une graine ?

Le scarification est un acte mécanique permettant de fragiliser le tégument, de diminuer son épaisseur ou de le couper à un endroit pour faciliter la germination et accélérer d'autant son processus. Si la graine était plantée telle quelle, il faudrait que cette enveloppe très robuste s'ouvre d'elle-même, ce qui, selon les graines peut prendre un temps considérable. En fragilisant le tégument, la pénétration de l'eau est favorisée, (certains téguments sont imperméables). L'eau va aider au processus de ramollissement du tégument et à la germination de la graine. L'enveloppe sera ainsi moins dure à percer par la radicule et le ou les cotylédons qui se développeront plus rapidement.

Quelles graines doit-on scarifier ?

En général, les grosses graines recouvertes d'un tégument épais, imperméable et robuste profiteront pleinement de la scarification. Si vous avez un doute, vous pouvez réaliser ce simple test : placez votre graine dans un verre d'eau le soir. Le lendemain matin si la graine est restée intacte, qu'elle n'a pas gonflé, il sera nécessaire de la scarifier. Certaines petites graines à la peau dure doivent aussi être scarifiées, elles le seront en groupes, contrairement aux grosses graines que l'on scarifie individuellement.

Comment scarifier une grosse graine ?

Il existe plusieurs techniques pour sacrifier une grosse graine.

1- L'entaille

Munissez-vous d'un greffoir ou d'un couteau très bien affûté. Désinfectez la lame au préalable.

Réalisez une entaille dans le tégument pour laisser apparaître l'albumen (partie juste en dessous de l'enveloppe) sans le blesser. Entaillez toujours à l'opposé de la radicule, mais attention à ne pas détériorer le cotylédon lors de l'opération. En cas de doute entaillez la graine dans sa partie haute mais pas à son sommet.

2- Le papier de verre

Choisissez un papier de verre à grain fin pour frotter votre graine dessus. Vous pouvez la poncer intégralement sauf au niveau de la radicule. Le but de l'exercice : la rendre poreuse à l'eau.

Comment scarifier de petites graines ?

Avec du ruban adhésif double face, fixez un papier de verre de faible granulométrie sur une table. Versez les petites graines sur le papier de verre.

Munissez-vous d'une autre feuille de papier abrasif et plaquez-la contre les graines en réalisant des mouvement de va-et-vient.

Autre méthode : collez du papier de verre dans une boîte d'allumettes en couvrant toutes les surfaces, remplissez-la de graines puis secouez la boîte quelques minutes.

Comment savoir si la scarification est réussie ?

Recommencez le test du verre d'eau. Si le matin, les graines ont gonflé, c'est que la scarification est réussie. Sinon recommencez l'opération de scarification jusqu'à ce que le résultat soit probant.

Lire aussi
La scarification de la pelouse La scarification de la pelouse

La scarification est une méthode qui permet de régénérer un gazon ancien, envahi par les mousses et une légère couche de feutrage bloquant les échanges gazeux et le passage de[...]

Reconnaitre les bonnes graines Reconnaitre les bonnes graines

Pour savoir si vos graines en sachet sont encore bonnes à planter, versez vos graines dans un bol d'eau. Si les graines restent en surface c'est que les graines ne[...]

Germination et inventaire des graines Germination et inventaire des graines

Gérard BOURGES nous conseille sur la conservation, l'inventaire et la germination des graines

L'échange de graines L'échange de graines

Geste pourtant bien naturel basé sur le partage, l'échange de graines prend de nos jours une connotation illégale. Avec l'avènement des hybrides F1 de plus en plus répandus et les[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Danieleam (Bourgogne)
    Encore un super truc. Mille merci pour tous ces conseils
    Répondre à Danieleam
    Le 05/05/2019 à 09:47
  • Mauki (IDF 93 )
    Ca fonctionne aussi sur les noyaux comme celui de l'avocat
    Répondre à Mauki
    Le 05/05/2019 à 06:57
  • Khames labgaa (Djelfa)
    Merci,une méthode formidable et économique pour gagner du temps surtout pour les pépiniéristes qui sèment les graines à noyaux comme l'amandier, le pistachier, l'abricotier ainsi que les gaines de noix, encore grand merci.
    Répondre à Khames labgaa
    Le 30/04/2019 à 17:38