Charançon de l'agave

Charançon de l'agave, Scyphophorus acupunctatus

Les dégâts en résumé

Responsable : La larve de Scyphophorus acupunctatus
Dégâts apparents : Brunissement de la base des feuilles, affaissement des feuilles et dépérissement de la plante.
Période des dégâts : Printemps/été.
Plantes les plus sensibles : Agaves, dracaena, yucca, dasylirion.
Conditions favorables : Une température élevée.

Les traitements

Traitement préventif

Élimination systématique des feuilles atteintes, pièges à phéromones.

Traitement biologique

Steinernema carpocapsae, Beauveria bassiana, piégeage.

Traitement chimique

Confidor.

Conseils

Le charançon de l'agave (Scyphophorus acupunctatus) est un coléoptère originaire du Mexique qui a été introduit avec des plantes importées dès 1998 en Europe. Depuis 2007, les dégâts sont notables en France.

Scyphophorus acupunctatus est un petit coléoptère de couleur noire de 10 à 15 mm de longueur. Il est reconnaissable à son long rostre incurvé et à ses élytre nervurés.

Le charançon se manifeste surtout lorsque les températures sont très élevées et que le climat est sec. Si la situation lui convient, 4 à 5 générations peuvent se succéder en une seule année. La femelle fécondée pond alors ses œufs dans les feuilles de la plante ou dans sa tige selon l'espèce. Les larves issues de ces œufs vont doucement migrer à la base de la plante en creusant des galeries dans les feuilles et toutes les parties charnues. Les larves passeront ensuite par 4 stades avant de se transformer en pupe à l'abri d'un cocon, elles y resteront jusqu'au moment opportun pour se reproduire.

Les plantes atteintes sont rongées de l'intérieur, cela engendre des attaques bactériennes et fongiques, la plante dépérit alors et meurt rapidement.

La lutte commence par la prévention en observant la zone attentivement à l'affût d'adultes. Il est aussi intéressant de placer des pièges à phéromones pour attraper les mâles et déterminer la période d'éventuelles attaques.

Toute feuille présentant un brunissement à sa base, un signe de pourrissement ou la présence de galeries devra être coupée et immédiatement détruite par le feu.

Pour lutter contre une attaque avérée, pulvérisez des nématodes parasitoïdes comme Steinernema carpocapsae qui viendront coloniser les larves et les tuer.

Il est aussi possible de verser au cœur des plantes une préparation à base de Beauveria bassiana, un micro-champignon très efficace contre les larves.

Lire aussi
Charançon rouge du palmier, Rhynchophorus ferrugineus Charançon rouge du palmier, Rhynchophorus ferrugineus

Le charançon rouge est un coléoptère originaire des îles indonésiennes et de l'Inde méridionale. Il détruit sur ses terres d'origine les plantations de cocotiers ; il est donc considéré comme...

Fin de vie spectaculaire pour l'Agave d'Amérique Fin de vie spectaculaire pour l'Agave d'Amérique

Évocateur des paysages du Sud, l'Agave americana offre sa silhouette graphique aux rayons brûlants du soleil sans jamais le craindre. Parfois il se pare d'une étrange tourelle de plusieurs mètres...

Agave americain, Agave americana Agave américain, Agave americana

Même si on le croise un peu partout autour du bassin méditerranéen, l'Agave americana n'en est pas originaire. En effet, il nous vient du Mexique et, à l'instar du mimosa ou du figuier de Barbarie,...

Agave ferox, Agave salmiana var. ferox Agave ferox, Agave salmiana var. ferox

Agave salmiana var. ferox fait partie de la grande famille des Agavacées pratiquement tous originaires du Mexique et des zones désertiques des Etats-Unis. Certaines espèces se sont naturalisées sur...

Vos commentairesAjouter un commentaire