A LA UNE »
Histoires de Frêne

Tâches noires du rosier

Tâches noires du rosier, Marssonina rosae

Dégâts

Responsableun champignon pathogène, Marssonina rosae, spécifique des rosiers. Une autre espèce du champignon Marssonina s’attaque au fraisier, provoquant la maladie des taches pourpres du fraisier.
Dégâtsles feuilles se marquent progressivement de taches brun pourpré foncé à noires. Ces taches sont souvent auréolées de jaune. Elles se multiplient et peuvent confluer, puis les feuilles jaunissent et tombent prématurément. Lorsque l’attaque est importante, le rosier peut être largement défeuillé dès la fin de l’été. Le champignon responsable passe l’hiver dans les fissures de l’écorce, sur les écailles de bourgeons et sur les feuilles malades restées au sol. L’aspect esthétique du rosier est bien sûr atteint, mais aussi sa vigueur, surtout lorsque la maladie réapparait année après année, car l’arbuste perd alors ses feuilles de plus en plus tôt en saison.
Périodede mai-juin à la chute des feuilles.
Plantesles rosiers, mais avec une sensibilité variable suivant les variétés ou les espèces.
Conditionsles périodes humides et douces du printemps, puis de l’été, ainsi que les alternances estivales de sécheresse et humidité.
Tâches noires du rosier, Marssonina rosae
» Proposer une photo

Traitements

Traitement préventif

la première mesure essentielle et indispensable consiste à ramasser régulièrement et brûler les feuilles malades tombées au sol, afin de limiter les risques de réinfestation.  Evitez aussi la plantation des rosiers dans les endroit humides où l’air circule peu.

Traitement biologique

Il est bon d’intervenir à titre préventif dès la fin du mois de mai pour les rosiers sensibles à la maladie, par des pulvérisations de décoction de prêle, renouvelées toutes les 2-3 semaines, car les traitements curatifs ont peu d’efficacité.

Traitement chimique

utilisez un fongicide à base de cuivre ou de myclobutanil dès le printemps pour les variétés sensibles, ou bien dès l’apparition des premières taches, et renouvelez le traitement à plusieurs reprises, à 2-3 semaines d’intervalle.

Conseils

La meilleure prévention possible contre la maladies des tâches noires du rosier consiste à ne retenir que des espèces ou variétés peu sensibles à cette maladie, car les variétés sensibles sont irrémédiablement touchées, avec plus ou moins d’ampleur selon les années. Les rosiers botaniques sont en règle générale peu sensibles. Quelques variétés à conseiller également : ‘Pierre de Ronsard’, ‘Marie Curie’, ‘Rusticana’, ‘Iceberg’ parmi les rosiers modernes, ‘Blush Noisette’, ‘Jacques Cartier’ et les rosiers Rugosa parmi les rosiers anciens.

Chez les rosiers les plus touchés par la maladie des tâches noires, les rameaux peuvent également présenter de petites taches noires. Lors de la taille, rabattez les tiges largement sous ces parties tachées.

Attention à l’arrosage : à éviter, l’arrosage par aspersion du feuillage, surtout en période chaude estivale, car il favorise la propagation de la maladie des tâches noires !

Lire aussi
L'ail contre les tâches noires des rosiers L'ail contre les tâches noires des rosiers

J'ai essayé et ça marche de planter des gousses d'ail (3 ou 4) autour des rosiers et pour lutter contre l'oïdium des rosiers toujours, planter de la ciboulette au pied[...]

Rosier du père Hugo, Rosier jaune de Chine, Rosa hugonis Rosier du père Hugo, Rosier jaune de Chine, Rosa hugonis

Rosa hugonis est un rosier botanique, soit une espèce de rosier sauvage, appartenant à la grande famille des Rosacées. Proche du rosier sauvage européen, Rosa pimpinellifolia, le rosier...

Rosier rugueux, Rosier du Japon, Rosa rugosa Rosier rugueux, Rosier du Japon, Rosa rugosa

Le rosier rugueux est un rosier sauvage aux roses simples rose à blanches qui produiront des cynorhodons comestibles.

Des fleurs noires au jardin Des fleurs noires au jardin

Appréciées pour leur originalité et leur côté graphique inimitable, les fleurs noires sont l'atout surprenant du jardin qu'elles magnifient de leurs reflets irisés ou veloutés. Voyons comment leur...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • BastouneB (Ain)
    Pour le traitement preventif biologique, si vous avez un bon compost (fait maison, pas du compost en sac plastique qui ne contient AUCUN micro-organismes), qui sent bon (pas de putréfaction), prenez un peu de compost, mélanger-le vigoureusement dans de l'eau et aspergez bien les feuilles (dessus et dessous) et les branches de vos rosiers, ca devrait faire du bien ! Idealement au printemps, avant que les taches reviennent.
    Répondre à BastouneB
    Le 24/07/2020 à 14:49
  • Diane Lapointe
    Merci pour vos conseilles
    Répondre à Diane Lapointe
    Le 11/06/2013 à 00:26
  • Diane Lapointe
    Merci pour vos conseiilles
    Répondre à Diane Lapointe
    Le 11/06/2013 à 00:25
  • Marie Rose Pinaud
    Ajouter un commentaire...
    Répondre à Marie Rose Pinaud
    Le 08/06/2013 à 13:33
  • Isa Python
    Merci pour toutes ces infos ! C'est "tache" sans accent, au fait.
    Répondre à Isa Python
    Le 26/11/2012 à 10:54