Les sources de pollution dans la maison

Les divers polluants présents dans une maison ont une action insidieuse sur la santé de ses occupants. Pourquoi nos intérieurs sont-ils pollués, par quels agents et comment y remédier ? Des questions de la plus haute importance qui méritent d'être traitées.

Quelles sont les sources de pollution dans la maison ?
Quelles sont les sources de pollution dans la maison ?

Les COV

Les composés organiques volatils ne sont pas visibles mais bien présents dans l'air, provoquant nombreuses réactions chimiques dont une production accrue d'ozone. Les plus fréquents sont le toluène, le butane, le benzène, le formaldéhyde, l'acétone et l’éthanol. Ces composés sont très présents dans les solvants utilisés dans la plasturgie, la métallurgie, la construction, le bâtiment … Certains d'entre-eux comme le benzène sont classés cancérogène, mutagène, et reprotoxique (CMR). Dans nos habitations, ils émanent des peintures, des vernis, des parquets, des papiers et des colles, mais aussi des mobiliers modernes en bois aggloméré et des produits de nettoyage.

Les symptômes d'une exposition aux COV se traduisent par des irritations des voies ORL, une toux, un inconfort thoracique, des essoufflements.

Les moisissures et autres allergènes

Les animaux domestiques peuvent être la source de réaction allergiques, tout comme les acariens présents dans la literie, les canapés ou les tapis. Dans les logements humides et mal isolés, les moisissures se développent, libérant dans l'air les spores microscopiques des champignons qui les composent. Des maladies respiratoires, comme l'asthme ou des rhinites et bronchites sont alors développées.

Les ondes

Les champs électromagnétiques constituent eux aussi une source de pollution importante. Le réseau électrique domestique est en cause, tout comme les technologies sans fil que sont les téléphones portables, le Wifi ou le Bluetooth.

Les diverses études effectuées attestent des effets biologiques de ces ondes au niveau même des cellules. Le recul étant encore trop court, on ne peut que constater des symptômes comme des soucis de mémoire, une fatigue chronique, des nausées, des maux de tête, des insomnies mais aussi des palpitations et des arythmies cardiaques sans oublier une perturbation du système endocrinien et immunitaire.

Le monoxyde de carbone

Ce gaz indétectable et inodore est la cause chaque année d'intoxications mortelles. Les appareils de chauffage mal entretenus en sont souvent la cause. D'autres particules de monoxyde de carbone sont émises par le tabac, les bougies, les fumées de cheminées ou tout simplement la cuisson des aliments. Maux de tête, nausées, vomissements sont les premiers symptômes, il faut alors aérer la pièce de toute urgence.

Lire aussi
Le test du cresson pour évaluer la pollution d'un sol Le test du cresson pour évaluer la pollution d'un sol

Plante très réactive à la nature du sol, le cresson alénois peut être utilisé pour déceler la présence d'éventuelles sources de pollution dans la terre et ainsi en tirer les[...]

Le parc des Sources à Vichy (03) Le parc des Sources à Vichy (03)

L'histoire du Parc des Sources de Vichy se confond avec celle de la station thermale. Mondain et élégant, le plus ancien parc de la ville d'eau est l'endroit où palpite[...]

10 arbustes résistants à la pollution 10 arbustes résistants à la pollution

En ville, la pollution règne souvent en maître mettant à mal les organismes vivants dont les végétaux font bien sûr partie. Voici une sélection de 10 arbustes qui tolèrent ces[...]

Dans la maison, ces plantes qui veillent sur notre santé Dans la maison, ces plantes qui veillent sur notre santé

Véritables êtres vivants, rares sont les plantes d'intérieur qui nous veulent du mal. Bien au contraire ! Savez-vous que nombreuses sont celles qui purifient notre air et nous protègent des ondes[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Mamie vivace (Picardie)
    Pas facile d'éviter toutes ces pollutions peut-être avec des plantes dites dépolluantes ?
    Répondre à Mamie vivace
    Le 22/12/2018 à 19:03