Gommier bleu, Eucalyptus commun

Gommier bleu, Eucalyptus commun, Eucalyptus globulus

Botanique

N. scientifique Eucalyptus globulus
Synonyme Eucalyptus divaricata
Famille Myrtacées
Origine Australie
Floraison juin
Fleurs crème
Typearbre de haute taille
Végétationvivace
Feuillage persistant
Hauteur35 à 40 m

Planter et cultiver

Rusticité peu rustique, de - 6° C à -10 °C
Exposition soleil
Soltolérant
Acidité acide à basique
Humidité humide à sec
Utilisationarbre isolé, arbuste, bouquet
Plantationprintemps
Multiplicationsemis
Gommier bleu, Eucalyptus commun, Eucalyptus globulus

Eucalyptus globulus, gommier bleu ou eucalyptus commun, est un grand arbre persistant appartenant à la famille des Myrtacées. Il est originaire du sud-est de l’Australie ; il est l’emblème de la Tasmanie. Le gommier bleu est certainement l’un des plus grands arbres existants : le plus vénérable Eucalyptus de Tasmanie vivant en ce moment culmine à 90 m et possède un tronc de 5 m de diamètre. Largement cultivée à travers le monde, cette essence est davantage adaptée au climat méditerranéen, il a été d’ailleurs largement planté en Espagne et au Portugal. Il est utilisé en foresterie, cultivé pour son bois de chauffage, pour la pâte à papier ou son huile essentielle. Il n’est pas recommandé de le planter près des habitations.

Description de l’Eucalyptus de Tasmanie

Le gommier bleu est un arbre de croissance très rapide, de l’ordre de 2 m par année. Il forme un arbre au tronc droit, haut de 20 m en 10 ans, atteignant le plus souvent une stature adulte entre 35 et 40 m. Son tronc très élancé porte assez peu de branches.   D’ailleurs, régulièrement quelques branches se décrochent.

Son écorce est assez lisse, claire, se détachant en grandes lames.

Ses feuilles juvéniles d’Eucalyptus globosa sont ovales et opposées, pruinées de bleu. Les branches matures possèdent des feuilles alternes en forme de croissant, vertes et luisantes. Elles dégagent une forte odeur d’eucalyptus lorsqu’on les froisse, quoiqu’un peu moins agréable que celle des autres espèces.

Les fleurs se développent à l’aisselle des feuilles, remplies d’étamines, elles ressemblent à de petites boules pelucheuses crème ; elles sont mellifères. Les fruits, des cupules sèches de 1 à 2 cm, libèrent de nombreuses graines.

Certaines botanistes estiment que d’Eucalyptus globasa recouvre plusieurs sous-espèces :

  • Eucalyptus globulus subsp. bicostata, appelé aussi E. bicostata
  • Eucalyptus globulus subsp. globulus, appelé aussi E. globulus qui correspond au gommier bleu
  • Eucalyptus globulus subsp. maidenii, appelé aussi E. maidenii
  • Eucalyptus globulus subsp. pseudoglobulus, appelé également Eucalyptus  pseudoglobulus

Quelles sont les conditions de croissance de l’eucalyptus commun ?

Rusticité. Le gommier bleu est rustique jusqu’à -6°C.  Il peut également survivre avec des gelées descendant jusqu’à -10 °C à condition que le froid s’installe progressivement, en effet, il croît éventuellement même en hiver, et donc la lente baisse des températures lui permet de stopper cette croissance et de devenir plus rustique car les rameaux en cours de croissance sont  gélifs.

Eucalyptus globulus est très tolérant sur ses conditions de cultures. Il accepte de se développer en sol acide ou basique, sec ou humide.  Par contre, il supporte mal le vent qui dessèche ou casse ses jeunes rameaux grandis rapidement. Il accepte les sols pauvres et superficiels.

Le gommier bleu demande une exposition ensoleillée ou mi-ombre et offre de meilleurs résultats lorsqu’il  est planté groupé en petit bosquet.

Il doit être planté loin des constructions à cause de son enracinement superficiel, mais puissant et l’éventuelle chute de grosses branches mortes.

Eucalyptus globosa se repique très jeune à partir d’arbre en pot car il ne supporte pas la perturbation des racines.  Il ne peut survivre longtemps en pot. On peut même choisir de l’installer à partir de semis direct: les graines germent en 3 semaines et sont capables de produire un arbre juvénile de 2 m en une année.

Le saviez-vous ?

L’huile essentielle d’Eucalyptus globulus est antiseptique . Elle est parfois utilisée dans la lutte contre les infections respiratoires ou pour désinfecter les plaies. Mais très puissante, elle doit être utilisée avec précaution car absorbée en surdosage, elle peut causer la mort.

Les feuilles froissées sont utilisées pour éloigner les insectes ou pour désodoriser .

Espèces et variétés de Eucalyptus

Environ 600 espèces

  • Eucalyptus parvifolius, le gommier à petites feuilles
  • Eucalyptus globulus, l’eucalyptus commun
  • Eucalyptus deglupta, l’eucalyptus arc-en-ciel
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Gommier cidre, Gommier de Gunn, Eucalyptus gunnii Gommier cidre, Gommier de Gunn, Eucalyptus gunnii

Eucalyptus gunni, l'eucalyptus de Gunn, ou le gommier cidre est un arbre de grand développement appartenant à la famille des Myrtacées. Le gommier cidre est originaire de Tasmanie. Il fait[...]

Gommier à petites feuilles,  Eucalyptus parvula Gommier à petites feuilles, Eucalyptus parvula

Le gommier à petites feuilles, Eucalyptus parvula, auparavant nommé Eucalyptus parvifolia est un arbre de la famille des Myrtacées. Entre 500 et 600 espèces et variétés d'Eucalyptus croissent en...

Gommier, Eucalyptus Gommier, Eucalyptus

Originaire d'Australie l'Eucalyptus est présent dans toutes les régions tropicales, subtropicales et tempérées, ainsi que sur le pourtour méditerranéen où il s'est naturalisé. Très exigeant en eau...

Les bienfaits de l'eucalyptus Les bienfaits de l'eucalyptus

Implanté depuis peu dans le sud de l'Europe, l'eucalyptus commun séduit par son écorce aux reflets argentés, ses longues feuilles effilées vert grisâtre... et sa faculté à soulager nombreux de[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Berlobien (Bretagne)
    Je ne trouve aucune réponse à la possibilité d'utiliser le broyage de l'écorce et du feuillage de l'eucalyptus en tant que paillis. Y a-t-il un risque compte-tenu de l'importance en tanin contenu dans ces déchets végétaux ?
    Répondre à Berlobien
    Le 24/03/2020 à 09:18