Fougère laineuse

La fougère laineuse, Cheilanthes lanosa est une fougère xérophyte de climat froid au beau feuillage gris. Rustique, puisqu’elle est native des États-Unis, cette surprenante fougère pousse en plein soleil et au sec ; adaptée au sol pierreux ou à la rocaille, fixée dans les vieux murs ou en pot.

Fougère laineuse, Cheilanthes lanosa

Botanique

N. scientifique Cheilanthes lanosa
Synonymes Myriopteris lanosa, Allosorus lanosus, Hemionitis lanosa
Famille Pteridacées
Origine Amérique du Nord
Floraison été à automne
Fleurs plante sans fleurs
Typefougère, plante cultivée pour feuillage, plante xérophyte
Végétationvivace
Feuillage persistant
Hauteur15 à 30 cm

Planter et cultiver

Rusticité très rustique, jusqu'à -28 °C
Exposition plein soleil, mi-ombre, ombre légère
Solsol graveleux ou pierreux
Acidité acide à légèrement basique
Humidité résistante à la sécheresse
Utilisationjardin de gravier, muret, rocaille, pot
Plantationprintemps, automne
Multiplicationsemis de spores, division
Fougère laineuse, Cheilanthes lanosa

Cheilanthe lanosa ou Myriopteris lanosa est une fougère rustique et terrestre appartenant à la famille des Ptéridacées. La fougère laineuse appelée hair-lip fern par les Américains est originaire des États-Unis, présente sur la moitié est du pays, de la frontière nord jusqu’au Mexique ; elle croît accrochée aux falaises ou sur des pentes rocheuses. La fougère laineuse y est assez rare et parfois en danger, mais fait cependant l’objet d’une culture pour le jardin ornemental. La fougère laineuse au beau feuillage reviviscent est en même temps très rustique et xérophyte.

Description de Cheilanthes lanosa

La fougère laineuse est une petite fougère haute de 15 à 30 cm, s’étalant lentement avec les années grâce à son un rhizome traçant épais et laineux de 8 mm de diamètre. Son feuillage est dense et dressé, il suit une fissure de la roche, d’un mur ou s’étale plus régulièrement dans un sol graveleux.

Ses frondes, longues de 15 à 20 cm sont 2 fois pennées. Les pétioles sont sombres et poilus, les pennes sont serrés, d’un beau vert bleuté, un peu argentés du fait de la présence de nombreux poils. Le nom vernaculaire américain traduit par "fougère à lèvres poilues" fait référence aux sporanges incurvés qui bordent ses frondes fertiles.

Cheilanthe lanosa est spécialement adaptée pour supporter la sécheresse. Ses poils laineux captent l’humidité offerte par la rosée, tout en protégeant l’épiderme de l’évapotranspiration. De plus, les feuilles de cette fougère s’enroulent en cas de déficit hydrique, au point d’avoir l’air desséchées, mais c’est une manière de protéger les tissus de la dessiccation. Dès qu’il pleut, elles se regonflent, se déroulent et reprennent leur forme verte initiale et leur capacité à faire la photosynthèse : la fougère laineuse est reviviscente.

Comment cultiver et utiliser la fougère laineuse ?

Cheilanthes lanosa demande un substrat très drainant : un sol graveleux, un jardin de gravier, un talus, une rocaille, elle peut même être accrochée dans un vieux mur ou être cultivée en auge ou pot. N’importe quel substrat drainant, acide à basique, lui convient, même des graviers calcaires.

Elle est résistante à la sécheresse et à la surchauffe du soleil direct ; elle accepte le plein soleil, la mi-ombre ou encore l’ombre claire.

La fougère laineuse est assez facile à installer en saison pluvieuse, soit en automne ou au printemps. Dans un mur, elle sera fixée dans une fissure ou un trou, puis éventuellement brumisée à l’eau de pluie la première année s’il fait vraiment très sec durant le premier été.

Lorsque la fougère laineuse entre en phase sèche (enroulée pour cause de sécheresse), il ne faut pas la toucher ou la manipuler car elle est fragile, plutôt cassante ; si vous voulez la revoir plus verte, il faut l’asperger d’eau pendant quelques jours. Sinon, il suffira d’une bonne pluie pour la voir revivre.

Entretien

Attention de ne pas ôter des feuilles qui semblent sèches alors qu’elles sont en pause. Le nettoyage de la souche si besoin, ne doit se faire qu’en période humide, lorsque ses feuilles sont entièrement déroulées et bien vertes.

Comment multiplier Cheilanthes lanosa ?

Les rhizomes assez longs peuvent être divisés. Cette division aura lieu pendant que les feuilles sont ‘au vert’, le mieux déroulées possible. Les petites divisions seront brumisées pendant quelques semaines.

Espèces et variétés de Cheilanthes

Une quarantaine d’espèces de fougères dans ce genre

  • Cheilanthes maderensis, de Madère
  • Cheilanthes pteridioides, une espèce méditerranéenne
  • Cheilanthes feei, autre espèce nord-américaine
  • Cheilanthe argentea, au revers des frondes couvert de cire blanche
  • Cheilanthes lendigera, aux belles frondes régulières
  • Cheilanthes pulchella, fougère aux frondes vert jaune
Lire aussi
Fougère-aigle, Grande fougère, Pteris aquilina Fougère-aigle, Grande fougère, Pteris aquilina

La fougère-aigle (appelée également Grande fougère) est une des plantes les plus courantes dans le monde. On peut la trouver sur tous les continents. En France, il est très fréquent[...]

Fougère plume d'autruche, Fougère allemande, Matteuccia struthiopteris Fougère plume d'autruche, Fougère allemande, Matteuccia struthiopteris

La Matteuccia struthiopteris ou fougère allemande fait partie d'un genre qui ne regroupe que trois espèces, toutes originaires des zones tempérées de l'hémisphère nord. Ces trois espèces possèdent...

Fougère arborescente du Mexique, Cibotium schiedei Fougère arborescente du Mexique, Cibotium schiedei

Cibotium schiedei, la fougère arborescente du Mexique, ou fougère-arbre mexicaine est une très belle espèce de fougère arborescente appartenant à la famille des Dicksoniacées. Elle est originaire...

Fougère en épée géante, Nephrolepis biserrata Fougère en épée géante, Nephrolepis biserrata

Nephrolepis biserrata est une belle fougère persistante de la famille des Polypodiacées. La grande fougère épée est une plante qui est distribuée dans de nombreuses régions tropicales du globe....

Vos commentairesAjouter un commentaire