Thé et café, vrais ou faux amis ?

Thé ou café ?
Thé ou café ?

Boisson plaisir d’un côté, boisson santé de l’autre, les vertus du café et du thé sont hétérogènes. Leur point commun : la caféine / théine. A travers le monde, le café et le thé sont des boissons quotidiennes qui ont à elles seules la force de rassembler. Boisson plaisir et santé, elles peuvent aussi être des boissons nécessaires qui renferment des vertus cachées.

Vous êtes plutôt THÉ ou CAFÉ ?

Les pays latins ont jusqu’à présent privilégié la consommation de café. Originaire d’Ethiopie, le café a été rapporté des conquêtes en Europe au XIIème siècle. Puis, avec l’ère industrielle, la pause-café est née, ainsi que les lieux de rassemblement qui portent le même nom. Le café symbolise alors la force du travailleur. Ainsi naissait son ancrage dans les traditions latines, comme en Italie, où rares sont les italiens qui ne commencent pas leur journée par un espresso.

En France, le café est la boisson la plus consommée après l’eau chaque année. Outre-Manche, c’est plutôt la consommation de thé qui prime. Originaire de Chine et du Japon, il fut introduit en Inde par les Anglais, puis importé. De là, est né le rituel du tea time tradition qui se répandit très rapidement dans toutes les couches sociales. Le thé est la plante la plus consommée au monde et boisson numéro 1 du petit déjeuner. Ces boissons sont à présent répandues dans tous les pays, avec un large choix de produits disponibles à la consommation. Mais que se cache-t’il derrière ces boissons chaudes, pleines d’arômes et de volupté.

Le thé, boisson vertu

Depuis des millénaires, le thé est au coeur des civilisations. Le rituel du thé traverse les cultures depuis la boisson cérémoniale au Japon, celle désaltérante dans le désert, à la boisson revitalisante en Chine et en Inde. Le thé est la plante la plus consommée au monde et boisson numéro 1 du petit déjeuner ! A tel point que l’on a oublié ses vertus thérapeutiques. Pourtant le thé est une vraie plante médicinale et intéresse de plus en plus les scientifiques. Ses bienfaits sur la santé ne sont plus à démontrer. Il existe plusieurs types de thé.

Le thé noir

Nous devons la fabrication du thé noir à nos voisins d’outre manche, les anglais. C’est un thé oxydé et fermenté en milieu humide afin qu’il développe son arôme et sa couleur cuivrée. C’est un un thé qui contient d’importantes flavonoïdes permettant de freiner chez la femme, la progression de l’ostéoporose. C’est une maladie fragilisant le squelette par le biais d’une réduction de la masse osseuse. Dans ce registre, le thé noir contient du calcium. Il permettrait via les antioxydants présents dans le thé noir, de réduire le risque d’infarctus du Myocarde. Les antioxydants contribuerait également à une meilleure circulation sanguine grâce à sa forte concentration en vitamine P permettant de renforcer la résistance des parois des vaisseaux.

Le thé vert

C’est surtout le thé vert qui a la palme des propriétés médicinales, du fait de sa non-fermentation. Il est celui qui possède le plus de propriétés bienfaisantes (à l’exception du très rare thé blanc). Cela est dû au fait qu’il s’agit d’un thé qui n’a pas subi de fermentation comme la plupart des autres types de thé. Savez-vous que le thé vert est un breuvage ayant  des vertus très intéressantes sur la santé ? Il possède des centaines de substances actives bénéfiques.

Il a un effet excitant doux, différent de celui du café. Il y a de la caféine dans le thé, mais en plus faible quantité que dans le café. Si on l’appelle parfois théine, elle reste la même molécule que celle que l’on trouve dans le café. Cependant son action est différente. En effet, dans le thé elle s’associe aux tanins contenus dans le thé, qui “lient” la caféine et lui assurent une diffusion beaucoup plus lente, douce et continue dans le sang. L’effet excitant du thé est donc plus doux et plus durable avec le thé qu’avec le café.

En tant que bon protecteur des cellules de l’organisme, le thé a des vertus antioxydantes grâce à la présence de polyphénols et flavonoïdes. Un  antioxydant est un élément qui va réduire l’action oxydante de certaines substances chimiques et qui protège votre corps contre l’action néfaste de ce que l’on appelle les “radicaux libres”. Les radicaux libres sont parfois excessivement développés dans notre corps à cause du stress, de mauvaises habitudes alimentaires, du tabac voir même de la pollution. En clair, l’effet antioxydant, c’est un effet qui ralentit le vieillissement prématuré et diminue le développement de certaines maladies grâce aux vitamines (A, C, B, E, PP).

Le thé possède également des vertus digestives et diurétiques. Pris pendant le repas, il aide à l’assimilation des graisses. Attention, le thé n’a pas d’effet sur le poids, mais sur la silhouette, il ne fait pas maigrir, il participe à la purification et au renouvellement du corps grâce à son effet “détox” qui élimine les toxines. Un effet détoxifiant sur le foie et facilitateur de la mort de cellules cancéreuses.

Le thé joue un rôle préventif dans les maladies cardiovasculaires en ayant une action sur le cholestérol et les triglycérides. En effet, il permet de limiter la formation de plaques d’athérome, responsable de l’obstruction des artères. Le mécanisme serait lié là encore aux antioxydants de cette plante qui empêcherait l’oxydation du mauvais cholestérol. Les polyphénols auraient aussi un effet contre la formation de caillots qui peuvent obstruer une artère.

Attention toutefois aux carences en fer car le thé restreint sa fixation en raison de la présence de tanins. Le consommer alors loin des repas ou après les repas pour ne pas bloquer l’assimilation du fer. La caféine présente dans le thé est un excitant , elle est donc à proscrire quatre à six heures avant d’aller dormir.

De manière générale, la consommation idéale de thé est de trois à quatre tasses par jour. pour garder toutes ses propriétés. Le thé doit infuser au moins trois minutes, être consommé chaud et rapidement afin que les composants, notamment les antioxydants, ne tombent pas au fond de la tasse et ne perdent pas leur efficacité. Préférez des thés avec la mention

“parfumés” ce qui signifie que le thé est parfumé avec une partie de la plante (feuilles, fleurs) ou des morceaux de fruits que des thés “aromatisés” avec des arômes de synthèse.

Le café

Que j’aime ta couleur café... 60% des français boivent du café le matin. Il existe principalement deux sortes de café : l’arabica et le robusta, plus corsé en goût que le premier. Le café est une des substances les plus étudiées au monde.

Les récentes avancées de la recherche ont mis en évidence que le café joue un rôle protecteur et préventif dans le diabète de type 2 et sur la maladie de Parkinson et sur un certain nombre de cancers, en particulier dans les cancer du système digestif avec une protection importante dans le cancer du foie, de la cirrhose et le cancer du colon.

Comment expliquer les vertus santé du café ? Celui-ci contient des composés capable de lutter contre les radicaux libres et serait d’ailleurs plus bénéfique 14 que le thé ! Des études ont montré que le café était la boisson la plus riche en composés antioxydants et il semble que la consommation de 2 à 3 tasses par jour nous apporte une grande proportion de la quantité d’antioxydants dont nous avons besoin.

Pourtant, on a souvent entendu que le café présentait des risques pour la santé, en particulier les risques cardio vasculaires et qu’il était mauvais pour le coeur. On a constaté que lorsque nous consommons notre café, nous avons une très légère augmentation de la pression artérielle systolique mais elle n’est pas plus élevée que celle que nous avons lors d’une  conversation classique.

En ce qui concerne le risque d’infarctus du Myocarde, il n’est pas augmenté par le café et il semble même qu’une étude récente chez la femme montre un rôle protecteur dans l’infarctus du Myocarde.

Bien sûr, lorsque l’on boit du café on recherche avant tout le bien-être et la stimulation qu’il procure mais attention aux excès, pas plus de trois à quatre tasses par jour. Si on en  consomme en excès, de grosses quantités à la fois, on va ressentir des effets inverse, c’est à dire on va être nerveux, agressif, on va se sentir tendu et avoir de la tachycardie (palpitations) et donc être anxieux. D’où l’importance d’être à l’écoute de son corps, d’être vigilant … En France, le café pris après les repas est une véritable institution. Cette tradition se base sur un effet réel de la caféine puisqu’elle facilite la digestion en augmentant la sécrétion de salive et d’enzymes digestives et en favorisant le transit intestinal. Cependant, les personnes sensibles  de l’oesophage et de l’estomac doivent faire attention.

Il semble que la caféine agit sur le système nerveux central comme un stimulant, elle allonge en effet la durée de vigilance et retarde l’apparition de fatigue, notamment lors des tâches intellectuelles ou répétitives. Cette substance agit positivement sur la conduite automobile en améliorant les réflexes et la perception visuelle. Mais ces effets varient fortement selon la sensibilité des individus et s’avèrent plus marqués chez les petits consommateurs de café. Le café jouerait un rôle bénéfique dans de nombreux problèmes de santé. Ainsi, la caféine jouerait un rôle dans le traitement des migraines. Associé au paracétamol ou à l’aspirine, elle entraîne également un effet analgésique plus intense. Cette substance est d’ailleurs déjà présente dans certains médicaments contre les crises. Les chercheurs ne parviennent pas à expliquer totalement ces effet bénéfiques. Il faut dire que le “petit noir” renferme en dehors de la caféine plus de 800 composés différents. C’est aussi la boisson la plus riche en antioxydants.

Attention !

La caféine présente dans le café va agir sur une substance naturelle produite par le corps “l’adénosine” qui va favoriser l’endormissement . Elle va bloquer les récepteurs de l’adénosine,  ce qui va entraîner un retard de l’endormissement, voire des troubles du sommeil. Le thé vert quant à lui contient peu de caféine, l’Arabica contient 50mg de caféine, soit 2 fois moins qu’une même cuillère de Robusta en moyenne. La caféine va avoir un effet négatif sur le sommeil chez toutes les personnes mais selon la sensibilité individuel l’effet de la caféine ne va pas agir de la même manière. Chez une personne sensible, mieux vaut ne pas prendre de café après le déjeuner et pour d’autres, après quinze ou seize heures de l’après-midi. Par conséquent, selon la dose de caféine ingérée et l’heure de la consommation plus ou moins tardive, un bon dormeur aura une nuit agitée et un moins bon dormeur aura également une nuit agitée avec de nombreux réveils.

La femme enceinte aura une consommation plus modérée, éviter d’en abuser, deux à trois tasses par jour seulement, tout comme les personnes âgées plus sensibles aux troubles du sommeil. En conclusion, le thé et le café sont des boissons de plaisir et de santé consommées à travers le monde. S’ils ont de nombreuses vertus intéressantes et avérées, attention cependant à ne pas en abuser !

On peut aussi donner du thé vert aux enfants.

Certes, le thé comprend 20 mg de caféine pour 100 ml. Mais de nombreux aliments contiennent de la caféine, par exemple le chocolat. On admet généralement que la quantité maximale de caféine recommandée pour les enfants est de :

  • 45 mg par jour pour les enfants de 4 à 6 ans,
  • 62,5 mg par jour pour les 7 à 9 ans,
  • 85 mg par jour pour les10 à 12 ans.

Il faut également savoir qu’une canette de cola contient environ 45 mg de caféine, qu’une boisson énergisante environ 80 mg et qu’une tablette de chocolat en contient 10 mg. On voit donc qu’une tasse de thé vert contient beaucoup moins de caféine qu’une boisson au cola...

Lire aussi
Les vrais faux légumes anciens Les vrais faux légumes anciens

Les légumes oubliés ont de nos jours le vent en poupe. Recherche de vraies valeurs, de qualités gustatives et d'originalité, le consommateur change ses habitudes pour se tourner vers des variétés...

Le café Le café

Boisson universellement consommée, le café fait partie de notre vie quotidienne sans inspirer plus de questionnements que cela... et pourtant ! Un peu d'histoire Bien que l'époque du début de sa...

Les vrais poivres Les vrais poivres

Dans l'art culinaire, le poivre est une épice très recherchée. Il se décline en diverses couleurs, allant du blanc au noir, en passant par le vert, le gris ou le rouge. Voyons comment reconnaître...

Les faux poivres Les faux poivres

Le monde du poivre est bien plus vaste que ce que l'on pourrait croire. Il est composé, des vrais poivres tous issus de lianes du genre Piper, et de faux poivres que nous allons découvrir ensemble....

Vous aimerez...
Les vrais faux légumes anciens

Les vrais faux légumes anciens

Le café

Le café

Les vrais poivres

Les vrais poivres

Les faux poivres

Les faux poivres

Vos commentairesAjouter un commentaire