Le topinambour, un légume ancien très facile à cultiver

Les légumes anciens font leur grand retour sur le devant de la scène potagère. Le topinambour autrefois boudé par une grande partie de la population pour de sombres raisons historiques retrouve enfin sa place dans nos jardins et dans nos assiettes. Aussi beau que bon, il est également très facile à cultiver !

Fin octobre, première récolte de topinambours
Fin octobre, première récolte de topinambours

Le topinambour, une belle plante pour le jardin

Helianthus tuberosus, autrement nommé Topinambour ou encore appelé artichaut de Jérusalem, est une plante vivace rhizomateuse de la famille des Asteracées tout comme le tournesol (Helianthus annuus) son proche cousin.

Cette plante très ornementale qui peut atteindre 2,5 m de hauteur, voire plus si les conditions de culture lui conviennent, se pare en fin d'été et en début d'automne, de fleurs semblables à autant de petits soleils jaunes très lumineux de 5 à 10 cm de diamètre, qui prennent le relais des floraisons estivales.

Cette plante de grande envergure et de croissance rapide est idéale pour créer des haies brise-vue, pour cacher un mur disgracieux ou un grillage de clôture, voire une citerne ou tout autre objet méritant d'être masqué, mais également pour orner le fond d'un jardin ou d'un massif.

Attention, elle se naturalise vite et peut devenir quelque peu encombrante si vous ne récoltez pas ses rhizomes en vue de les consommer.

En fin d'automne, le feuillage se fane et la plante disparaît, il sera alors nécessaire de tailler les parties aériennes pas très esthétiques une fois brunies. Il sera également temps de récolter les tubercules si vous désirez les consommer. Notez qu'ils peuvent rester en pleine terre tout l'hiver et être récoltés au fur et à mesure des besoins.

Si vous appréciez le côté ornemental de la plante, laissez quelques rhizomes en terre pour qu'elle réapparaisse dès le printemps suivant !

Un légume racine au petit goût de noisette et d'artichaut

Ses tubercules de formes très irrégulière sont comestibles. La chair blanche ou rosée selon les variétés, légèrement translucide une fois cuite, développe une saveur sucrée rappelant l'artichaut et la noisette.

Les topinambours trouvent les mêmes applications culinaires que les pommes de terre. À la vapeur, bouillis, en purée, en gratin, en frites, tout est possible avec ce légume racine !

Attention cependant à ne pas les préparer en vue d'un rendez-vous galant, car l'inuline qu'ils contiennent provoque parfois quelques troubles intestinaux dont des redoutables flatulences !

Pour éviter ce phénomène aussi gênant que sonore et odorant, consommez-les crus, râpés, en salade, ou cuisez-les à l'eau en même temps que des pommes de terre. Cette astuces permettrait de contrer le redoutable effet indésirable !

Notez que si vous êtes diabétique, l'inuline n'aura que peu, voire pas d'impact sur la glycémie.

Le topinambour a donc bien des avantages outre son goût original ! Riche en fibres, il facilite le transit intestinal, il constitue également une bonne source de fer, de potassium et de phosphore. Peu calorique, il peut être consommé dans le cadre d'un régime hypocalorique.

Histoire du topinambour

Originaire d'Amérique du Nord, cultivé par les Amérindiens, puis exporté en Europe au XVII eme siècle, le topinambour trouve un bel accueil en France où il est apprécié pour sa grande productivité et sa facilité de culture.

Son heure de gloire se terminera avec l'essor de la pomme de terre 100 ans plus tard. Il sera alors uniquement dédié au nourrissage des animaux jusqu'à l'occupation allemande lors de la seconde guerre mondiale. Les autres aliments étant réservés à l'envahisseur, la population redécouvre alors le topinambour qui tombe à point nommé contre la famine. Ce légume-racine gardera pendant des décennies l'ombre de ces horribles années et sera exclu des assiettes jusqu'à être redécouvert et remis au goût du jour par des chefs étoilés en quête d'authenticité et d'originalité.

Une facilité de culture enfantine

Cultiver le topinambour est vraiment à la portée de tous les jardiniers même des plus novices. Résistant au froid jusqu'à -20°C, il supporte également la chaleur ! Cette plante peut donc être cultivée dans la majorité des régions.

Plantation du topinambour

La plantation des rhizomes s'effectue indifféremment au printemps ou en automne, au plein soleil et si possible à l'abri du vent.

Cette plante tolère tous les types de sols mais pousse mieux en terre drainée et fertile, n'hésitez pas à ajouter du compost en sol pauvre et sablonneux.

  • Plantez le tubercule entre 5 et 10 cm de profondeur en le couchant sur le sol.

  • Espacez chaque bulbe d'au moins 50 cm en tous sens.

  • Rebouchez le trou et arrosez.

Entretien du topinambour

  • Lorsque la tige atteint une hauteur de 20 cm, formez une butte autour.

  • En cas de zone venteuse tuteurer les tiges.

  • Pour que la plante se développe rapidement maintenez le sol frais mais jamais détrempé. En cas d'oubli d'arrosage, pas de panique, le topinambour résiste à la sécheresse un certain temps, il cessera juste de se développer.

  • Taillez les tiges fanées en fin d'automne.

Lire aussi
Le pinot noir, un cépage très ancien Le pinot noir, un cépage très ancien

Bien qu'étant exigeant et difficile à cultiver, le pinot noir est l'un des cépages majeurs en France, et plus particulièrement dans le Nord-Est. Largement répandu en Champagne et en Bourgogne,[...]

Haricot vert, un légume facile à conserver Haricot vert, un légume facile à conserver

Faciles à conserver, les haricots verts nous accompagnent en toutes saisons, même si rien ne vaut les haricots frais dont on se régale tout l'été. Portrait de ce bon légume[...]

Raiponce légume, Campanule raiponce, Campanula rapunculus Raiponce légume, Campanule raiponce, Campanula rapunculus

Campanula rapunculus, la raiponce légume est une plante indigène. Elle était souvent utilisée au jardin autrefois, décorative, tolérante et facile à cultiver, mais aussi comestible : c'est un...

Topinambour, Helianthus tuberosus Topinambour, Helianthus tuberosus

Le topinambour commun fait partie des fameux légumes anciens que des restaurateurs de renom ont remis au goût du jour. C'est une plante qui appartient à la même famille que celle[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire