Iris du japon, Iris frangé

Iris du japon, Iris frangé, Iris japonica
Iris du japon, Iris frangé, Iris japonica

Botanique

Nom latin  : Iris japonica
Famille  : Iridacées
Origine  : Chine
Période de floraison : avril à mai
Couleur des fleurs  : blanc-bleuté
Type de plante : herbacée rhizomateuse
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 0,60 m

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique, -15° C
Exposition  : mi-ombre à ombre légère
Type de sol : riche et drainant
Acidité du sol  : légèrement acide à légèrement basique
Humidité du sol  : normal à frais
Utilisation : massif
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : divisions, semis

Iris japonica, l’iris du japon ou l’iris frangé est une plante rhizomateuse de la famille des Iridacées, appartenant au groupe des iris sans barbe. Si Iris japonica est originaire des forêts ou des pentes herbeuses et caillouteuses de Chine, il est également cultivé sous une forme stérile au Japon depuis des siècles, naturalisé dans les bois proches des habitations.

L’iris frangé est vigoureux, bien que moins rustique que les iris des jardins. Il a la particularité de croître à l’ombre, se multipliant presque comme un couvre-sol. Attention le nom commun iris du Japon peut créer des confusions avec Iris ensata (ou kaempferi), appelé Iris japonais.

Description d’Iris japonica

L’iris frangé est une plante de croissance rapide capable de développer un large massif. Les feuilles plates et vertes sont disposées en éventail, haut de 30 à 60 cm. Les tiges florales émergent du centre et sont très ramifiées, produisant de nombreuses fleurs de début avril à mai. Les fleurs, sont plus larges que hautes, aux tépales délicieusement frangés, blancs à bleutés, relevés de quelques taches orangées. La forme originaire du Japon est triploïde, stérile, tandis que la forme d’origine chinoise est capable de produire des graines. Le rhizome est à fleur de terre et produit volontiers des stolons. L’iris frangé s’élargit ainsi, et pourrait même devenir envahissant s’il n’était pas si facile à arracher.

Iris japonica ‘Variegata’, une forme panachée qui fleurit peu, est plutôt utilisé en couvre-sol, remarquablement lumineux en zone d’ombre.

Culture de l’iris frangé

Iris japonica est très facile à cultiver. Il aime les sols humifères, de ph légèrement acide à légèrement basique. Cet iris est très intéressant car il croît à l’ombre, où son nuage de fleur semble d’autant plus éclatant. Il apprécie un sol normal à frais, jusqu’à humide, mais résiste aux sécheresses passagères.

Il peut parfois souffrir du froid lorsque les températures baisse à -10 °C mais, en général, quelques pousses repartent de plus belle au printemps. Par contre, un gel tardif sévère peut annihiler sa floraison précoce. Pour obtenir de belles floraisons il sera intéressant de lui aménager un coin un peu protégé du froid, par exemple protégé par une haie, ou sous les arbres.

Iris japonica est planté au printemps après les dernières gelées. Il profite ainsi de toute la belle saison pour s’installer. Pour une plante achetée en automne, il vaudra mieux la conserver protégée sous châssis froid et attendre le printemps pour l’installer en pleine terre.

Les feuilles des tiges ayant fleuri ont tendance à jaunir et pourront être coupées, pour que le massif conserve sa belle couleur vert frais.

Multiplier Iris japonica

La multiplication végétative, par divisions de rhizome ou boutures d’éventail racinées est très facile. Elle aura lieu au printemps après les derniers gels. Les gros éclats seront remis en place aussitôt, tandis que les petits seront rempotés et mis sous châssis en hiver.

Les graines de l’iris frangé doivent être trempées 24 h dans l’eau tiède puis semé en été dans un pot bien humidifié ; elles ne germeront qu’au printemps suivant. Elles doivent subir 6 semaines minimum à 20 °C, puis 6 semaines entre 0 et 4 °C, et germeront lorsque la température remontera lentement.

Espèces et variétés de Iris

200 espèces environ dans ce genre
Iris foetidissima , l’iris gigot
Iris ensata ou Iris kaempferi, l’iris japonais
Iris pseudoacorus, l’iris des matais
Iris reticulata, superbe en fin d’hiver
Iris confusa, l’iris bambou
Iris japonica ‘Variegata’, au feuillage souligné de jaune
Iris ‘Nada’, hybride d’Iris japonica très florifère

Nos fiches
Lire aussi
La multiplication des iris La multiplication des iris

Pourquoi ne pas essayer la multiplication de vos Iris ? Il est tout a fait possible à l'amateur de creer ses propres hybrides d'iris. En choisissant deux iris différents, et en les pollinisant...

Planter un iris d'eau en pot Planter un iris d'eau en pot

Les iris aquatiques sont des plantes de bassin très prisées pour leurs généreuse floraison colorée et leur végétation élancée qui apporte une touche de verticalité. La plantation en pot spécifique...

Des iris au jardin Des iris au jardin

Plantes vivaces présentant une multitude d'espèces et de cultivars, les iris sont de véritables bijoux qui bien choisis se plairont en divers endroits du jardin. Profitez de cette vaste palette...

Les iris de jardin novelty, surprenants et originaux Les iris de jardin novelty, surprenants et originaux

Hors normes certains iris ne respectant pas les standards établis ont été regroupés dans une classe d'Iris désormais reconnue, les iris Novelty ! Ils sont même recherchés aujourd'hui pour leurs...

Vos commentairesAjouter un commentaire