Beschornéria rouge, Lis du Mexique, Faux-yucca rouge

Bien que rare, le beschornéria rouge ou lis du Mexique se cultive aisément en pot, et peut s’acclimater en pleine terre en climat méditerranéen comme océanique, quand les hivers restent doux.

Beschorneria septentrionalis, Beschornéria rouge, Lis du Mexique, Faux-yucca rouge

Botanique

N. scientifique Beschorneria septentrionalis
Famille Agavacées
Origine Mexique
Floraison printemps, début d'été
Fleurs rouge
Typeplante xérophyte
Végétationherbacée
Feuillage persistant
Hauteur150 cm en fleur

Planter et cultiver

Rusticité peu rustique, jusqu'à -6 °C à -8 °C
Exposition ensoleillée
Soldrainant, à tendance minérale
Acidité proche de neutre
Humidité sol normal à très sec
Utilisationpotée, rocaille, talus, jardin sec
Plantationsemis, boutures des rejets
Multiplicationprintemps, été
Beschorneria septentrionalis, Beschornéria rouge, Lis du Mexique, Faux-yucca rouge

Beschorneria septentrionalis est une espèce de plantes vivaces appelée généralement lis du Mexique. Elle appartient à la famille des Agavacées, et est donc proche des yuccas et agaves. Le beschornéria rouge est originaire du Mexique, présent sur les pentes montagneuses, à plus ou moins haute altitude. C’est pourquoi, selon le clone cultivé, certains sont bien rustiques et que d’autres se montrent cependant assez fragiles au gel.

Bien que rare, cette très belle plante se cultive aisément en pot, et peut s’acclimater en pleine terre en climat méditerranéen comme océanique, quand les hivers restent doux.

Description du lis du Mexique rouge

Beschorneria septentrionalis développe une épaisse rosette de feuilles non caulescente, haute et large de 80 à 100 cm. Ses feuilles sont en forme de glaive, longues, plates, souples et légèrement retombantes, d’un riche vert sombre.

La rosette ayant le nombre d’années de croissance suffisant (pas loin de 5 à 6 ans), produit au printemps, une hampe florale fine, longue de 150 cm et ramifiée, qui s’arque en direction du Sud, particulièrement décorative, car entièrement rouge vif. Aussi bien la tige que les bractées sont superbement colorées. Les fleurs sont allongées, tubulaires, ont un périanthe au ¾ rouge, mais dont l’extrémité des tépales est rehaussée de vert. Ce sont des fleurs nectarifères, pollinisées par les insectes.

La rosette emet plusieurs rejets latéraux. La plante s’étoffe ainsi, devenant de plus en plus belle. Les rejets seront capables de refleurir 2 années plus tard.

Comment cultiver le beschornéria rouge ?

Bechorneria septentrionalis se plait avec le plus d’ensoleillement possible. Il accepte toute terre ordinaire aux environs de neutre pour une culture en pot, du terreau à la terre de jardin. Il est arrosé régulièrement durant le printemps et l’été. Bien que capable de résister à la sécheresse, un arrosage régulier permet une croissance harmonieuse et plus rapide. En hiver, la potée est abritée des fortes gelées, et peu ou pas arrosée.

Le beschornéria rouge est rustique à -6 °C, voire jusqu’à -10 °C. En pleine terre cependant, son cycle de croissance répondant à un hiver plutôt au repos relativement froid, mais sec et un été plus arrosé en croissance, si on veut l‘acclimater, il faudra lui donner un substrat suffisamment drainant, de type minéral et graveleux, et l’installer dans une situation de microclimat protégé de l’humidité et des courants d’air froid (avant toit, mur, cuvette végétale)

Il est transplanté au printemps, arrosé régulièrement tout l’été, puis protégé par un toit anti-pluies et un voile son premier hiver. Une plante bien enracinée et en bonne santé devient plus rustique. De même, malgré la lenteur de sa croissance, il faudra lui éviter les apports d’engrais avant qu’elle ne soit bien acclimatée. Ensuite, on pourra lui offrir un peu d’engrais, type engrais à cactus, au printemps.

Comment multiplier Beschorneria septentrionalis ?

Le semis n’est pas compliqué, il se fait au chaud et à l’humidité. Si cette plante peut nécessiter 5 à 7 ans pour fleurir une première fois, l’intérêt du semis est de pouvoir acclimater de jeunes plantes (plus adaptables) à nos hivers.

Les rejets de souches, lorsqu’ils ont déjà une taille correcte, peuvent être séparés du pied mère et bouturés au printemps.

Espèces et variétés de Beschorneria

Moins de 10 espèces dans le genre

  • Beschorneria yuccoides, faux yucca
  • Beschorneria x hybrida, cultivars horticoles
  • Beschorneria albiflora, une espèce caulescente
  • Beschorneria tubiflora, aux feuilles étroites
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Beschornéria superbe, Lis du Mexique, Beschorneria yuccoides Beschornéria superbe, Lis du Mexique, Beschorneria yuccoides

Le beschornéria superbe ou lis du Mexique est certainement l'espèce la plus rustique du genre. Cette plante fait un bel apport au jardin sec avec ses feuilles douces et bleues,[...]

Yucca rouge, Yucca corail, Faux-yucca, Hesperaloe parviflora Yucca rouge, Yucca corail, Faux-yucca, Hesperaloe parviflora

Hesperaloe parviflora, le yucca rouge est une plante vivace appartenant à la famille des Agavacées, plus proche d'ailleurs des Agaves que des Yuccas. Cette belle plante est originaire du Texas[...]

Russule de velours rouge, Russule rouge cinabre, Russula rubra Russule de velours rouge, Russule rouge cinabre, Russula rubra

D'un beau rouge de velours, la russule rouge apporte sa touche vive, tirant sur le rose, à cette grande famille de Basidiomycètes commune dans nos régions

Valériane rouge, Centranthe rouge, Lilas d’espagne, Centranthus ruber Valériane rouge, Centranthe rouge, Lilas d’espagne, Centranthus ruber

Centranthus ruber, la valériane rouge est une plante herbacée vivace de la famille des Valérianacées. Originaire des régions méditerranéennes, spontanée sur les zones rocheuses ou les pentes...

Vos commentairesAjouter un commentaire