Aster d'automne de Nouvelle-Angleterre

Aster d'automne de Nouvelle-Angleterre, Aster novae-angliae

Botanique

N. scientifique Aster novae-angliae
Origine Amérique du Nord
Floraison fin août à octobre
Fleurs bleu, rose, blanc, mauve
Typefleurs
Végétationvivace herbacée
Feuillage caduc
Hauteur60 cm à 150 cm

Planter et cultiver

Rusticité rustique jusqu'à -24°C
Exposition soleil
Soltolérant
Acidité indifférent
Humidité normal
Utilisationmassif
Plantationautomne, printemps
Multiplicationdivision de la touffe, semis
Aster d'automne de Nouvelle-Angleterre, Aster novae-angliae

Aster novae-angliae montrent les fleurs composées, en forme de petite marguerite, typique de la famille des Astéracées. Originaire de L’Amérique du nord, les asters de Nouvelle-Angleterre sont des plantes vivaces, montrant une floraison automnale impressionnante. Parmi les asters d’automne, Aster novae-angliae, est certainement parmi les plus satisfaisants : il est vigoureux, ses tiges dressées ne versent pas, et son feuillage est résistant à l’oïdium.

Description de l’aster d’automne de Nouvelle-Angleterre

Ses tiges sont rigides et serrées, nourris par un réseau dense de racines superficielles. Ses feuilles entières alternes, presque engainantes, sont de forme allongées et pointues. Aromatiques, elles dégagent une légère odeur camphrée lorsqu’on les froisse.

Cet aster est de hauteur très variable, de 60 cm à 1.50 en fonction de la variété. Les fleurs sont de couleurs vives souvent dans les tons de rose à violet. Rassemblées en corymbes serrés, elles montrent un capitule centrale, fait de nombreuses fleurs minuscules, de jaunes à orange, cerclées de faux pétales. Les capitules mesurent de 4 à 6 cm. La floraison est si abondante, que le haut de la plante disparait sous les fleurs. Elle est particulièrement durable : de fin août à octobre. Après les fleurs, arrivent les graines, nombreuses et disséminées par le vent.

Culture d’Aster novae-angliae

Cette remarquable plante vivace supporte n’importe quelle terre, du moment qu’elle reçoit plusieurs heures de soleil par jour. Elle peut être installée en automne ou au printemps, et même en cours de floraison, si la plante est vendue fleurie. En revanche, il faut savoir que la taille de la plante en pot n’a rien à voir avec la taille de la plante dans votre jardin : celle-ci sera beaucoup plus haute.

Cet aster est une plante idéale pour commencer un jardin, remplir un terrain neuf et peu travaillé, comme après une construction. En effet, il se développe parfaitement en terre pauvre, compactée, et son fin réseau de racines superficielles améliore grandement la texture de la terre. De plus, n’acceptant pas la concurrence, aucune adventice n’arrive pousser au milieu de la plante.

Par contre cet aster a tendance à se ressemer spontanément, et parfois un peu trop. Les semis permettent cependant de créer une mosaïque de rose à violet, très intéressante, car les plantes issues de semis sont de couleurs variables. Il ne faut pas hésiter à détruire les descendants dont la couleur ne vous plait pas.

Les tiges aériennes fleurissent puis se dessèchent. Elles sont sectionnées à la base avant la pousse des nouvelles tiges.

Multiplier ses asters de Nouvelle-Angleterre

Pour reproduire de beaux cultivars, dont on souhaite garder les caractéristiques, il faut faire une division. A l’automne, après la floraison, les tiges sont coupées à 10 cm de la base, la plante est sortie de terre et divisée en plusieurs morceaux à l’aide d’une bèche bien coupante. Chaque morceau est replanté en place de suite.

Une autre façon plus simple encore est de prélever une tige à la fois, après la floraison, en tirant sèchement vers le haut : elle se casse juste au-dessous du collet. Chaque tige plantée en terre, s’enracine facilement et produit une plante de quelques tiges, fleurissant l’année suivante.

Le saviez-vous ?

Cette plante mellifère nourrit de nombreux insectes en automne, une nourriture indispensable avant la mauvaise saison. Les asters sont toujours couverts de papillons. En Europe, les vulcains et les grands paons du jour s’abreuvent de leur nectar, et en Amérique, ces fleurs attirent beaucoup de monarques.

Espèces et variétés de Aster

250 espèces dans ce genre

Aster novae-belgiae une espèce proche, Aster alpina, une plante alpine naine, Aster amellus, d’origine européenne, Aster cordifolius, l’aster d’ombre

Très nombreux cultivar : ‘Purple Dome’ mauve bleuté, 60 cm de haut,‘Herbstschnee‘, est blanc, 'Harrington Pink' rose pâle,…

Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Aster divariqué, Aster à rameaux étalés, Aster divaricatus Aster divariqué, Aster à rameaux étalés, Aster divaricatus

Aster divaricatus, renommé dernièrement Eurybia divaricatus, l'aster divariqué ou aster à rameux étalés est une plante vivace appartenant à la famille des Astéracées. Cet aster est originaire de...

Aster buissonnant, Aster nain, Aster touffu, Symphyotricum dumosum Aster buissonnant, Aster nain, Aster touffu, Symphyotricum dumosum

Aster dumosus, l'aster buissonnant est rebaptisé aujourd'hui en Symphyotricum dumosum. C'est une plante vivace appartenant à la famille des Astéracées. L'espèce botanique est originaire d'Amérique...

Aster à fleurs latérales, Aster calicot, Symphyotrichum lateriflorum Aster à fleurs latérales, Aster calicot, Symphyotrichum lateriflorum

Aster lateriflorus, aujourd'hui rebaptisé par les botanistes en Symphyotrichum lateriflorum, l'aster calicot ou l'aster à fleurs latérales, est une plante vivace appartenant à la grande famille des...

Aster des Pyrénées, Aster pyrenaeus 'Lutetia' Aster des Pyrénées, Aster pyrenaeus 'Lutetia'

Aster pyrenaeus, l'aster des Pyrénées est une plante vivace de la famille des Astéracées. Cette espèce d'Aster française est rare et protégée. Elle est distribuée dans quelques stations des...

Vos commentairesAjouter un commentaire