Banksia de Glass House Mountains

Banksia de Glass House Mountains, Banksia conferta au parc Gonzalez, situé à Bormes-les-Mimosa

Botanique

Nom latin  : Banksia conferta
Famille  : Proteacées
Origine  : Australie orientale
Période de floraison : printemps
Couleur des fleurs  : jaune
Type de plante : plante méditerranéenne subtropicale
Type de végétation : arbustive
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 4 m

Planter et cultiver

Rusticité  : semi-rustique, jusqu'à -6 °C
Exposition  : soleil à mi-ombre
Type de sol : sablonneux, assez pauvre
Acidité du sol  : acide
Humidité du sol  : normal à humide, mais supporte la sécheresse une fois bien établi
Utilisation : pleine terre en climat méditerranéen
Plantation, rempotage : semis
Méthode de multiplication : printemps, automne

Banksia conferta, le banksia de Glass House Mountains, est une plante arbustive appartenant à la famille des Protéacées. Il est originaire de l’est de l’Australie, distribué de manière très restreinte en 3 populations. Il est donc considéré comme vulnérable, car très tributaire de la gestion des incendies et des aménagements paysagers. Banksia conferta y croit sur les pentes, au sol pauvre et rocailleux, en milieu forestier, mais ouvert. Le banksia de Glass House Mountains est acclimatable en région méditerranéenne, mais reste confidentiel en culture, car simplement rare.

Description du Banksia de Glass House Mountains

Banksia coferta est un petit arbre, au tronc unique, rapidement ramifié. Son écorce est gris argenté, finement tachetée. Il porte des feuilles persistantes verticillées. Ses feuilles vert sombre et velues sont coriaces, elliptiques à ovales, au rebord lisse, mais au limbe légèrement ondulé, longues de 3 à 12 cm pour 4 cm de largeur. Les jeunes rameaux en cours de croissance sont très décoratifs, car couverts d’un beau velours rougeâtre.

Les fleurs sont réunies en étonnantes grappes cylindriques, rigides et dressées comme des cierges, larges de 5 à 7 cm pour une hauteur de 12 à 25 cm.   En boutons, cet épi semble rose. Les fleurs s’épanouissent en jaune doré, caractérisées par leur long style proéminent jaune. La floraison est longue, et les fleurs fécondées se transforment en fruits ; ceux-ci sont réunis dans un cône ligneux renfermant les graines. Ces cônes persistent sur l’arbuste plusieurs années. Ils renferment de grosses graines ovoïdes.

Généralement ces fruits ne libèrent leurs graines qui lors d’un incendie, qui d’ailleurs détruit le pied mère, car celui-ci ne rejette pas de la souche. On comprend donc la vulnérabilité des populations de cette espèce, qui peut passer d’une population adulte à une masse de graines en devenir, en l’espace que quelques jours.

Comment cultiver le Banksia de Glass House ?

Banksia conferta est rustique jusqu’à -6 °C.  Il peut être acclimaté en culture plein air en région méditerranéenne, d’ailleurs on peut l’admirer dans le Var, au parc Gonzalez, situé à Bormes-les-Mimosa, un parc spécialisé dans les plantes australes.

On lui offre une exposition ensoleillée à semi-ombragée, mais chaude.

Il nécessite un sol à tendance acide, très drainant et plutôt pauvre, une terre graveleuse ou sablonneuse. Il sera planté à partir de plante en pot en automne, voire au printemps de manière à ne pas perturber le chignon des racines. Il sera arrosé régulièrement à l’eau douce cette première année de culture pour permettre un enracinement profond.

Banksia conferta ne doit jamais être nourri à l’engrais.

Bien que plus long, le semis permet certainement une acclimatation plus aisée pour cette espèce, de toute manière peu disponible en pépinière. Il permet de le planter jeune et que ses racines s’adaptent plus rapidement à son environnement.

Comment multiplier Banksia conferta ?

Les graines montrent une germination erratique, même avec les meilleures conditions. Elles germent plus facilement lorsqu’elles ont été en contact avec de la fumée (pour mimer l’induction chimique des incendies qui libèrent les graines des cônes dans leur milieu naturel). Elles ont également besoin de lumière pour germer : elles sont semées en surface, à la lumière, mais sans soleil direct, sur terreau humide, et couvertes d’un film transparent pour que l’ensemble ne sèche pas malencontreusement. Le mieux est de ne mettre qu’une seule graine par pot, pour éviter le repiquage, très mal supporté. La germination prend 1 à 3 mois.

Espèces et variétés de Banksia

Environ 75 espèces dans ce genre :

  • Banksia spinulosa, une espèce proche
  • Banksia coccinea, aux courtes chandelles rouges
  • Banksia baxteri, aux inflorescences arrondies et jaunes
  • Banksia prionothes, aux remarquables inflorescences cotonneuses en bouton et poussant sur sol alcalin
  • Banksia lemanniana, atypique avec ses épis retombants
  • Banksia marginata, une autre espèce relativement rustique, presque arborescente
  • Banksia penicillatum, auparavant considéré comme une sous espèce de B. conferta est aujourd’hui une espèce distincte
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Installation d'un arrosage automatique pour le potager Installation d'un arrosage automatique pour le potager

Mr Collinet habitant à Marseille : Je souhaite mettre en place dans mon jardin un arrosage automatique (goutte à goutte) pour le potager. Comment faut-il faire ? Les 3 principales contraintes...

Un potager au balcon Un potager au balcon

Nulle raison de se priver de la joie de récolter des légumes frais cultivés de façon naturelle sous prétexte que vous ne possédez qu'un simple balcon. A la fois décoratif et utile, cet aménagement...

Le calendrier du potager Le calendrier du potager

Ce tableau donné à titre indicatif présente les périodes de semis, de repiquage et de récolte pour les principaux légumes et pour un climat moyen (type Ile-de-France). Pour chaque espèce, il existe...

Débuter un potager Débuter un potager

Des légumes fraîchement cueillis et regorgeant de saveur qui n’en a pas rêvé ? Sautez le pas en créant votre potager : plaisir des sens garanti ! Le choix de l’emplacement Plusieurs...

Vos commentairesAjouter un commentaire