Marguerite africaine

Marguerite africaine, Arctotis x hybrida

Botanique

Nom latin  : Arctotis x hybrida
Origine  : Afrique du sud
Période de floraison : toute la belle saison
Couleur des fleurs  : rouge, rose, orange, blanc, jaune
Type de plante : plante à fleur herbacée
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 40 à 60 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : peu rustique, -1°C
Exposition  : ensoleillée
Type de sol : drainant
Acidité du sol  : tolérant
Humidité du sol  : normal à sec
Utilisation : parterre, potée, rocaille
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : semis, bouture

Les Arctotis hybrides, sont des marguerites d’origine Africaine. Elles sont généralement un croisement entre Arctotis fastuosa et Arctotis venusta. Chaque année de nouveaux cultivars horticoles apparaissent pour nous offrir de nouvelles couleurs vives qui réveillent parterres potées, rocailles. Bien qu’en Afrique du sud, les arctotis soient des plantes vivaces au feuillage persistant, dans les régions où il gèle, elle est utilisée en tant qu’annuelle particulièrement florifère.

Description des Arctotis hybrides

La marguerite africaine Arctotis rappelle un peu le gazania : une floraison chatoyante tout du long de la belle saison. De croissance rapide, l’arctotis hybride forme une touffe compacte et branchue, pouvant atteindre en moyenne 40 à 60 cm de haut pour un étalement identique. Les feuilles basales sont finement découpées, et tomenteuses à laineuses. Le feuillage est de couleur vert argenté, il met particulièrement bien en valeur les marguerites solitaires, sur un long pédoncule dressé.

Typiques des Astéracées, les fleurs minuscules, nombreuses et serrées sont réunies en capitule, soit en marguerite de 10 cm de diamètre. Ce qui ressemble aux « pétales » de la marguerite sont en fait plusieurs fleurs ligulées en pourtour du capitule. Cet ensemble de fleurs, de couleur vives et contrastées, attirent particulièrement bien les insectes qui jouent leur rôle de pollinisateur. Cependant les arctotis hybrides sont la plupart du temps stériles.

Culture de la marguerite africaine

Les arctotis sont de culture facile. Tolérant sur le type de sol, il faut toutefois éviter de les installer en sol trop humide, qui ne sèche jamais : cela fait pourrir les racines. Au contraire l’arctotis hybride, une fois bien enraciné, supporte la sécheresse, même si pour assurer une belle floraison, un arrosage régulier est conseillé. Au moment de l’installer en pleine terre, ou en potée, soit lorsqu’il ne gèle plus, un apport conséquent en terreau va lui offrir un sol léger et nourrissant.

Par contre, l’un des critères de réussite de cette culture est l’ensoleillement. L’arctotis demande plusieurs heures de soleil direct par jour. Les fleurs éclosent sous les rayons du soleil et se ferment chaque soir. Elles ont du mal à s’épanouir complètement par temps nuageux.

La floraison démarre généralement au mois de mai, particulièrement généreuse jusque fin juin. Plus sporadique en été elle reprend en masse en septembre jusqu’aux premières gelées. Pour optimiser encore la mise en fleur, on peut apporter de l’engrais à fleur tous les 15 jours (surtout en potée), et enlever les fleurs fanées au fur et à mesure.

Semis et propagation

Bien que souvent considérée comme une annuelle, on peut hiverner l’arctotis en pot en serre froide, à l’abri du gel, puis dès le printemps, multiplier ses pieds par bouturage. Plus vite l’arctotis hybride sera développé, plus la floraison printanière sera belle.

On peut acheter des graines d’Arctotis hybrides, les semer en serre hors-gel en automne, et avoir de belle plantes bien développées à mettre en place dès le printemps.

Les graines peuvent être semées aussi au mois de mars, à l’abri du gel et un peu chauffée (20 à 25 °C), puis installées en place au mois de mai. Ou enfin, le semis direct en place est possible, au mois de mai, lorsque la terre est chaude, tout en arrosant très régulièrement. Le mieux si l’on dispose de graines, est de faire au moins un semis forcé et un semis direct, ce qui multiplie les chances de réussites et décale les moments d’abondantes floraisons.

Espèces et variétés de Arctotis

Une cinquantaine d’espèces dans ce genre
parmi les plus intérressantes: Arctotis artotoides, aux feuilles découpées, et Arctotis cumbletonii aux feuilles tubulaires
des variétés de différents coloris: ‘Bacchus’, ‘Wine’, ’ Apricot’, Gold Bicolor’,’Rose de Chine’,’ Flame’, ‘Silverdust Sunshine ', ‘Bumble Bee’

Lire aussi
Vin de marguerite à la Tanaisie Vin de marguerite à la Tanaisie

Récoltez 4 litres de fleurs de marguerites, loin de toute source de pollution. Au retour, versez votre récolte dans un grand récipient (pas en plastique !) , 4 c. à soupe bombées de fleurs et...

Les dangers du jardinage Les dangers du jardinage

Gare aux outils de jardinage que nous laissons souvent traîner ici ou là, lorsque l'on a des enfants. Savez-vous que ce type d'accident est parmi les plus courant en France. Bien évidemment , on...

Le jardinage urbain Le jardinage urbain

Marre de la grisaille de nos villes ! Qu’à cela ne tienne, pourquoi ne pas créer un jardin sur le balcon, la terrasse ou même sur le toit des immeubles. Les citadins ont besoin de ce retour à...

Le jardinage avec les enfants Le jardinage avec les enfants

Le contact des enfants à la nature est spontané et intuitif. Naturellement portés à aller à la découverte des petites bêtes, des plantes, de l’eau et de la terre, les enfants éprouveront un...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Serge17 (Charente maritime Z0NE 9a)
    C'est une plante incontournable pour les régions du sud où toutes autres région à fort ensoleillement. Ces vivaces peu rustiques au coloris chatoyant ne sont pas belles uniquement par leur floraison, mais également par le magnifique feuillage gris velouté qui met merveilleusement en valeur leur floraison. Si vous voulez la faire perdurer chez vous en vivace, il vous faudra la planter sur talus ou tout autre endroit extrêmement drainant et les planter dans du gravier pure amélioré avec un amendement type compost maison ou du commerce. Dans les régions froides et pluvieuses,( pas en dessous de la zone 9 Voir 8,) pour l'hiver, il faudra en plus ajouter une protection anti-pluie. Elles valent vraiment la peine que l'on fasse ces efforts. Serge
    Répondre à Serge17
    Le 28/07/2016 à 07:15