Thym luisant

Thym luisant, Thymus nitens

Botanique

N. scientifique Thymus nitens
Origine Europe
Floraison juin à juillet
Fleurs rose, violet
Typesous-arbrisseau
Végétationvivace
Feuillage persistant
Hauteur20 à 30 cm, s'étale

Planter et cultiver

Rusticité rustique, -20°C
Exposition ensoleillée
Soldrainant
Acidité acide à neutre
Humidité sec à moyennement sec
Utilisationrocaille, cuisine, médecine naturelle, couvre-sol, muret
Plantationprintemps, automne
Multiplicationbouture, semis, marcottage
Thym luisant, Thymus nitens

Thymus nitens, le thym luisant est une plante vivace de la famille de Lamiacées. Originaire de nos Cévennes françaises, Thymus nitens se rencontre sur les coteaux arides et siliceux, à moyenne altitude. La distribution du thym luisant est peu étendue, et l’espèce est protégée contre l’arrachage et la cueillette, cependant, des plants de thym luisant sont proposées par des pépinières spécialisées.

Le thym luisant est une excellente plante aromatique utilisée en cuisine pour son arôme, mais aussi en tant que plante médicinale. Cette espèce est une alternative au thym commun pour les jardins du nord ou le soleil est moins présent. Thymus nitens semble également moins sensible à l’humidité.

Description du thym luisant

Thymus nitens produit un petit arbrisseau de 10 à 30 cm de hauteur, aux tiges dressée. Les tiges se lignifient à la base avec l’âge. Les feuilles alternes sont petites, ovales et assez plates, très peu pubescentes, et presque sans pétiole. Le limbe est typique de l’espèce : luisant sur les deux faces. Les fleurs, petites et mauves, sont regroupées en épis allongés sur le haut des tiges. Elles sont mellifères, et nourrissent un grand nombre d’insectes pollinisateurs. La plante est aromatique et dégage, lorsqu’on la froisse, une odeur forte et agréable, citronnée.

Culture du Thym luisant

Thymus nitens aime un sol drainant de type sablonneux. Se différenciant des autres thyms méditerranéens qui poussent en sol calcaire, il préfère les sols acides à neutre. Il demande une exposition très ensoleillée et un sol pauvre. Un manque de soleil, trop d’arrosage ou un sol riche vont d’une part affaiblir sa note aromatique, et d’autre part le rendre plus fragile.

Il est installé au jardin au printemps dans un sol bien travaillé, avec éventuellement un apport de sable non calcaire si la terre est trop argileuse. C’est une espèce qui supporte la sécheresse, mais seulement lorsque ses racines sont bien développées dans son nouvel environnement. Dans les semaines qui suivent son implantation, Thymus nitens est arrosé s’il ne pleut pas.

Une taille peu sévère chaque année après la floraison permet à la plante de renouveler ses jeunes tiges et de s’étoffer. Les tiges croissent puis vieillissent, la base de l’arbuste se lignifie. Au bout de quelques années la plantes peut montrer des difficultés à se régénérer à partir du vieux bois, et à terme, meurt. C’est pourquoi, il vaut mieux produire chaque année de nouveaux pieds de Thymus nitens, rajeuni par le bouturage.

Comment bouturer son thym luisant ?

Le bouturage du thym luisant est assez facile, il se fait au printemps, en été ou en début d’automne. Il peut se bouturer en place directement. Des morceaux de l’arbrisseau sont prélevés, comprenant un base ligneuse pas trop âgée et des pousses encore vertes de l’année. Le tout est enterré en biais, presque à l’horizontal, de telle façon que seuls les rameaux vert émergent du sol. Un arrosage tasse la terre autour des boutures. Les jeunes plants à peine repris peuvent avoir besoin d’arrosages s’il fait trop sec.

Lors de l’achat d’un plant de Thymus nitens en pot, il est souvent intéressant d’en bouturer immédiatement une branche. En effet la bouture peut rapidement dépasser la plante-mère en développement. La plante mère doit s’adapter à sa nouvelle terre, tandis que les nouvelles racines de la bouture s’enfoncent directement dans le sol du jardin.

Espèces et variétés de Thymus

300 espèces dans ce genre, et de nombreuses espèces horticoles décoratives

  • Thymus citriodorus le thym citron
  • Thymus serpyllum, le thym serpolet
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Thym serpolet couché, Thym précoce, Thymus praecox Thym serpolet couché, Thym précoce, Thymus praecox

Thymus praecox, appelé thym précoce, thym serpolet couché, ou thym couché est une plante vivace aromatique de la famille des Lamiacées. Thymus praecox est originaire d'Europe, et c'est l'une des[...]

Thym laineux, Thymus pseudolanuginosus Thym laineux, Thymus pseudolanuginosus

Thymus pseudolanuginosus, le thym laineux est une formidable plante vivace rampante de la famille des Lamiacées. L'origine du thym laineux semble horticole, sans doute un descendant des espèces...

Thym-citron, Thymus citriodorus Thym-citron, Thymus citriodorus

Thymus citriodorus, le thym citron, est un sous-arbrisseau de la famille des Lamiacées. Longtemps considéré comme un hybride, son origine prête à confusion. De récentes analyses de génomes semblent...

Thym hirsute, Thymus hirsutus Thym hirsute, Thymus hirsutus

Le thym hirsute, Thymus hirsutus, est une merveilleuse plante couvre-sol idéale pour les expositions ensoleillées. Ses larges pieds de feuillage dense et serré, persistant, offrent l'aspect d'un...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Christina (Bouches-du-Rhone)
    On a un sol très calcaire et ce thym pousse partout. Des terrains acides dans les Cevennes ?
    Répondre à Christina
    Le 05/04/2019 à 13:12