Bétulacées / Betulaceae

Aulne glutineux, Vergne, Alnus glutinosa
Aulne glutineux, Vergne, Alnus glutinosa

La famille des Bétulacées représente un ensemble d’arbres et d’arbustes de l’hémisphère nord tempérée bien présents dans nos vies. Espèces pionnières, ornementales, fruitières, de croissance rapide, les Bétulacées entourent les hommes qui les utilisent depuis la préhistoire.

Les plantes populaires : Le charme, le bouleau, le noisetier, l'aulne

Les Betulaceae sont des plantes à fleurs dicotylédones appartenant à l’ordre des Fagales. Elles rassemblent des espèces ligneuses, arbustives ou arborées de taille modeste. La lignée est ancienne, on pense qu’elle s’est individualisée vers la fin du crétacé. Cette famille bien représentée en climat tempéré et de croissance rapide est très présente en Europe ; elle a accompagné le développement de la civilisation humaine, très couramment plantée et cultivée, utilisée. Nombre de Bétulacées sont également des espèces pionnières : elles font partie des premiers ligneux à réapparaître sur une zone dégagée, d’où leur fréquence dans notre pays déforesté.

Place de la famille des Bétulacées parmi les autres 

Les Betulaceae sont considérées comme étant apparentées aux Fagacées (hêtre). Mais la famille la plus poche est celle des Casuarinacées, présente uniquement dans l’hémisphère sud (Australie).

Les inflorescences fécondées par le vent les classent parmi les plantes plutôt évoluées.

Dans les classifications modernes, les Corylaceae (noisetiers) et Carpinaceae (charmes) sont inclus parmi les Bétulacées, alors qu’ils étaient auparavant séparés en familles distinctes, voire dans leur propre ordre.

Distribution 

Les Bétulacées sont distribués sur l’ensemble de l’hémisphère nord, en climat tempéré. Une moindre quantité d’espèces croissent sous les tropiques, Amérique centrale, Argentine, et dans les Andes (hémisphère sud).

Le berceau des Bétulacées est situé en Chine, où se retrouve la plus grande diversité spécifique. 52 espèces sont endémiques de la Chine centrale.

Caractères généraux des Bétulacées

La famille des Betulaceae rassemble des espèces ligneuses caduques, aux feuilles simples, munies de stipules plus ou moins visibles, alternes et disposées en spirale. Les Bétulacées sont monoïques, portant les 2 types de fleurs, mâles et femelles sur le même arbre, mais séparément sur des Inflorescences unisexuées.

Les fleurs mâles sont regroupées sous forme de chatons cylindriques et pendants, parfois très longs et assez décoratifs (noisetiers). Elles portent 2 à 12 étamines.

Les fleurs femelles, avec ou sans périanthe, sont portées sur des axes rigides. L’ovaire infère unique est issu de 2 carpelles soudés. S’il existe, le périanthe est écailleux.

La pollinisation s’effectue grâce au vent. Le pollen fin et abondant peut être allergène.

Le fruit est un nucule à graine unique, ailé et dispersé par le vent chez Betula ou Alnus, ou entouré d’une coque chez les noisetiers et dispersée par les petits mammifères. Les cotylédons sont plats ou très épais, huileux.

Les plantes appartenant à la famille des Bétulacées

les Bétulacées sont des arbustes ou d’arbres de taille modérée pour la plupart, qui montre une croissance assez rapide et une vie assez brève pour un arbre : par exemple notre bouleau commun (B. pendula) vit une quarantaine d’années.

Cette famille regroupe environ 150 espèces réparties en 6 genres.

Sous-famille Betuloideae : fleurs mâles groupées par 3, avec un périanthe. Fleurs femelles sans périanthe.

  • genre Alnus, les aulnes, 30 espèces ex Alnus incana
  • genre Betula, les bouleaux qui contient environ 50 espèces. Ex Betula utilis

Sous-famille Coryloideae : fleurs mâles seules, en épis simples sans périanthe. Fleurs femelles avec périanthes

  • genre Carpinus (charme) ex Carpinus japonica, aux feuilles allongées.
  • genre Corylus (Kernel) ex Corylus colurna, un noisetier en arbre.
  • genre Ostrya (charme), 8/10 petits arbres au bois très dur ex Ostrya multinervis, une espèce chinoise.
  • genre Ostryopsis, parfois appelé noisetier-charme ; 3 espèces. Ex Ostryopsis davidiana, une espèce chinoise aux petites noisettes comestibles.

Espèces de Bétulacées indigènes en France

  • 4 espèces d’aulnes : Alnus glutinosa, Alnus cordata, Alnus alnobetula, Alnus incana
  • 4 espèces de bouleaux : Betula pendula, Betula verrucosa + 2 espèces rares naines et relictuelles de la période glacière,
  • 1 charme Carpinus betulus
  • 1 noisetier Corylus avelana
  • 1 charme houblon ou grand charme européen Ostrya carpinifolia 

Utilisation des Bétulacées

Les Bétulacées ont une réelle importance économique pour l’homme, dans le cadre de la production de fruits, de bois et en tant que plantes ornementales. D’autres parts, elles font partie intégrante de notre paysage français, puisqu’en tant qu’espèces pionnières, les bouleaux, par exemple sur les terrils, et les aulnes sur les berges et en zone humide, jouent un rôle important dans la reconquête du territoire forestier, mais aussi selon le point de vue, sont des espèces trop entreprenantes qui germent partout où c’est possible.

La culture du noisetier, Corylus avelana, fait l’objet de sélection et d’hybridation : les noisetiers fruitiers existent sous de très nombreuses variétés/cultivars nommées. D’autres espèces de Bétulacées en Asie sont considérées d’ailleurs comme faisant d’aussi bonnes noisettes comestibles : ex Ostryopsis davidiana et Corylus mandshurica.

Corylus avelana ainsi que d’autres noisetiers peu connus sont aussi des espèces ornementales, existant en forme pourpre ou dorée, fastigiées, tortueuses… les chatons mâles très longs et retombants du noisetier font merveille en fin d’hiver, alors que son élégante ramure est nue.

Corylus avelana est également cultivé pour la culture de la truffe.

Les bouleaux, pleureurs (Betula youngii) ou pourpres (Betula pendula ‘Royal Frost’), ou simplement aux troncs magnifiques (Betula albosinensis 'Septentrionalis'), les charmes à la fine ramille délicate, les aulnes, parfois impériaux et aux feuilles laciniées, sont autant de végétaux ornementaux appréciés, donnant rapidement un arbre de belle forme, mais pas trop haut.

L’aulne, du point de vue écologique, joue un rôle important dans la solidification des berges, et au niveau de la renitrification des sols pauvres, car il absorbe l’azote atmosphérique.

Noisetier, bouleau et aulnes sont utilisés pour leur bois également. Les noisetiers produisent des cannes souples, solides, et flexibles, faciles à travailler (pour la vannerie par exemple). Les bouleaux ont un bois tendre, en France, mais solide plus haut en latitude, où il croît beaucoup plus lentement ; c’est alors un bois d’œuvre très clair au grain fin. Le bouleau rouge d’Alaska donne un bois de menuiserie rouge.

Les aulnes produisent du bois imputrescible dans l’eau, utilisé pour les piquets, les bateaux, les pilotis…

L’écorce de bouleau qui se desquame en larges plaques, était le papier de nos ancêtres, et encore aujourd’hui les Bétulacées permettent de produire de la pâte à papier.

L’huile de poix de bouleau est un répulsif pour les insectes.

Les Bétulacées montrent également quelques vertus médicinales et la sève de certains bouleaux dans les pays nordiques est utilisée pour faire des boissons alcoolisées.

Nos fiches de culture

Alnus

Betula

Carpinus

Corylus

Ostrya

Lire aussi
Petits conifères bleus - Portrait de famille Petits conifères bleus - Portrait de famille

Il existe une quantité impressionnante de cultivars de conifères à feuillage plus ou moins bleuté. Voici une sélection des meilleures formes qui sont proposées par les pépiniéristes. Les cèdres...

Les géraniums vivaces, portrait de famille Les géraniums vivaces, portrait de famille

Les géraniums vivaces forment une vaste famille, petit tour d'horizon par thémes. Les plus opulents Geranium x cantabrigiense. Hybride de Geranium macrorrhizum x Geranium dalmaticum, obtenu en 1974...

Camélia: portrait de famille Camélia: portrait de famille

Achetez votre camélia en fleurs pour choisir les plus belles fleurs. Renseignez-vous sur ses caractéristiques en gardant à l’esprit l’utilisation que vous voulez en faire. Il y a une...

Hortensia paniculé, portrait de famille Hortensia paniculé, portrait de famille

Originaires d’Asie et introduits en Europe à la fin du 19e S, les hortensias paniculés ou Hydrangea paniculata sont des arbustes robustes et vigoureux dont les lourdes grappes de fleurs font...

Vos commentairesAjouter un commentaire